CRIMES & DÉLITS

By | 17 octobre 2019

"Com-plè-te-ment Con(s) !  -Complètement, ça veut dire beaucoup?!"

LOI SB 1421 aux States. La Californie innove une méthode de surveillance des policiers. Exemple à suivre en France.

En réponse au Premier Flic de France, Christophe Castaner, Ministre de l'intérieur, on se doit de relever que la police ne se trouve pas souvent aux bons endroits pour effectuer un travail correctement et que quand elle se trouve ailleurs, là, où elle n'a pas lieu d'être, pour des raisons qu'elle seule ne pourrait expliquer, sans pour cela en justifier les causes, eh bien, il est évident que des réformes en profondeurs doivent être impérativement entreprises pour sauver la police de son extinction programmée. Et c'est justement cette mesure, certes draconienne, mais salutaire pour l'appareil, qui permettrait de ne mettre que des très bons flics au service de la nation. Salutations respectueuses à Monsieur le Ministre de l'Intérieur. Jean canal. 31 août 2019.

Plaidoyer de la Police pour une mansuétude populaire. Formulée sur les réseaux sociaux auxquels la police est interactive, on ressent une inquiétude de cette institution qui n'eut pas toujours les mains propres, comme l'affaire du viol au 36 Quai des Orfèvres, locaux dans lesquels une Canadienne fut violée, dans les us et coutume de l'abus professionnel. Trois agents de la BRI (corps d'élite policier) s'adonnèrent à des attouchements poussés sous l'effet de l'alcool ingurgité au préalable dans une boîte de nuit !  BFMTV qui a depuis désactivé intentionnellement la vidéo que la chaîne en boucle avait allègrement diffusé afin d’accroître son audience en un sujet prisé de son audimat dont nous ne faisons pas partie, évidemment, explique que : "L'affaire avait constitué un coup de tonnerre au 36 quai des orfèvres. Au printemps 2014, une touriste canadienne de 34 ans avait déposé plainte pour viol contre 3 policiers de la BRI. Les faits s'étaient déroulé dans les locaux du 36. Les policiers ont toujours nié. Deux comparaissent aujourd'hui pour viol en réunion." Il t'appartient de porter un jugement, peuple, sur ce corps d'état dont les annales, depuis l'affaire Sesnec mis en cause par 1 Flic avide de reconnaissance professionnelle, Pierre Bonny lequel sera fusillé en 1945 pour avoir collaboré avec la voyoucratie française œuvrant pour la Gestapo, dont Henri Lafont, sous le consentement tacite de Vichy ! Jean Canal ; bien sûr. En direct du Québec... 4 octobre 2019.

POLICE. Le syndicat Alliance de la Police suffisamment majoritaire tient le pavé à Paris ! Le slogan du jour : "STATUT SPÉCIAL POUR GRÉVE GÉNÉRALE." Les policiers manifestent leur mécontentement professionnel. Les flics descendent dans la rue, à Paris. 22 000 policiers plaignant contre un système banalisant leur profession qui se résume à un statut singulier jusque dans la discrimination due à leur comportement déviant pour son ensemble ! La hiérarchie entretient régulièrement une langue de bois avec des promesses promotionnelles qui sont reportées sine die. Le rapport citoyen/policier s'est complètement délité, au cours de ces dix dernières années. La gendarmerie en renfort contre la manif ! Castaner est en fin de règne... Allez les bleus en signe de ralliement des gendarmes aux policiers. Les gendarmes sont hués par les policiers qui défilent ! Musique et sifflets ! Étrange, il n'y a pas de casseurs... Aucun dommage matériel.

Il est donc aisé de comprendre que la police française est classée parmi les plus médiocres d'Europe, par les moyen de basse-police comparables à celle de Vichy, où sa participation active n'est plus à prouver (les archives regorgent de documents édifiants sur la collaboration avec les nazis). En la comparant à celle du Canada qui procède par pragmatisme et méthodes, on comprend pourquoi le crime, en France, ne sera jamais éradiqué... Jean Canal. En remerciant l'abruti du CDG, en date du 11 septembre 2019.

 

POLICE FRANÇAISE A écouter par le biais de ce lien, ce reportage inédit dans les affaires croustillantes de la Police française, la seule à cultiver ce genre qui doit impérativement cesser en France ! Saisir la Cour européenne de justice en dressant toutes les exactions commises par la Police et n'oublions pas la Gendarmerie qui se distingue toujours par sa "collaboration" légendaire avec des citoyens corrompus et peu fréquentables... Jean Canal ; bien sûr. 19 septembre 2019. Suite au 27 septembre.

Mélanchon fait des caprices : il s'énerve, perd ses moyens et débite des inepties sur la Police ! Les flics ne sont pas des "Barbares" Jean-Luc ! Il faut arrêter le cannabis ou bien le commencer ! Il y a overdose de mots. Les Barbares dans l'antiquité étaient des individus n'appartenant point à la société policée grecque ! Ils étaient ceux qui venaient d'ailleurs : extra-muros ! genre Perce et compagnie. Les flics, comme il est démontré dans l'histoire de la police, ne font qu'obéir aux instances supérieures de la voie hiérarchique (ou bien en ce contexte la voix du Chef). Leur soucis ? Exécuter les ordres sans état d'âme ! C'est un métier...un sacerdoce pour les plus compétents et sérieux qui épousent, comme ils le font avec leurs femmes, la profession ! Des espèces d'hermaphrodites...en quelque sorte ! Jean Canal ; bien sûr. 27/09/2019.

A la demande expresse de certains habitants de Mirepoix, en Ariège,nous mettons en exergue ce document emblématique de l'emploi du temps perdu des fonctionnaires en l'exercice de leur fonction...Ledit en question qui dressa ce procès-verbal promit de ne point verbaliser...

ATTENTION POLICE. 47 fonctionnaires de police morts depuis le début de l'année. Leur suicide repose sur les fondements du fonctionnariat de leurs emplois, glissant vers des missions de désordre plus que de maintien de l'ordre ! La manière dont ils gèrent ce travail s'écarte des causes principales de leur profession : sécuriser la société civile. Taper sur des mecs qui revendiquent le droit de manifester devient inacceptable d'un point de vue éthique !

LE SYNDICAT ALLIANCE dénonce une certain passivité des politiques aux doléances formulées. L'appel des Flics reste inaudible. Seule la crise économique à venir, que nous annoncent les exégètes de cette science sociale, remettra de l'ordre définitivement dans les quiproquos qui persistent entre dirigeants et dirigés... Courage, les Flics ; il n'y a pas que des cons dans la police. Jean Canal. 23 /08/2019.

