ACTU/PRESSE

By | septembre 7, 2018
Spread the love

Les suites de la première page

LE CHAMBOULEMENT CLIMATIQUE EST UNE AFFAIRE ON NE PEUT PLUS SÉRIEUSE QU'UNE SIMPLE MANIFESTATION TARDIVE DE "GENS" QUI MANIFESTENT POUR RAPPELER LEUR PRÉOCCUPATION SUR L'AVENIR ! LE RETARD ACCUSE DANS NOS RÉACTIONS SERA COMPTABLE DANS LES CHANGEMENTS QUI SURVIENNENT DÉJÀ ! LE PROBLÈME REPOSE DANS L'APPRÉHENSION QUE NOUS ALLONS AVOIR SUR SON RÉSULTAT ! ET COMME NOUS SOMMES RESPONSABLES, AUTANT SE PRÉPARER A RÉGLER UNE ADDITION LOURDE DE CONSÉQUENCES.  DJALÂL-OD-DÎN RÛMΠ(178) pour illustrer la conscience des hommes :"Vous n'êtes pas une goutte d'eau dans l'océan, mais un océan dans une goutte d'eau."  11 août 2018

Monsanto, les criminels du glyphosate, condamné aux Etats Unis ! La France avec l'appuie conciliant de Travers, le Ministre de l'agriculture française, soutient l'agriculture au glyphosate ! Bienvenue au pays des cons ! Lire la suite Que peut-on reprocher à Nicolat Hulot, si ce n'est d'avoir tenté de privilégier les problèmes écologiques sur la production économique. Quand un ministre de l'agriculture, Stéphane Travert, défend l'utilisation des polyphosphates (glyphosate) alors que les empoisonneurs publics sont condamnés aux Etats-Unis (Monsanto), on comprend que les intérêts du pays ne sont pas de pallier au chamboulement climatique, mais d'en amoindrir la pollution afin de se maintenir dans la moyenne à risque. L'économie de marché aura donc raison de notre vie en collectivité vouée à subir des catastrophes incidentelles imputées à notre comportement général. Pour la transition écologique, il est trop tard ! Et ce ne sont pas des opinions de ce genre à diffuser de crainte de défendre un pessimisme valorisant. Les conséquences de cette situation ne sont pas évaluées, parce que leur gravité est trop importante ! Partant du principe que nous sommes tous responsables, il suffit d'assumer une situation en acceptant qu'elle est inéluctable. Allez, salut et courage. Jean Canal. 31 août 2018.

Ecologie. Réduire drastiquement notre consommation pour revenir aux produits locaux, dans la mesure où ceux-ci acceptent de pratiquer des tarifs abordables pour tous ! Le bio est souvent un profit inscrit dans la tendance sociale ; les grandes surfaces l'ont compris. Venant du Maroc et d'Espagne, la plupart des légumes en super marchés devrait plutôt être sélectionné en France, dans les localités voisines. Le profit étant l'objectif des entreprises, il ne suit pas la logique de proximité. En bref ! Nous sommes loin d’adopter une alternative équilibrant un système considéré comme marginal par l'ensemble des acteurs sociaux. Assistons donc, comme le fond la plupart des français, aux effets du changement climatique, en s'adaptant jusqu'aux limites humaines. Jean Canal. 4 août 2018.

L’AFFAIRE ASIA ARGENTO NE DOIT PAS DISCRÉDITER LE MOUVEMENT METOO L’affaire Asia Argento ne peut constituer un prétexte pour balayer d’un revers de main le phénomène MeToo. Au contraire pour Noémie Renard, auteur d'« En finir avec la culture du viol », elle doit entraîner la poursuite de la réflexion sur les mécanismes des violences sexuelles.Noémie Renard. Il faut resituer les actes d'abus éventuels dans le contexte de la rencontre de la belle et tigresse italienne avec sa jeune proie masculine de l'époque. Le consentement était sexuel et non intellectuel ; c'est l'envie pressante, forme de pulsion bien connue chez les femmes, (les hommes en sont quelquefois victimes comme la castration par la même entité) qui donna lieu à une union mouvementée. "Jean Canal votre verdict ? -Acquittement pour la sensuelle Asia Argento.

ratique journalistique courante, les Faks News ont toujours été utilisés pour détourner l'information. L'intention de cette forme de diffusion plus particulièrement tend à semer la confusion dans les événements qui font l'actualité. Les plus endommagés restent les politiques ; le monde du show-business en fut les cibles des journalistes à sensation qui couvrent les premières pages des revues populaires pour ne pas dire populistes !

