AFFAIRE BENALLA

Spread the love

POLICE & SÉCURITÉ NATIONALES

BENALLA : le profil du con par excellence

HARO SUR LE BAUDET ! C'est un véritable lynchage médiatique que l'opposition politique orchestre à hue et à dia, selon la tendance idéologique ! Macron présente toutes les caractéristiques pour être sacrifié sur l'autel de la société de classes. C'est impressionnant les réactions qui fusent dès qu'un responsable politique commet une erreur ; celle de Bénalla est impardonnable, certes ! D'en faire une affaire d'état, est une injustice ! Le Président ne peut être tenu pour responsable des comportements de ses collaborateurs, ministres y compris ; et les dirigeants des partis adversaires de la politique Macron, le savent bien ! C'est donc sur ce point que ce procès d'intention est inacceptable ! Jean Canal. 22/07/2018. 

Du nouveau donc ; trois hauts fonctionnaires de la police suspendus ! Les bavures ! Les bavures sont la plaie de la police ; ils ne peuvent s'empêcher d'en commettre ! C'est le défaut de la profession. Il faut effectivement virer 60% du personnel de cette fonction publique rémunérée par les impôts et refonder le recrutement sur des critères plus orientés vers un niveau intellectuel satisfaisant les normes sociales : un bac + 2 serait le minimum requis ! -Mais, il n'y aurait plus personne, jean Canal !" 21/07/2018.

Le Figaro signe une tribune sous forme de résumé de l'affaire Benalla. Considérant qu'un travail de réflexion comme celui-ci mérite son approbation de la part de notre Rédaction, nous vous le transmettons sous forme de lien, afin de ne plus prétendre que vous ne sussiez pas... Des policiers suspendus. Benalla en garde à vue et limogé du Gouvernement. : un bilan désastreux pour le système de Sécurité du territoire !

Il faut effectivement réformer l'appareil policier complètement incompétent et inefficace si ce n'est pour se distinguer à travers des investigations de polichinelle ! 15 ans que Jean Canal surveille la police et la gendarmerie. Depuis les diffamations outrancières des gendarmes du Comminges à l'encontre de Jean Canal, lesquelles consistaient à lui prêter intentionnellement des intentions de vols qu'il n'avait pas, Jean Canal, à fait son cheval de bataille la dénonciation vraie celle-ci des bévues de ces fonctionnaires qui cumulent la connerie en groupe ! Repos soldats ! Jean Canal ; bien sûr.

Depuis la pénétration avec une matraque dans l'anus d'un jeune de "banlieue", on reconnaissait dans la police des mœurs d'un nouveau genre : il n'est plus question d'érection collective, mais d'orgasme masculin. On prend son pied comme on peut ! Ici, la police change ses méthodes. Elle procède à un transfert de psychologie intensive qui repose sur l'acte physique des troubles psychiatriques fréquemment présents dans la profession. Les maladies mentales sont donc confirmées par cette vidéo qui atteste que les abrutis sont majoritaires dans cette profession. Nous, nous l'avions toujours su ; mais devant le manque de preuve, nous gardions sous silence ce constat. Jean Canal ; bien sûr. Au fait, nous sommes à Avignon... 15 juillet 2018.

Là-Bas si j'y suis nous en dit plus...  Des chiffres comme preuve de culpabilité.

Gérard Collomb, Ministre de l'Intérieur, a fermement condamné cet acte et le policier a été révoqué ! C'est toute la police qui est salie ! Tout le monde n'a qu'à bien se tenir ; on peut et doit faire son boulot, en respectant les règles déontologiques, sans excès de zèle.... JC