Toulouse. 10 août 2019. Place Victor Hugo. L'intervention des forces de l'ordre, réparties en des points stratégiques du centre ville, a été confrontée à des manifestants isolés qui voulaient en découdre avec des gendarmes restant inquiets sur la situation. Photo Jean canal.

MANIF TOULOUSE. 10 août 2019. Place Victor Hugo. Des forces de l'ordre, réparties en des points stratégiques du centre ville, a été confrontée à des manifestants isolés qui voulaient en découdre avec des gendarmes restant inquiets sur la situation. L’intervention des forces de l’ordre, caractérisée, ici, par la police, réparties en des points stratégiques du centre ville, entre la gendarmerie et les CRS, a été confrontée à des manifestants isolés qui voulaient en découdre avec, entre autres des policiers photographiés, des gendarmes restant inquiets sur la situation. En étant sur place, ce samedi 10 août, sans emboîter le pas de cette énième manifestation dont semble se lasser une vaste majorité de gens, toute obédience politique confondue, « on » prend conscience de l’inanité des confrontations entre belligérants (on les eût volontiers identifiés aux Enragés de la Terreur de 1793) et les représentants de l’état, souverainement élus ! On en oublie donc le rôle que la démocratie a joué pour élire Emmanuel Macron. Et se révolter contre un système politique plébiscité par une majorité reconnue comme légitime, revient à porter atteinte aux institutions de la V° République, bafouant ainsi notre démocratie !  Quel Régime peut répondre aux urgences sociales imminentes, quand on sait, quand bien même certains cultivent à ce sujet l’amnésie, que les partis politiques officiels, Gauche/Droite, durant l’exercice de leurs mandats, n’eurent cure des affaires populaires, si ce n’est en distribuant des satisfecit aux responsables ! Le constat de cette après-midi d’été révèle des forces de l’ordre qui affermissent leur intempérance jusqu’à en devenir irascibles… « En pleine manif, je tentais de franchir une ligne, en sollicitant l’amabilité de la gendarmerie alors en faction, afin de me laisser passer à travers leur rang disposé en riposte, pour regagner mon domicile. Ayant obtenu l’accord du responsable, un gendarme exténué par le contexte, me fit allègrement remarquer que je roulais sur le trottoir..! » En pareille situation, je n’avais pas le choix et me gardais de répliquer à une remarque déplacée en pareille circonstance… Photo Jean canal. Jean Canal. Dimanche 11 août 2019.

« VOUS DEVRIEZ VOUS METTRE À L'ABRI, ON VA BIENTÔT CHARGER »

Au cœur du Black Bloc. Sont-ils de mouvance anarchiste ? Côtoient-ils l'idéologie d'extrême droite ? La terreur des services de Sécurité fait acte de présence dans toutes les manifestations à caractère politique ! Il y en a qui vont s'en prendre plein la gueule..

LA POLICE CRÉE UNE SECTION D'ASSAUT : LES BARBARES !

Il est désolent d'en arriver à ce point de non retour. Trente et un policiers se sont donnés la mort depuis le 1er janvier 2019. 2018 fut l'année noire pour la Sécurité du territoire avec 35 policiers et 33 gendarmes suicidés*. * Sources ministère de l’Intérieur.

Christophe Castaner 'vous' adresse un message SÉMINAIRE de l'Intérieur. Réinventer la Police. Il y a longtemps que nous plaidons pour une réforme des méthodes de police ! De réformes en profondeur de la Gendarmerie. Contrairement aux idées reçues à leur encontre, les CRS se limitent, eux, à faire respecter l'ordre...dans les manifs, particulièrement. La manifestation ostentatoire de la Police favorable à des changements au sein de leurs services, atteste de cette volonté de créditer leur statut au regard de la population. Peut-on espérer voir naître une police intelligente fondée sur des sélections civiles fonctionnant sur une impartialité professionnelle, dans la gestion de leur pouvoir..? Comme en Suisse et dans les états du Nord de l'Europe : Suède, Danemark où la police obéit aux services à la citoyenneté et non en mode répressif constant.

POLICE ET Cie. Les cow-boys et les malades de la profession jouant des rôles criminels en guise d'autorité. L'uniforme signe extérieur d'abus d'autorité ! Une réforme imminente afin d'éviter des drames.  Lien connexe.

Les mots de Brigitte Julien, patronne de l'IGPN : « Il y a eu des blessures commises à l’occasion de manifestations durant lesquelles la police a fait usage de la force. Notre travail est de chercher à savoir si cet usage était légitime et proportionné. Nous devons évaluer la proportionnalité et la légalité de la riposte. Il y a peut-être eu des situations où cela n’a pas été le cas. Mais il est encore trop tôt pour le dire. » Rapport IGPN 2018.

7 ans requis pour 1 escroc de la République. Au fait ! Nicolas Sarkozy plébiscité par les militants LR, dépités par leurs dirigeants, sollicitent l'ancien Président de la République afin de reprendre les affaires sales en main... Pas con Nico ! Il a compris que chez les cons, il n' y avait aucune solution politique.

POLICE JUSTICIABLE : LES MAUVAIS FLICS CON-DAMNES

 
Nous ne spéculons point sur les apparences de l'information, lesquelles sont souvent présentées par des Fake News, absentes de notre éthique ! Tous les employés de la Sécurité du territoire n'ont qu'à bien se tenir ; et ce ne sont pas les exemples mauvais des politiques qui doivent leur servir de référent  pour commettre des abus et se complaire dans des comportements idiots ! Ce ne sont plus des réformes qu'il faut entreprendre, Monsieur le Ministre de l'Intérieur, mais une véritable purge stalinienne afin d'épurer le système policier, DGSI y compris ! Les maladresses de la DGSI sont le point fort du recrutement de gens choisis pour des critères fondés sur un niveau intellectuel inexistant, afin de con-viction sacerdotale à connotation patriotique : appartenance aux groupuscules d'extrême droite, genre la Cagoule...de préférence ! On les retrouve chez certains patrons de bar et d'établissements louches...avec lesquels la police entretient d'adroites relations. Phénomène ancré sur l'héritage de la collaboration sous l'occupation. Le passé des services de sécurité en France est lourd d’anecdotes entachées de sang ! N'oubliez jamais qui vous fréquentez pour savoir qui vous êtes ! Entrons dans le vif du sujet : un commandant mis en examen pour viol sur mineure. Le feuilleton de la Police et Compagnie inaugure de nouveaux styles dans l'art et la manière de sécuriser les citoyens. On glose facilement sur le cas relevé par la police des polices ! "Fais moi voir ta petite culotte, chérie, que je puisse évaluer la provenance du tissus ; enquête oblige..."