Aujourd'hui, les états s'en plaignent et tentent d'y mettre fin juridiquement parce qu'ils sont directement visés. La plainte serait l'alternative juridique qui sanctionnerait les contrevenants. Néanmoins, à l'échelle planétaire, il est difficile d'appréhender un "diffuseur" issu d'un pays étranger. Les réseaux sociaux foisonnent de désinformation populaires ; Facebook est par référence le plus exploité (une poubelle où il faut trier et recycler les produits comestibles...intellectuellement )!

Il faut admettre qu'un assainissement serait de bon aloi afin de restituer une éthique à l'information journalistique qui ne peut, effectivement, être discrédité ! Toutefois, et on le constate avec les Services de sécurité du territoire français qui opèrent au quotidien dans les villes afin de garantir la "sécurité" de tous, ni la gendarmerie, ni la police prise dans son épistémologie, à savoir tout corps qui s'y rattache, n'aiment qu'on leur rappelle leurs antécédents judiciaires, comme eux le font avec des gens qui ont connu la prison ! Qu'un malfrat commette un délit, c'est une atteinte à la sécurité de chacun, qu'un agent de la sécurité cherche des poux sur la tête d'un ancien détenu en invoquant certains arguments fabriqués de toute pièce afin de nuire à sa personne, c'est une atteinte à la liberté individuelle et une entrave portée à la déontologie !  Jean canal.

A la lecture du Monde diplomatique de juin. Les pages constituant le dossier sur la Démographie en Europe et son bilan. En relecture additionnelle comparative. Les références sont nombreuses et renvoient aux étapes successives de l'évolution civilisationnelle occidentale, notamment. L'Europe en est le centre de tous les intérêts de ce début du XXI° siècle. Rien, cependant, ne permet d'apporter un jugement définitif sur la progression de la situation sociétale actuelle. Tout peut basculer. Jean Canal. A suivre, le compte rendu de la lecture mensuelle du Diplo. 17 juin 2018.

Mai 18 attise l'animosité de néo révolutionnaires, antisociaux, aspirant à donner à ce cinquantenaire une apparence de Révolution sociale, bis ! "La prise de paroles", répondit un journaliste à Raymond Aron qui était interrogé à ce sujet : les manifestations de 68. C'est sans doute le manque étouffant de libertés qui fit emboîter le pas des contestataires nationaux, saisissant l'occasion de manifester leur refus d'une société gaulliste anxiogène ! Il fallait saisir cette opportunité de changer, à nouveau, la société, de modifier ses lourdes institutions, de revendiquer des salaires plus conséquents et la libération des individus, hommes et femmes ! Jean Canal. 16 mai 2018.


Dans le Coran, celui qui tue 1 musulman est un chien ! Dans une éthique qui s'est évertuée de répondre aux nécessités d'élaborer une espèce de morale sociale afin de protéger les peuples contre eux-mêmes, il ressort une conduite à tenir pour que la liberté des autres ne soit pas privée de la liberté attribuée à tous ceux qui aspirent à vivre libre, en collectivité ou bien individuellement.

Loin des conflits israélo-palestiniens qui ne trouveront certes jamais d'alternative salutaire pour ces deux peuples cousins par filiation d'Abraham, la France, ce 19 mars 2012, connut une humiliation nationale sur son territoire. Depuis, la machine infernale ne cesse de perpétrer des horreurs en tout genre, allant semer tout dernièrement l'effroi à Marseille, en récidivant, derechef, contre le Coran : deux toute jeunes-filles qui ne demandaient qu'à vivre, sans parti pris pour une quelconque idéologie, fût-elle religieuse ou politique, ont été sauvagement assassinées sous l'appel d'une sourate coranique !

