ACTUALITÉ NATIONALE

By | octobre 10, 2017

Suite de la première page

Dans le Coran, celui qui tue 1 musulman est un chien ! Dans une éthique qui s'est évertuée de répondre aux nécessités d'élaborer une espèce de morale sociale afin de protéger les peuples contre eux-mêmes, il ressort une conduite à tenir pour que la liberté des autres ne soit pas privée de la liberté attribuée à tous ceux qui aspirent à vivre libre, en collectivité ou bien individuellement.

Loin des conflits israélo-palestiniens qui ne trouveront certes jamais d'alternative salutaire pour ces deux peuples cousins par filiation d'Abraham, la France, ce 19 mars 2012, connut une humiliation nationale sur son territoire. Depuis, la machine infernale ne cesse de perpétrer des horreurs en tout genre, allant semer tout dernièrement l'effroi à Marseille, en récidivant, derechef, contre le Coran : deux toute jeunes-filles qui ne demandaient qu'à vivre, sans parti pris pour une quelconque idéologie, fût-elle religieuse ou politique, ont été sauvagement assassinées sous l'appel d'une sourate coranique !

La paix, celle incarnée par l'universalité, depuis ce mois d'août 1945, fut troublée par une succession de conflits internationaux qui ne peuvent que nourrir nos inquiétudes d'espérer de la recouvrer un jour, comme nous l'avons tant rêvée, au cours des siècles de la civilisation. Avant la persécution des juifs, il y eut celle des protestants, en France. Avant celles des protestants, il y eut celles de peuples pourchassés pour leur origine ethnique, leur religion, leur croyance et aussi leurs idées (les Cathares sont nos derniers hérétiques...) !  Ce qui risque de se produire, serait de désigner un parfait ennemi entièrement responsable de la disparition de la liberté ! Et quand un peuple tout entier se lève pour reconquérir ses valeurs, comme ce fut le cas durant la Terreur* de 1793/1794, le sang qui coule rougit toutes les rivières de France. Les pavés de Paris en gardent une Histoire indélébile ! *Selon certaines sources 17 000 victimes officielles furent exécutées à la guillotine ; 40 000 en tout, en comptant les assassinats, règlements de compte et toutes autres formes d'exactions appliquées sans jugement. L'Histoire se répète.

En 1942, un bouc-émissaire surgit du nationalisme qui identifie ainsi le nouvel ennemi responsable de l'hécatombe économique : le Juif ! Les français vont alors entrer paisiblement dans la collaboration en suivant cette idée qu'il fallait se débarrasser de ces gens à qui tout le malheur de la France incombait ; on connaît la suite ! En 1944, l'épuration sonne le glas des traîtres : femmes tondues, femmes sales parce qu'elles avaient couché... La révolte intérieure couve toujours silencieusement ; il suffit d'un débordement pour que la tendance se renverse au profit de l’innommable ! En exemple, une militante et collaboratrice de François Ruffin,( le Député qui reçut un enseignement chez les jésuites..), Zoé Desbureaux** déblatère sur les réseaux sociaux (Twitter) des inepties à l'encontre de la raison sociale qui consiste à éradiquer le terrorisme ! Elle encense le tueur de Marseille élevé au titre de martyr ! Le peuple appréciera...selon ses convictions religieuses et politiques. **Zoe Desbureaux  Jean Canal. Octobre 2017. A la mémoire des innocents du mois de mars 2012.

Les princes au Palais

"Vous n'aurez pas ma haine."

Il en fut ainsi pour toute l'Afrique du Nord où vivaient déjà de vieilles civilisations animées de traditions, cultures et religions séculaires, comme les Kabyles en Algérie, les Berbères, les Maures, etc. Il n'y a pas plus fier qu'un Kabyle, pour celui qui les connaît. Fier de sa terre, de sa culture, de ses traditions et de sa propre langue ! Les assassinats de Coptes en Egypte, par l'EI, tentent de fragiliser cette communauté qui se régénère, quand bien même tout le pouvoir politico religieux du Caire dévalorise-t-il cette engeance vieille de plus de deux mille ans. Cette situation, évidemment, arrange le pouvoir en place qui pratique la politique de l'autruche, lorsqu'il s'agit de la religion copte. Abd El karim El Khattabi, le guerrier par excellence de l'anticolonialisme en Afrique du Nord*, eut l'audace de faire agenouiller la France et l'Espagne, sans revendiquer une appartenance religieuse quelconque, au nom de la Liberté ! * on peut se reporter au Jugurtha de Suétone. Jean Canal. 27 mai 2017.
 