POLICE ET Cie. Les cow-boys et les malades de la profession jouant des rôles criminels en guise d'autorité. L'uniforme attaque le cerveau de certains flics, persuadés d'accomplir des missions sociales ! Lien connexe. Les mots de Brigitte Julien, patronne de l'IGPN : « Il y a eu des blessures commises à l’occasion de manifestations durant lesquelles la police a fait usage de la force. Notre travail est de chercher à savoir si cet usage était légitime et proportionné. Nous devons évaluer la proportionnalité et la légalité de la riposte. Il y a peut-être eu des situations où cela n’a pas été le cas. Mais il est encore trop tôt pour le dire. »

Rapport IGPN 2018

Il est désolent d'en arriver à ce point de non retour. Trente et un policiers se sont donnés la mort depuis le 1er janvier 2019. 2018 fut l'année noire pour la Sécurité du territoire avec 35 policiers et 33 gendarmes suicidés*. * Sources ministère de l’Intérieur. Nous avons, à la rédaction de presselibre.fr, toujours mis l'accent sur des réformes indispensables à entreprendre pour refonder les services de sécurité dans leur ensemble et repenser l'entité entière de la police qui, paradoxalement, souffre de contradictions dans ses procédures judiciaires, entre autres des bévues constantes observées par le défenseur des Droits et Amnesty international. C'est tout un esprit général qu'il faut définitivement bannir afin de redonner un nouvel élan à un système de surveillance dont le pays pourra de moins en moins se passer...Nous avons choisi la forme hilarante afin de ridiculiser ceux qui se disent les garants de l'ordre et de la sécurité qu'ils ont entravés sans cesse. Rions de la bêtise humaine, moquons-nous de ces fonctionnaires qui se croient au-dessus des lois, en usant de subterfuges cocasses pour compromettre la raison qui se préserve de la connerie humaine en constante augmentation. Jean Canal.

DGSE/DGSI :4 X 4 lettres d'un sigle incarnant la surveillance permanente du territoire, en suspectant quiconque présente les caractéristiques de l'être. Pour des raisons purement rédactionnelles du présent site et des ouvrages publiés par Jean Canal, dans lesquels la gendarmerie est deux fois citée de manière cocasse, Jean Canal est surveillé ! C'est un honneur, Messieurs de la Sécurité. Vous l'avez donc compris, c'est l'écriture qui gène certains protagonistes de cette vieille histoire.C'est quand même satisfaisant de provoquer des insomnies par sa plume... Le XXI° siècle étant effectivement plus prédisposé à pratiquer le virtuel...les écrits sentencieux demeurent dangereux pour ceux qui sont con-cernés, comme c'est le cas dans cette affaire qui débouchera sur une condamnation !  Les procédés policiers sont, évidemment, primaires, sinon, il n'y aurait plus dans ce pays de criminalité (constat alarmant des services de police). Dans ce cas précis donc, Il consiste à pratiquer la diffamation auprès des lieux de reportage où nous nous rendons : Rencontres d'Arles, Avignon Festival, Visa pour Image et dernièrement imageSingulières, à Sète où le truchement de quelques collaborateurs en civil sont maladroitement intervenus en fiasco ! Des pressions genre couilles-molles sont exercées de la part des Shérifs des villes citées, incombant dans l'ordre hiérarchique des responsabilités, les maires pour la Police Municipale et le Préfet pour la Police Nationale. Le tout chapeauté par le Ministère de l'Intérieur qui souffre de discipline en son corps. Jean Canal ; bien sûr.  LE COMPLÉMENT DE L'INFO  

Le Premier flic de France se félicite et félicite les services de police ayant mis hors de nuire le poseur de bombe ! Il faut reconnaître que c'est un coup de maîtres cette arrestation rapidement menée et sans tâche, soulignons-le en espérant que cet exemple de maîtrise de situation délicate, serve à ceux qui dérapent con-stamment ! Jean Canal ; bien sûr. Surveillez-vous les sous-nommés, vous devenez ridicules... 28 mai 2019.

POLICE ET Cie. Dernières très mauvaises nouvelles de la Police, remarquée pour son comportement déviant, allant jusqu'à faire usage acharné d'armes de service hors service !  Les cow-boys et les malades de la profession jouant des rôles criminels en guise d’autorité. L’uniforme attaque le cerveau de certains flics, persuadés d’accomplir des missions sociales ! Lien connexe

CLAUDE GUÉANT CONDAMNE A 1 AN DE PRISON FERME !

Dernières nouvelles chez les voyous de la République : déchu de sa légion d'honneur, l'ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy vient de tomber, seul !Dans le même élan de nos rubriques préférées des français qui affectionnent les faits divers en mode thriller, les policiers étant également justiciables, certains ayant abusé de leur statut contre des Gilets Jaunes seront traduits en Correctionnelle ; voilà une bonne nouvelle.

LES ARNAQUES DE L’ÉTÉ : la fraude alimentaire en restauration et en marchés plein vent...Du faux dans le mauvais goût de commerçants sans scrupules !

Rapport IGPN Tenez-vous informés des activités de la Police. C'est votre droit le plus absolu et votre de devoir de citoyens !