La paix, celle incarnée par l'universalité, depuis ce mois d'août 1945, fut troublée par une succession de conflits internationaux qui ne peuvent que nourrir nos inquiétudes d'espérer de la recouvrer un jour, comme nous l'avons tant rêvée, au cours des siècles de la civilisation. Avant la persécution des juifs, il y eut celle des protestants, en France. Avant celles des protestants, il y eut celles de peuples pourchassés pour leur origine ethnique, leur religion, leur croyance et aussi leurs idées (les Cathares sont nos derniers hérétiques...) !  Ce qui risque de se produire, serait de désigner un parfait ennemi entièrement responsable de la disparition de la liberté ! Et quand un peuple tout entier se lève pour reconquérir ses valeurs, comme ce fut le cas durant la Terreur* de 1793/1794, le sang qui coule rougit toutes les rivières de France. Les pavés de Paris en gardent une Histoire indélébile ! *Selon certaines sources 17 000 victimes officielles furent exécutées à la guillotine ; 40 000 en tout, en comptant les assassinats, règlements de compte et toutes autres formes d'exactions appliquées sans jugement. L'Histoire se répète.

En 1942, un bouc-émissaire surgit du nationalisme qui identifie ainsi le nouvel ennemi responsable de l'hécatombe économique : le Juif ! Les français vont alors entrer paisiblement dans la collaboration en suivant cette idée qu'il fallait se débarrasser de ces gens à qui tout le malheur de la France incombait ; on connaît la suite ! En 1944, l'épuration sonne le glas des traîtres : femmes tondues, femmes sales parce qu'elles avaient couché... La révolte intérieure couve toujours silencieusement ; il suffit d'un débordement pour que la tendance se renverse au profit de l’innommable ! En exemple, une militante et collaboratrice de François Ruffin,( le Député qui reçut un enseignement chez les jésuites..), Zoé Desbureaux** déblatère sur les réseaux sociaux (Twitter) des inepties à l'encontre de la raison sociale qui consiste à éradiquer le terrorisme ! Elle encense le tueur de Marseille élevé au titre de martyr ! Le peuple appréciera...selon ses convictions religieuses et politiques. **Zoe Desbureaux  Jean Canal. Octobre 2017. A la mémoire des innocents du mois de mars 2012.

Suite de la première page

De la démocratie en l'occurrence et de la liberté en l'espèce comme éthique au cœur des préoccupations actuelles. Les Grecs nous ont laissé suffisamment de textes et d'histoire pour réfléchir sur notre devenir présent. Dans l'ordre croissant des problèmes qui minent les sociétés, on trouve d'abord la démographie, la faim, la maladie et l'économie. De plus en plus de populations quittent leur terre native, immigrent vers les pays et états plus à même de répondre à leurs besoins premiers. Les guerres intestines, les révoltes étatiques et la grande guerre démesurée que l'EI à lancer au monde occidental et occidentalisé en Afrique aussi, ont complètement pris de court les états occidentaux eux-mêmes rattrapés par leurs anciennes colonies... La situation est critique ; car loin d'être circonscrite par le phénomène d'excroissance démographique qui en augmente les craintes ; les solutions sont pratiquement inefficaces et provoquent des réactions nationalistes dans tous les états. L'héritage colonial des états africains, notamment, a conduit à des déviances ou/et de cultures des thèses politiques souvent marxistes qui n'ont, aujourd'hui, plus lieu de persister, dans un monde qui se dirige tout droit vers une mondialisation basée sur les lois du libéralisme ! Oserons-nous parler de ubérisation des sociétés ? Non ! Pas tout à fait ! Les oppositions aux désordres du libéralisme sauvage orchestré par ceux qui détiennent le pouvoir, croissent au regard des conjectures actuelles qui reposent sur le climat, l'économie et la nutrition internationale ! 26 juin.   Jean Canal.

 

Les princes au Palais

"Vous n'aurez pas ma haine."