Revue des deux mondes

 De Colbert à Louis XIV la ligne royale des têtes couronnées a suivi une direction sans détour de son itinéraire tracé, dès l'avènement de Clovis. La France dessina elle-même une ébauche de sa géographie actuelle par des conquêtes territoriales acquisent après des successifs combats animés de convictions essentiellement politiques fondées, d'ores et déjà, sur la domination d'espaces assurant la pérennité des royaumes et des empires ! La visite de Poutine au palais de Versailles a permis de resituer la France à la place qu'elle a occupée, durant des siècles au sein de l'Europe et du monde ! Emmanuel Macron a compris l'intérêt de rappeler l'identité de ce pays au sein des états européens. Il fallait une occasion pour redorer le blason de la France. Poutine, dont la patrie effectivement fut et a toujours été éprise de culture française, a également compris les enjeux internationaux de se réconcilier avec la culture française, incarnée par les Lumières ! L'amicale visite faite ce jour au nouveau Président est l'occasion inespérée de redistribuer les cartes du côté Est de l'Amérique ! Cette invitation est un honneur pour la Russie qui recouvre ainsi la considération des européens à travers une France encore encline à des esprits contestataires sur ce sujet ! Fallait-il ignorer l'existence de la seconde puissance mondiale ? ! Seuls des groupuscules contestataires, voire Insoumis eussent émis une telle contradiction de l'histoire française et européenne ! Le colbertisme d'Emmanuel Macron convient à un contexte international dangereux pour les puissance occidentales ! Machiavel eût joué une pièce de Shakespeare en de telles occurrences... 29 mai 2017. Jean canal.  Il s'agit, ici, de définir le caractère politique d'Emmanuel Macron qui découvre un pouvoir encore frais émoulu. Le Président de la République, en effet, fit depuis son élection contestée par les grands perdants des présidentielles, l'objet de sarcasmes en tout genre et de controverses sur les capacités à gérer le pays. Flanqué d'une attitude personnelle qui n'est pas passée inaperçue à l'étranger, Emmanuel Macron provoque des réactions antinomiques de la part de ses adversaires déclarés et, de ce fait, invite à la réflexion sur ses intentions politiques, européennes et françaises. Colbertiste comme d'aucuns l'ont souligné, il incarne un esprit désuet avec celui du progressisme qu'il revendique pour sortir le pays de l'impasse économique. L'article de la revue des Deux Mondes répond justement à certaines questions que se posent d'autres intellectuels populistes, galvanisant les éditions d'inadéquations divergentes, semant un doute sur la réalité d'une politique élitiste ! 

 La moralisation de la vie politique et non de la politique qui a été adoptée par une large majorité de parlementaires voués aux réformes en marche, est-elle une révélation sur l'identité des députés favorables à cette loi ? Ceux qui se sont abstenus ont-ils un passé chargé d'affaires sombres ? Ou sont-ce tout simplement une minorité lucide sur l'impossibilité de moraliser le Politique ? Jean Canal. 31/07/2017. «Gardons un regard critique sur ce que nous faisons. Si quelque chose ne va pas, n'oublions pas que rien n'est gravé dans le marbre.» Emmanuel Macron. ! 300 millions d'euros de dotations de l'état en moins pour les communes dépensières ! ça c'est une bonne nouvelle ; d'autant plus quand on a assisté aux dépenses superflues de communes fantaisistes qui se gargarisent sur la rénovation de patrimoines hors d'usage... Pour en parler, il faut avoir assisté aux différentes inaugurations  de bâtiments rénovés ne servant que deux fois l'an, avec un coût de 170 000 euros...pour des salles des fêtes obsolètes  ! C'est le travail sur le terrain qui peut apporter un jugement de valeur sur le dysfonctionnement de ce pays, endetté à 95% de son PIB. Jean Canal. 3 août 2017.
Lire l'article.         Jean Canal. 24 Juin 2017.
La démographie comme signe intérieur de surpopulation mondiale dont la répartition tend à suivre un processus orienté vers l'occident et plus particulièrement l'Europe, terres considérées comme fertiles en matière économique ! Phénomène qui répond aux différentes guerres engagées par les occidentaux, notamment avec la guerre en Irak que nous devons aux Busch, selon une supercherie diplomatique excipée aux Nations Unis par les conseillés américains, pour justifier ce massacre ! situations favorables à la radicalisation des peuples spoliés de leur terres, de leurs patrimoines, de leurs cultures et de leur identité ! Depuis, les victimes ces guerres perpétrées sans répit, n'ont eu cesse de créer des migrants déboutés de leur propre patrie, chassés pour leurs idées considérées comme subversives. La xénophobie née de cette excroissance démographique a fini par accroître les nationalismes enclins à revendiquer une identité européenne et plus particulièrement étatique ! Et notre responsabilité est-elle mise en cause ?!   Jean Canal.