COMMENT ALLEZ-VOUS, VOUS ? D'aucuns s'interrogent sur le contenu de cette page qui traite précisément des faits divers imputés à la Sécurité du territoire. Et nous savons, à la Rédaction, que certains d'entre eux se sont enquis auprès de cette dernière afin d'obtenir de plus amples informations sur ce sujet. Si vous avez cru qu'il s'agissait d'une vengeance personnelle, vous êtes hélas dans l'erreur ; et c'eût été faire preuve de bassesse de la part de Jean Canal, de vouloir jeter l'anathème aveuglément sur une profession qui demeure fondamentale dans une société en constante augmentation de violence, notamment en cette période très agitée qui traduit un malaise général. Il s'agit tout simplement de comportements d'agents de la sécurité qui cautionnent des attitudes attentatoires à la déontologie, par simple goût de zèle et/ou de recherche d'avancements, voire de distinction professionnelle (on s’érige comme on peut dans un corps de métiers où il faut pouvoir justifier de son salaire) ! On n'entrave pas les règles quand on est censé les faire appliquer par la population ! La diffamation est un délit, chez les gendarmes qui en usent à outrance pour tenir à l'écart des individus qui ne présentent aucune dangerosité contrairement à ceux qui les incriminent ! Se placer du côté des notables et des personnes bien-pensantes avec lesquelles la gendarmerie crée des liens trop étroits pour faire appliquer la loi, au détriment d'une application impartiale de cette dernière, sans distinction de statut social, ne respecte point les règles de déontologie (on ne défend pas le riche contre le pauvre -les Gilets Jaunes les ont, justement, rappelés à l'ordre-) ! Il en est de même de la police qui recourt à un nombre d'abrutis issus des milieux populaires aux identités nationalistes pour compléter leurs services, lesquels cultivent une haine foncièrement viscérale à l'encontre de tout individu hors service civique ! De sérieuses réformes sont à entreprendre dans ces corps de la défense du territoire, en zone urbaine et rurale. La haine de certains Gilets Jaunes est loin de s'estomper, au regard des conflits qui se déroulent hebdomadairement ! La justice s'en portera que mieux et la délinquance aussi, dans la mesure où sera ciblée leur éradication ! On ne combat pas le crime en le fabriquant de toute pièce...au sein de villages et bourgs sans encourir des risques majeurs pour la population ! Les annales judiciaires attestent des réguliers dérapages de ceux qui sont censés protéger la population. Nous en avons mis en exergue quelques uns, ne pouvant les rappeler tous, faute d'archives introuvables... (dissimulées intentionnellement) : meurtres, vols, cambriolages et braquages de banques ont été les délits commis par ceux-ci ! Le public l'ignore trop : nul fonctionnaire n'est à l'abri de commettre un délit, comme il est prouvé constamment par des actes 'stupéfiants' relevant du pénal (les médias officiels en font écho dans la presse, sans se risquer à gloser sur le fonde) ! Le slogan de Jean Canal repose sur à peine une vingtaine d'années d'observations desdits qui se persuadent de dissimuler leurs agents staliniens régulièrement en faction... "Ce n'est pas un flic ou un gendarme qui font la loi, mais la loi qui les font !"Et ceci-dit, avec le sourire... Jean Canal.

La babillarde à Christophe

Mon cher Monsieur Castaner,                                                                                               Toulouse, 5 mai 2019.

"La Bavure" évoquée par la presse officielle et reprise par vous, Christophe Castaner repose plutôt dans l'utilisation de la langue française, malmenée par les politiques et même sur France Culture, précisément avec les accords bafoués du participe passé avec l'emploi du verbe avoir et du subjonctif employé à tort après la locution prépositive "après que." Dans le cas de figure évoquée par vous Monsieur le Ministre de l'Intérieur, il faut rappeler, et c'est Jean Canal qui le fait, que le sens figuré au sens propre est déjà une métaphore, et vice-versa ! Métaphore qui peut donc être exploitée au gré du sens que l'on veut donner à l'expression usitée dans des circonstances désignées de façon intrinsèque. Entre autres, Monsieur le Premier flic de France, il s'agit dans le cas survenu suite à des événements traités par la presse, de bévue plus que de bavure qui, comme tout le monde n'est plus sans le savoir, est un phénomène récurrent dans la police, plus particulièrement...Les annales judiciaires foisonnent en ce domaine et il serait hors propos de les rappeler toutes, y compris celles survenues au cours de la dernière guerre, quand la Police collaborait avec les nazis* ( il y a des souvenirs qui font mal !). Revenons donc à cette actualité qui n'a cesse de faire parler d'elle au moindre événement susceptible d'être considéré comme impérieux dans le traitement des faits divers -il faut savoir se vendre, comme une prostitué qui se fait belle pour se faire baiser (le mot est indiqué dans le dictionnaire -page 153 de mon Petit Robert, édition de 1985, Chemin de Morgiou, 13009 Marseille- du latin basiare) ! En relativisant les problèmes internes à la France, il y aurait ce me semble, la paupérisation de la population égorgée sur l'autel de l'économie de marché bradée aux plus offrants, le prix du carburant dont 90% relèvent des taxes, le racket légitimé de EDF avec des factures comptabilisant plus de taxes et d'abonnement que de consommation, et la dégradation du tissus social qui engendre, d'ores et déjà, une implosion identitaire des français qui finiront par s'entre tuer, si le Pouvoir ne fait pas preuve de compassion. Donc, les bavures ou les bévues sont entrées dans la pratique coutumière d'un désordre institutionnel de nos politiques dont l'esprit d'éthique fut il y a déjà fort longtemps abandonné pour des intérêts d'ordre personnels de ceux qui sont censés les représenter souverainement. Et si l'on tient compte des 60% de cons qui peuplent la France et sont persuadés d'avoir raison, il y a de quoi, cher Ami**, abandonner toutes initiatives de réhabilitation d'un système égalitaire pour fraterniser une population défaite de ses idéaux ! Vous conviendrez du bout des lèvres, en monologue, s'entend, que la confiance est à jamais perdue. Il ne faut plus s'étonner d'un comportement complètement irresponsable d'une partie de français qui prennent le partis du nihilisme en exerçant la politique de la terre brûlée. Ce pays était beau, il y faisait bon vivre, avec un minimum de revenu qui comblait les plus pauvres. Les Européennes seront la dernière chance pour se reconstruire. L'espoir, lui, n'est d'ores et déjà, plus permis. 

*Philippe Pétain avait trouvé lui-même le vocable adéquat, "collaboration." 

** Il s'agit d'un euphémisme, puisque nous sommes dans les figures de style.

Le paradoxe de la police : les policiers s'expriment...

Nouvelle judiciaire : Jean-Claude Roman va être libéré après avoir effectué une peine de 25 ans de réclusion. Il ne tuera plus ses parents, il n'en a plus, parce qu'il les a tous tués ! (Elle est bonne).

Une arrestation en bonne et due forme selon les règles de la violence

Filmé en direct, par l'auteur lui-même, le journaliste indépendant Gaspard Glanz, son arrestation par la police, en mission lors d'une des nombreuses manifestations des Gilets Jaunes, atteste de la volonté d'éliminer tous les témoins du Crime d'état qui se déroule ! Une erreur de plus qu'il ne fallait pas commettre. 60% de notre police et de notre gendarmerie nationale, notamment dans les brigades des bourgs et villages, est à réformer pour des raisons de sécurité citoyenne et d'efficacité criminelle. Il est établi, depuis longue date qu'une complicité est effective avec les notables et tout autre personne ayant des intérêts avec certains agents des brigades en question, comme ce fut le cas dans des villages du Con-Minges, où certaines gendarmeries sollicitaient des délateurs attitrés, les mêmes de 39/44, afin de fournir de faux témoignages sur des individus considérés par les abrutis en service, comme dangereux (le major en question qui sema une désinformation sur cet individu, est à la retraite depuis longtemps et espérons-le, mort peut être de vieillesse -ce serait l'occasion pour Jean Canal de fêter cet événement en se mettant au Pastis !) La République de Macron devra se rendre à l'évidence avec le mauvais élément Alexandre Benalla, de sorte à réformer en profondeur ces corps de sécurité qui enfreignent en toute impunité la déontologie, sans être inquiétés par les supérieurs hiérarchiques ! Jean Canal ; bien sûr.