Il en fut ainsi pour toute l'Afrique du Nord où vivaient déjà de vieilles civilisations animées de traditions, cultures et religions séculaires, comme les Kabyles en Algérie, les Berbères, les Maures, etc. Il n'y a pas plus fier qu'un Kabyle, pour celui qui les connaît. Fier de sa terre, de sa culture, de ses traditions et de sa propre langue ! Les assassinats de Coptes en Egypte, par l'EI, tentent de fragiliser cette communauté qui se régénère, quand bien même tout le pouvoir politico religieux du Caire dévalorise-t-il cette engeance vieille de plus de deux mille ans. Cette situation, évidemment, arrange le pouvoir en place qui pratique la politique de l'autruche, lorsqu'il s'agit de la religion copte. Abd El karim El Khattabi, le guerrier par excellence de l'anticolonialisme en Afrique du Nord*, eut l'audace de faire agenouiller la France et l'Espagne, sans revendiquer une appartenance religieuse quelconque, au nom de la Liberté ! * on peut se reporter au Jugurtha de Suétone. Jean Canal. 27 mai 2017.
 

Revue des deux mondes

Critique de la France

La Rédaction de presselibre.fr, représentée par Jean Canal, son Rédacteur en Chef et responsable juridique, placé sous la tutelle de Arthur Arno, cabinet d'avocats à Paris, tient personnellement à remercier la gendarmerie nationale pour son accompagnement jusqu'aux régions et départements parcourus cet été, à l'occasion des reportages effectués par notre rédaction, notamment l'Héraut, les Bouches du Rhône indiquées par Arles et le Vaucluse avec Avignon. Nos chaleureux remerciements sont adressés à la DCPJ et notamment à la gendarmerie nationale incitée par la gendarmerie de canton à poursuivre ses recherches toujours autant infructueuses depuis une dizaine d'années déjà ! (la Police municipale étant considérée comme mineure dans la hiérarchie des valeurs institutionnelles, nous classerons celle-ci sans considération). En franchissant la frontière Suisse en direction de la France, un contrôle fut effectué avec succès : c'est-à-dire RAS ! Merci aussi à Monsieur Baye et ses complices, Gendarmes, commerçants, Racailles, employés de mairie et tous autres abrutis dudit lieu que l'on retrouve dans la Nouvelle "Les Gens d'Ici." A bientôt ; incessamment sous peu. La France étant par son histoire le pays de la dénonciation permanente par lettres de cachet et de la délation, nous ne pouvons que constater ce que confirme l'usage. Bien cordialement, Jean Canal. 28 juillet 2017.
FAUX ET USAGE DE FAUX.  Faux, usage de faux, abus de confiance et détournement de fonds : les notables de la République ont les mains bien sales ! Paradoxalement à la tendance intellectuelle actuelle qui laisse présager en ses thèses politiques conjoncturelles que le pouvoir présidentiel serait un signe d'absolutisme, quand ce dernier possède légitimement les Institutions parlementaires, il appert une espèce de controverse dans l'application des décisions ministérielles sujettes aux ressentiments populaires, émis par une opposition demeurant dans l'expectative de résultats coercitifs avec la société ! Pour l'heure, il n'y a rien à relever comme anomalie politique qui sanctionnerait le Président de la République, Emmanuel Macron, n'ayant point dérogé à ses devoirs à la nation. Hormis quelques Ministres d'opportunité, au passé entaché de dossiers litigieux, suite à un comportementalisme enclin à des déviances d'ordre de moralité civile, Philippe Édouard, lui, ne porte aucune responsabilité sur les attitudes de ses collaborateurs, tant que la justice ne décide pas d'instruire à leur encontre. Il est bien évident que la vie morale des politiques reste tabou dans la sphère ministérielle. Les affaires empreintes de faux, d'usage de faux et détournements de fonds sont une méthode de pression politico financière qui permet de préserver un certain pouvoir relatif, tout en se maintenant en place. Emmanuel Macron a toutefois le mérite d'être propre, quand bien même serait-il issu, lui-même, de la finance. Avec Jean-Luc Mélanchon, ils représentent la transparence politique escomptée par une population à moitié majoritaire...et divisée sur le fond que chaque partie se fait de la société Jean Canal. 16 juin 2017.FAUX ET USAGE DE FAUX.  