DES GILETS JAUNES HAINEUX CONTRE LES FORCES DE L'ORDRE !? Le ton se durcit et l'animosité à l'encontre de ces renommées forces de l'ordre s'accentue, au fil des manifestations qui cherchent une alternative à cette crise sociale inévitable. On s'étonne qu'aucun coup de feu n'ait été tiré de la part de "révoltés" éventuellement exténués par la récurrence d'une situation qui semble s'enliser. Une évidence, toutefois, apparaît clairement au niveau national : le peuple ne veut plus payer l'addition d'une dette contractée par les ingérences politiques précédentes ! Macron connaît donc une crise politique qui incombe les dirigeants à modifier la gestion gouvernementale rapidement. Le Président de la République ne donne pas l'impression de réaliser les effets de la causalité de la conjoncture actuelle. Quant à la haine formulée sous forme de slogan contre les Forces de l'ordre, elle s'inscrit dans la profession qu'endosse la Sécurité du territoire : une simple formule de circonstance... Jean Canal. Dimanche 21 avril 2019. 

GILETS JAUNES. Le Ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, pleurniche suite aux menaces adressées aux forces de l'ordre, ce samedi 20 avril , à Paris, dans les manifestations hebdomadaires : "suicidez-vous !" On se croirait dans une série tant aimée des spectateurs français où l'intrigue dévoile de nouveaux comportements des criminels ! dites moi vraiment si nous ne sommes pas dans un pays de cons !?

Hausse de la délinquance : bandes organisées et flux migratoires sont les cas désignés comme majeurs dans ce fléau. Police et gendarmerie acculées à un phénomène en forte croissance

CAVE CANEM. Deux tout petits fonctionnaires voulant jouer aux héros sur les lieux d'un drame ! Il existe effectivement des professions où les cons postulent par reconnaissance identitaire...Visite impromptue au Super Cul de Trèbes, Aude. Si jamais vous vous faites mordre par un fonctionnaire en uniforme, ne faites surtout pas le 17, une meute canine vous dévorerait, mais composez le 18.......................................................


Existe-t-il un système de prévention pour éradiquer ces délinquances nouvelles qui reposent particulièrement sur des agressions physiques de particuliers ? Les cambriolages classiques ne changent guère si ce n'est que les auteurs se diversifient : l'ouverture des frontières a favorisé leur développement. Discriminatoire cette analyse pourrait stigmatiser des coupables parfaits ! La réalité est plus évidente : la démographie ! Plus de monde équivaut à plus d'opportunités et moins de contrôle, au détriment de dispositifs de surveillance accrue.  Les budgets de l'état étant serrés, les dépenses pour une surveillance parfaite reste impossible dans des mégapoles incontrôlables ! Et cela malgré un système de surveillance permanente, en tissant des liens avec des voisins ou/et des commerçants voués à la dénonciation. Paradoxe des sociétés modernes qui génèrent leur propre maux ! Jean Canal. Revu et corrigé le 16 avril 2019. Lien connexe utile.

Martine Monteil sur France culture, raconte sa vie de flic

“Gilets jaunes” : l'IGPN saisie sur 209 enquêtes pour violences policières

" 'LES RELATIONS CONSENTIES' PAR LA POLICE..."

LA GENDARMERIE RATTRAPEE PAR L'AFFAIRE ADAMA TRAORE

TOULOUSE. Un officier de police mis en examen pour viols ! Cette habitude de faire prévaloir un statut de fonctionnaire pour abuser d'autrui...  Les abus sexuels se déroulèrent au commissariat !

Un ancien brigadier de police dénonce la violence policière

VOUS NE VOUS LASSEZ JAMAIS D’ÊTRE CONS ? La sécurité de l'emploi dans la police. Vous conviendrez, sans avouer, que les dernières nouvelles de Toulouse sont édifiantes en actualité concernant les mœurs dissolus de la police ! Afin de pallier à cette "monté" de sexualité policière, Jean Canal conseille les réseaux de rencontres coquines... C'est légal et sein, sans engagements sentimentaux. Les femmes sont très demandeuses... Tous les corps de métiers y sont représentés... De plus le statut de policier bénéficie d'avantages en nature, avec la crise pérennisée par la mondialisation qui fragilise les emplois, en France et en Europe, il est préférable d'opter pour la sécurité du travail prenant en charge les frais de nourriture...comme il est montré dans cet exemple cinématographique avec un policier qui découvre les tomates !

 Le bâton pour se faire battre ! C'est à croire que les échauffourées des Champs Elysée ne vous suffisent plus. Êtes-vous au moins informés qu'un gendarme à reçu un pavé en plein visage pendant ces manifs inouïes de violences et se retrouve désormais mutilé à vie ! Et tout cela à cause de conjectures paradoxales qui ne coïncident nullement avec la conjoncture actuelle d'une société démantelée ! Bref ! Un cheval de trait ne sera jamais un cheval de course...

La gendarmerie perd de sa crédibilité au regard des citoyens

photo ZAKARIA ABDELKAFI/AFP

438 voix pour, 78 contre. Le vote majoritaire condamne les forces de l'ordre françaises, au grand dam de Monsieur Castaner qui minimisait la violence policière. Les députés européens ont «dénoncé le recours à des interventions violentes et disproportionnées de la part des autorités publiques lors de protestations et de manifestations pacifiques». Il fallait bien que les Institutions européennes interviennent pour calmer les violences armées à l'encontre des populations qui manifestent en France ! 

L'ONU également s'insurge sur les méthodes françaises de police, abusant de leur pouvoir sur des manifestants pacifiques. 6 mars 2019.D'une façon générale, c'est l'excès de zèle qui caractérise les forces de l'ordre. Il faut recadrer ces unités dangereuses qui sèment la violence à leur passage. Rien ne vaut un bon assainissement des services en question, par une réformes de ses composants incompétents ! Jean Canal ; bien sûr. 

 Aix-en-Provence & Pays d'Aix 

"Lui, le poulet, ça l'inspire"

Rencontre formidables avec les poulettes de la Maison Poulagat, sur mon itinéraire, désormais connu, par des abrutis assermentés ! C'est incroyable les moyens humains que déploie la police pour impressionner Jean Canal afin de cesser ces investigations policières dans les annales de la police et autres corps d'état relatif à la sécurité ! Il relève du citoyen, Messieurs de la police, de veiller au bon fonctionnement de la police, d'autant plus quand on constate des dérapages fréquents, comme l'actualité le révèle fréquemment. Les derniers comportements d'agents de la BRI, au 36 Quai des Orfèvres, a de quoi révolter tout citoyen concerné par "sa sécurité !" Pour aspirer au respect, il faut le mériter, en montrant une attitude exemplaire au regard des citoyens ; et ne pas donner de bons exemples, encourage la délinquance ! De la BAC de Marseille dont certains éléments furent virés, aux délits du 36 à Paris, le citoyen est en droit de douter de votre probité ! Allez ! Salut le pays d'Aix. 25/02/2019.