Faux, usage de faux, abus de confiance et détournement de fonds : les notables de la République ont les mains bien sales ! La fiche anthropométrique de l'Obs. "Énarque et philosophe, haut fonctionnaire et banquier, Emmanuel Macron est un homme politique français. Un temps membre du Parti socialiste, il est considéré comme social-libéral." Fils de médecins, Emmanuel Macron est né à Amiens en 1977. Sérieux et brillant, il étudie chez les Jésuites et remporte le Concours général de français à 16 ans. Il apprend aussi le piano au Conservatoire de musique d’Amiens. Après avoir échoué au concours de Normale sup, Macron obtient une maîtrise puis un DEA de philosophie à l’université de Nanterre. En 1999, il devient l’assistant de Paul Ricœur et participe à la rédaction de l’un de ses derniers ouvrages. Il est aussi diplômé de Sciences Po et de l'Ena (promotion Léopold Sédar Senghor). Inspecteur des finances en 2004, Macron change d’orientation en 2008 et travaille comme banquier d’affaires pour la banque Rothschild. Promu associé puis gérant, il pilote des rachats et devient millionnaire. En 2011, il apporte son soutien à François Hollande lors de la primaire socialiste, et il est nommé l’année suivante secrétaire général adjoint de l’Elysée. Il participe notamment à la mise en place du Pacte de responsabilité et du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). En 2014, il remplace Arnaud Montebourg au ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique dans le second gouvernement de Manuel Valls. A 36 ans, il est le plus jeune ministre à ce poste depuis Valéry Giscard d’Estaing. Visage libéral du gouvernement, il prône l'assouplissement des réglementations, y compris salariales. Il travaille en étroite et parfois difficile collaboration avec Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics.
La Rédaction de presselibre.fr présente ses sincères condoléances aux partis politiques frappés par la victoire de la démocratie. Suite aux Présidentielles de mai avec la victoire sans précédent d'un parti politique informel sous l'intitulé de "La République En Marche", nous avons appris, aujourd'hui, 11 juin, le décès avéré des partis emblématiques de la politique française, représentés respectivement par les Socialistes et Les Républicains. Nous nous associons aux familles politiques déchues de leurs héritages suite aux décès idéologiques de ces partis, en présentant nos sincères condoléances à tous leurs représentants. Nous formulons des excuses concernant les obsèques auxquelles nous ne pourrons pas assister conformément aux Institutions françaises qui donnent raison à la démocratie souveraine du peuple français ayant librement choisi le moins mauvais d'entre eux ! Jean Canal, Rédacteur en chef de la publication de presselibre.fr  11 juin 2017. L'Article.
Nous l'avons vraiment en Travers. Comment peut-on discuter une réalité des faits constatés par des organismes à caractère écologique qui défendent la santé publique. Non aux OGM ! Oui à la traçabilité des produits ! Il y a des produits bios qui suivent la cahier des charges de Ecocert (ceux sont les plus fiables) et les produits bios des grandes surfaces de l'agroalimentaire bénéficiant des normes européennes permissives sur l'emploi de pesticides ! Le bio de chez Carrefour et Cie est incomparable avec celui des magasins bios homologués par Ecocert et les organismes appartenant à cette éthique ! Les pesticides sont le poison du XXI° siècle : celui qui provoque les cancers par l'absorption alimentaire ! Nous le savons depuis que la société s'est suicidée en pratiquant la production intensive de toute l'agriculture qui recourt au traitement des cultures en utilisant divers pesticides. Leur argument est simple, il repose sur une péréquation comme aurait dit l'ancien Député de l'Ariège, Alain Fauré, débouté de son mandat par la liste Mélanchon, les Insoumis : "rien n'est prouvé !" Autant reconnaître le vide abyssal de la culture dans l'agriculture ! La Rédaction. 26 juin 2017.