D'un point de vue strictement personnel, évidemment. Bernard Cazeneuve a été un des meilleurs ministres de l'Intérieur depuis Gaston Defferre qui s'entoura des Guérini pour gérer la ville la plus meurtrière de l'époque ! Et la police s'en porta à merveille...

C'est l'actualité  qui nous a obligé à nous plonger dans une analyse de la contextualité sociale, pour ne pas parler de conjoncture intellectuelle relative aux médias, puisqu'il s'agit de journalistes qui dérapent sur les réseaux sociaux fort décriés, en en exploitant leur système ! Une méthode qui n'a jamais effleuré notre pensée. Des journalistes donc, issus pour certains du journal Libération, anciennement à Gauche (du moins quand je le feuilletais dans les années de sa première parution considérée alors comme un événement), se sont acharnés sur ce réseau social pour déblatérer des inepties contre des victimes appartenant au monde des médias, entre autre de tous les cas visés par cette vindicte déferlante. Il semblerait qu'il serait dans l'aire du temps de se servir de ce système pour véhiculer des idées à connotation subversives contre une pensée unique ! Les débordements à cette liberté d'expression attentent au droit qui nous est encore donné de nous exprimer dans un cadre légal sans insolence, ni haine à l'encontre de ce que Jean Canal nomme depuis déjà plus de treize ans à presselibre.fr : "les cons sociaux !" Ci-dessous la liste des con-cernés.  En rouge ceux qui ont obtenu un satisfecit professionnel (ils sont désormais con-signés dans les annales de la presse à merdier) 12 février 2019.

  1. Vincent Glad - @vincentglad - Libé
  2. Renaud Loubert Aledo - ex @jesuisunblog maintenant @claudeloup - agence Publicis Consultants
  3. Christophe Carron - @krstv - Redchef Slate fr
  4. Vadim Poulet - @vadimplt - agence JWT Paris
  5. Julie Chabin - @syswarren - ProductHunt
  6. Alexandre Hervaud - @alexandrehervaud - Libé
  7. Lapin Blanc - @lapin_blanc
  8. Guilhem Malissen - ex @pornkid maintenant @GuilhemMalissen
  9. Sylvain Paley - @sylvainpaley - Studio404
  10. Henry Michel - @henrymichel
  11. Charles Dufresne - @rocknrobot
  12. Stephen des Aulnois - @desgonzo - Le Tag Parfait
  13. Aude Castan - plus sur twitter
  14. Gautier Gevrey - @woumpah
  15. David Doucet - @mancioday - Redchef Les Inrocks
  16. Julien Verkest - ex @comic_sansms maintenant @julienverkest et @saintlaineux
  17. Clément Andreoli - @KLeM
  18. Clément Poursain - @thelightcarrier - Directeur vidéo Topito
  19. François-Luc Doyez - @fluc
  20. Lucille Herrou - @lucille_H
  21. Bertrand Degove - @delgoff
  22. Olivier Tesquet - @oliviertesquet - Télérama
  23. Mathieu Géniole - @mathieuge
  24. Emile Josselin - @emilejosselin
  25. Julien Le Rouvreur - jfdescelestins
  26. Guillaume Ledit - @leguillaume - Usbek & Rica
  27. Charles Recoursé - ex @biginjapan maintenant @joe_dasein
  28. Francois Jean - @franciis - Konbini
  29. Loic Hecht - @LoicHRechi
  30. Vincent Busson - @vincentCB
  31. Victor Sidoroff - agence Buzzman
  32. Francis Frog - @francisfrog

LINDA KEBBAB

Une policière qui valorise la profession ! Sera-ce une femme qui sauvera l'image ternie de la Police? Linda Kebbab : le savoir-faire féminin au service de la justice policière. C'est ainsi que nous la percevons, à presselibre.fr  AP Photo/Francois Mori). A la tête du syndicat FO, Linda Kebbab tend a valoriser la police et faire valoir des droits fondamentaux inaliénables aux bons fonctionnements de la police. Les mouvements successifs des Gilets Jaunes ont permis d'assister aux confrontations entre les forces de l'ordre et les manifestants, constatant ainsi les méthodes employées pour maintenir l'ordre. Dérapages, bévues de parcours et violence face aux casseurs, la police est loin de contracter des affinités avec la majorité populaire. Dans la criminalité et ce que l'on peut qualifier de haute délinquance, la police a constitué des moyens d’appréhension qui permettent de régler les affaires criminelles, en bonne et due forme. Seul le terrorisme admet encore des zones d'ombre qui exigent un professionnalisme ne tolérant aucune erreur. Bref ! La police évolue, c'est évident. Intervenant dans les médias audiovisuels afin de défendre justement la police dans ses interventions, notamment contre les Gilets Jaunes, Linda Kebbad crédibilise la profession dans sa déontologie ! 

Gardien de Paix et Déléguée Nationale  Indépendance politique. Défense des policiers, pas de ceux qui les dirigent.                Et la discrimination au sein de la police ?!

UNE AFFAIRE DE TROP QUI TOMBE BIEN ! 31 janvier 2019 : 7 ans fermes prononcés par la Cour d'Assises de Paris, à l'encontre des deux flics violeurs. Justice est rendue. 

Le pamphlet de Jean Canal contre ce genre de police. Tout le monde n'a qu'à bien se tenir ! A la Police, on n'est pas trop de deux pour assouvir ses pulsions sexuelles ! 7 ans requis contre les deux flics violeurs de la BRI ! Condamnés à cette peine, leurs avocats font appel de cette "sévérité pénale" ! Quand on est coupable, le processus moral est irréversible. Le pire est que c'est une avocate, sur BFM, qui plaide l'innocence des deux coupables ! La stratégie consiste à attaquer afin de prouver son innocence. Ce processus est classique ! Ayant fait appel du jugement considéré comme injuste, les deux flics coupables porteront tout de même leur délit comme un fardeau éternel. On se souviendra de leurs noms ! Et dans la Police, il est préférable de ne point verser dans leur zèle coutumier qui les caractérise...  Jean Canal ; bien sûr. 1er février 2019. Profil-bas chez les flics ! Deux "Pointeurs" dans leurs annales judiciaires  sont venus enrichir les faits divers inscrits dans l'histoire de la police, depuis le retournement de veste de 1944 ! Jean Canal constitue un dossier depuis trois ans sur les services de Sécurité qui n'ont pas manqué de surprendre par le non respect de la déontologie à laquelle ils sont astreints : un comportement impressionnant par  ! En glanant des informations sur le terrain et en ayant collecté des images compromettantes les concernant, Jean Canal conclut à un assainissement de la police et une réforme de la gendarmerie dont le passé est édifiant !