De Colbert à Louis XIV la ligne royale des têtes couronnées a suivi une direction sans détour de son itinéraire tracé, dès l'avènement de Clovis. La France dessina elle-même une ébauche de sa géographie actuelle par des conquêtes territoriales acquisent après des successifs combats animés de convictions essentiellement politiques fondées, d'ores et déjà, sur la domination d'espaces assurant la pérennité des royaumes et des empires ! La visite de Poutine au palais de Versailles a permis de resituer la France à la place qu'elle a occupée, durant des siècles au sein de l'Europe et du monde ! Emmanuel Macron a compris l'intérêt de rappeler l'identité de ce pays au sein des états européens. Il fallait une occasion pour redorer le blason de la France. Poutine, dont la patrie effectivement fut et a toujours été éprise de culture française, a également compris les enjeux internationaux de se réconcilier avec la culture française, incarnée par les Lumières ! L'amicale visite faite ce jour au nouveau Président est l'occasion inespérée de redistribuer les cartes du côté Est de l'Amérique ! Cette invitation est un honneur pour la Russie qui recouvre ainsi la considération des européens à travers une France encore encline à des esprits contestataires sur ce sujet ! Fallait-il ignorer l'existence de la seconde puissance mondiale ? ! Seuls des groupuscules contestataires, voire Insoumis eussent émis une telle contradiction de l'histoire française et européenne ! Le colbertisme d'Emmanuel Macron convient à un contexte international dangereux pour les puissance occidentales ! Machiavel eût joué une pièce de Shakespeare en de telles occurrences... 29 mai 2017. Jean canal.  Il s'agit, ici, de définir le caractère politique d'Emmanuel Macron qui découvre un pouvoir encore frais émoulu. Le Président de la République, en effet, fit depuis son élection contestée par les grands perdants des présidentielles, l'objet de sarcasmes en tout genre et de controverses sur les capacités à gérer le pays. Flanqué d'une attitude personnelle qui n'est pas passée inaperçue à l'étranger, Emmanuel Macron provoque des réactions antinomiques de la part de ses adversaires déclarés et, de ce fait, invite à la réflexion sur ses intentions politiques, européennes et françaises. Colbertiste comme d'aucuns l'ont souligné, il incarne un esprit désuet avec celui du progressisme qu'il revendique pour sortir le pays de l'impasse économique. L'article de la revue des Deux Mondes répond justement à certaines questions que se posent d'autres intellectuels populistes, galvanisant les éditions d'inadéquations divergentes, semant un doute sur la réalité d'une politique élitiste !
 La moralisation de la vie politique et non de la politique qui a été adoptée par une large majorité de parlementaires voués aux réformes en marche, est-elle une révélation sur l'identité des députés favorables à cette loi ? Ceux qui se sont abstenus ont-ils un passé chargé d'affaires sombres ? Ou sont-ce tout simplement une minorité lucide sur l'impossibilité de moraliser le Politique ? Jean Canal. 31/07/2017. «Gardons un regard critique sur ce que nous faisons. Si quelque chose ne va pas, n'oublions pas que rien n'est gravé dans le marbre.» Emmanuel Macron. ! 300 millions d'euros de dotations de l'état en moins pour les communes dépensières ! ça c'est une bonne nouvelle ; d'autant plus quand on a assisté aux dépenses superflues de communes fantaisistes qui se gargarisent sur la rénovation de patrimoines hors d'usage... Pour en parler, il faut avoir assisté aux différentes inaugurations  de bâtiments rénovés ne servant que deux fois l'an, avec un coût de 170 000 euros...pour des salles des fêtes obsolètes  ! C'est le travail sur le terrain qui peut apporter un jugement de valeur sur le dysfonctionnement de ce pays, endetté à 95% de son PIB. Jean Canal. 3 août 2017.
Lire l'article.         Jean Canal. 24 Juin 2017.
La démographie comme signe intérieur de surpopulation mondiale dont la répartition tend à suivre un processus orienté vers l'occident et plus particulièrement l'Europe, terres considérées comme fertiles en matière économique ! Phénomène qui répond aux différentes guerres engagées par les occidentaux, notamment avec la guerre en Irak que nous devons aux Busch, selon une supercherie diplomatique excipée aux Nations Unis par les conseillés américains, pour justifier ce massacre ! situations favorables à la radicalisation des peuples spoliés de leur terres, de leurs patrimoines, de leurs cultures et de leur identité ! Depuis, les victimes ces guerres perpétrées sans répit, n'ont eu cesse de créer des migrants déboutés de leur propre patrie, chassés pour leurs idées considérées comme subversives. La xénophobie née de cette excroissance démographique a fini par accroître les nationalismes enclins à revendiquer une identité européenne et plus particulièrement étatique ! Et notre responsabilité est-elle mise en cause ?!   Jean Canal.