IL VOUS FAUDRA PRONONCER ANTOINE Q : ANTOINE CUL

Le phonème Q se prononce, effectivement cul ! Et dans l'apprentissage de la langue au primaire, le Q se prononce Queue ! Choisissez donc votre phonème, selon votre empathie pour ce fait divers caractéristique d'une entité policière. Sans doute les femmes prononceront-elle Antoine Queue...

Au fait, retour sur les fréquentations malfamées du Ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, au temps où Zampa régnait en maître sur Marseille ! Le passé est une douleur articulaire qui redevient lancinante quand on le ressort pour des causes politiques et quelquefois déloyales, comme c'est souvent le cas dans les services de sécurité qui rappellent à un ancien détenu qu'il a fait de la prison. L'info n'est pas de nous, mais de la presse officielle...

A LA BRI, ON ÉJACULE AVEC LE DOIGT !* 36 Quai des Orfèvres. Avril 2014. Les deux flics de la BRI Violeurs à leurs heures. « Vous avez éjaculé cette nuit-là », demande le président. « Non », répond Antoine Q. « Comment expliquez-vous qu’on retrouve une trace de sperme ? » poursuit le magistrat. « J’étais très excité. » Antoine Q. : « J’ai glissé mon doigt (dans le vagin d’Emily S.) mais je n’ai pas fait de va-et-vient », explique le policier. « Ça reste quelques secondes. » Aucun commentaire supplémentaire pour attester de la culpabilité de deux flics violeurs, en exercice de leur fonction préférée. Ils avaient au préalable, saoulé leur gueule dans un pub ! Il s'agit tout de même de deux flics de la BRI !!! Ils encourent 20 ans de prison selon le code pénal qui ne sera appliqué qu'au niveau de leur statut ; c'est-à-dire aucune once de prison ferme. Ne vous leurrez pas les femmes, vous n'êtes que des objets de plaisir... Jean Canal; bien sûr. 23 janvier. * Il n'est pas précisé de quels doigts il s'agit : l'index, le majeur ? Le pouce étant inapproprié pour ce genre d'opération de police, possédant une forme incurvée, ce doigt est plutôt utilisé pour demander grâce ou bien une condamnation ! L'auriculaire est trop court, puisque la plupart des femmes aime la longueur dans le sexe masculin. Reste l'annulaire qui est considéré comme sacré par l'anneau du mariage et donc exclut pour ce type d'exaction judiciaire. Reste le médius, Messieurs de la Police, celui qui sert à vous faire un doigt !  Evidemment, dans un viol, les femmes mentent ! Les violeurs leur reprochent des attitudes aguichantes qui poussent, effectivement, à des actes considérés comme des invitations sexuelles évidentes ! mais voyons, Messieurs de la Police, c'est une thèse qui se défend...notamment en ce moment à la Cour d'Assises de Paris où sont jugés deux flics de la BRI pour viols (ils étaient à l'époque des faits flics en exercice au PUB le Galway pour étancher leur soif...  Non ! Il ne s'agit point du film "Quai des Brumes" avec Jean Gabin et Michèle Morgan ou bien "Quai des Orfèvres" avec Jouvet ! La réalité en 2018, relève d'un mauvais thriller joué par de piètres acteurs  ! On sait désormais que l'on peut éjaculer avec le doigt..! 36 Quai des Orfèvres. Avril 2014. Les deux flics de la BRI Violeurs à leur heures. En direct de la Cour de justice. « Vous avez éjaculé cette nuit-là », demande le président. « Non », répond Antoine Q. « Comment expliquez-vous qu’on retrouve une trace de sperme ? » poursuit le magistrat. « J’étais très excité. » Antoine Q. : « J’ai glissé mon doigt (dans le vagin d’Emily S.) mais je n’ai pas fait de va-et-vient », explique le policier. « Ça reste quelques secondes. » Aucun commentaire supplémentaire pour attester de la culpabilité de deux flics violeurs, en exercice de leur fonction préférée. Ils avaient au préalable, saoulé leur gueule dans un pub ! Il s'agit tout de même de deux flics de la BRI !!! Ils encourent 20 ans de prison selon le code pénal qui ne sera appliqué qu'au niveau de leur statut ; c'est-à-dire aucune once de prison ferme. Ne vous leurrez pas les femmes, vous n'êtes que des objets de plaisir... Jean Canal; bien sûr. 23 janvier.
*Comment de tels individus peuvent-ils se retrouver assermentés, assurant des responsabilités judiciaires, capables d'interpeller des citoyens, et ici, une citoyenne, en faisant valoir leur statut professionnels !? Des réformes sont indispensables pour protéger les citoyens en danger évident face à cette espèce d'individus con-cernés ! Jean Canal ; bien sûr.  
ATTENTION POLICE ! SOYEZ PRUDENTES les filles. C'est en 2014 donc, comme le rappelle le journal le Monde de ces jours-ci, que quelques flics enclins aux abus sexuels, commettent un délit entré désormais dans les annales des crimes et délits pratiqués par les uns et les autres. On s'était habitué, avec la police, aux dérapages en tout genre : sodomie à la matraque dans les banlieues parisiennes, vol de drogue dure au 36 en question, trafic de chichon à Marseille, l'affaire du flic ripou Michel Neyret, etc., etc. Bref ! depuis l'époque de la Mondaine où les flics entretenaient des relations étroites avec les voyous, l'actualité ne parvient plus à surprendre le lectorat avec des faits divers et ici, d'hiver, caractéristiques de la police et Consort... La BAC admet des éléments factieux qui pratiquent "le viol consenti !"  Afin de rassurer les éventuels prévenus qui seraient condamnés à de la prison ferme (ce qui serait un cas stupéfiant dans les annales de la BAC), La Maison d'Arrêt de la Santé a subi un lifting complet de 200 millions d'euros pour un accueil digne du respect humain, quand bien même des flics sans scrupules n'ont cure qui des lois, qui de la déontologie ! Au fait ! Contrairement à une autre idée reçue, les détenus ne sodomisent pas les flics en prison. Jean Canal ; bien sûr. 14 janvier 2019.
Ajoutons à l'actualité, la condamnation de Claude Guéant, l'ancien Ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy, à deux ans de prison dont un ferme ! Ça c'est plutôt une bonne nouvelle, les Keufs !? Ça sent le roussi chez vous !!! Vous n'auriez-pas oublié un poulet grillé dans le four ?!
Suicide d'un gendarme dans le var. L'acte est survenu ce mois d'octobre 2018. Un de plus dans la longue liste sombre des disparus de la gendarmerie. On se demande, si la profession n'a pas pris des allures disciplinaires dans sa formation militaire, sous forme d’oxymore. Les méthodes de procédures sur le terrain, d'après quelques fréquentes constatations, relèvent toujours de comportements grossiers qui consistent à utiliser des divergences grotesques, s'écartant souvent de la déontologie, et dénuées, évidemment, de toute intelligence pouvant favoriser des éventuelles investigations servant la justice et non la fatuité locale des brigades. Enfreindre une propriété privée avec la voiture de service, puis une voiture banalisée, pour espionner des personnes insoupçonnables, traduit, effectivement un grand malaise dans l'ordre intellectuel des idées... Le pire est lorsque la gendarmerie envoie des gendarmes en civil pour une opération de surveillance. Il est toujours regrettable d'apprendre un décès sous cet aspect ; alors qu'un militaire, au pire, devrait mourir au combat ou en mission ! Jean Canal. 5 décembre 2018. Photo Ouest France.
Soyez indulgents avec les brigades volantes stationnées sur les bords des routes ; n'ayez aucune animosité à leur encontre, malgré les tensions avec les Gilets Jaunes. Offrez-leur des croissants frais ! Pack de 24 de préférence ! "Jean Canal, les croissants se dégustent chauds et ils ne se vendent pas par pack ! - Affirmatif Major ! mais dans les brigades des pieds-Nickelés, il y a exception au règlement ! - Ah Bon ! -Oui Major ! Sont autorisés des excipients euphoriques en dose minimale ; de sorte à pouvoir exercer leur mission, sans stress, ni haine. - C'est une nouvelle directive qui fait suite aux agressions des Gilets Jaunes." Allez les gars ! Courage ! Le première classe Jean canal de la 76/02 du 5° Régiment d'Infanterie de Marine Coloniale, distingué par 5 Campagnes, vous montre l'exemple...en musique. Soldats le Ton ! Nouvelle du front des Gilets Jaunes : les coups vont pleuvoir au proratat de vos interventions contre les manifestations encourues ; maintenir l'ordre et faire respecter les lois de la République ne repose plus sur une simple présence dissuasive par l'uniforme.

APRES LA PRIME A LA CASSE. LA CASSE DE LA POLICE !

Il vous faudra savoir boxer, si vous voulez faire carrière dans la police. Quant à la gendarmerie, elle en a suffisamment pris plein la gueule pour éviter les provocations avec les Gilets Jaunes. Au fait, que pensez-vous de l'abruti en uniforme qui boxait un black à Toulon ?! Les cons sont en liberté, soyez prudents.

POLICE MEURTRIE    1 TRÈS BON POLICIER, C'EST UNE POLICIÈRE MORTE !


Il existe, effectivement, dans la police, une hiérarchie qui exige un certain rendement sous forme de procédures efficaces qui attestent de la capacité de ce corps d'état appartenant à la sécurité, à pouvoir résoudre de façon efficace les problèmes généraux de délits ! Les suicides permanents de ces dernières années alarmes de cette condition professionnelle qui s'écarte donc de la déontologie à laquelle cette irascible hiérarchie ne répond plus institutionnellement, en envoyant ses agents au suicide ! Trente policiers se sont suicidés cette année ! La hiérarchie montrée du doigt ! Des réformes profondes se doivent de changer les mentalités obsolètes dans les services assujettis à une hiérarchie sclérosée !  L'omerta a fini par tuer celle qui voulait valoriser la police citoyenne ! Maggy Biskupski s'est donnée la mort, après une lutte sans fin contre l’impossibilité de travailler correctement et conformément à la législation*. Hommage à un flic de classe. La Rédaction de presselibre.fr et Jean Canal font part véhémentement de leur contestation ! Aucune publication dans Alliance qui semble faire l'autruche sur ce drame...

Rappel de quelques délits dont la liste, loin d'être exhaustive, a été tronquée de ses référents dont il est difficile d'obtenir les articles de presse correspondant...

LES GENDARMES DANS LA COLLABORATION. PROFESSION GENDARME / GENDARMES RIPOUX / LE TUEUR DE L'OISE 2 GENDARMES INCULPES POUR VOL / UN GENDARME RÉCIDIVISTE / LE NOUVEAU RACISME CONDUITE GENDARMESQUE... / DÉRAPAGE SEXUEL DU GENDARME / NON ASSISTANCE EN PERSONNE EN DANGER UN GENDARME CON PAR NATURE / HARCÈLEMENT SEXUEL / LE SUICIDE DOUTEUX DE LA GENDARME VOL D'ARMES / HARCÈLEMENT SEXUEL BIS /  DEUX OFFICIERS CONDAMNES DÉTOURNEMENT DE PV / DEUX GENDARMES CONDAMNES / GENDARME CONDAMNE FAUX PV / DEUX GENDARMES CONDAMNES / UN FLIC TIRE TROIS GENDARMES... VOL D'UN IPAD  / L'ESCADRON CONDAMNE
30 ans de Réclusion criminelle pour le gendarme Legrand condamné pour l'assassinat d'une étudiante
un-ancien-militaire-et-un-gendarme-condamnes-pour-agression-aggravée
"Plusieurs dizaines de résistants ont été fusillés en 1944 par des gendarmes agissant sur les ordres de Joseph Darnand, fondateur de la milice." Un blog pour LUTTER CONTRE LA RÉHABILITATION DE VICHY OU DE SON administration.
Méditez la devise de Jean Canal : "Ce n'est pas un gendarme qui fait la loi, mais la loi qui fait le gendarme !" * Il en est de même pour notre lamentable police... *L'homicide involontaire commis par la gendarme du Gard, lors de l'incident survenu le jeudi 30 août 2018, oblige à une vigilance accrue sur les faits et gestes de la gendarmerie : l'exercice de cette profession ne peut se suffire de bavures. Et nous ne spéculons pas sur des faits similaires par cynisme...mais par devoir civique ! La Rédaction. Jean Canal.
Gendarmes. Policiers. Les deux entités de la Sécurité du territoire la plus confrontée aux dérives de l'alcool ! Soyez prudents avec la consommation d'alcool, les gars ! Vous risquez la maladie incurable qui pourrait se développer en vous sans en avoir conscience. Des troubles graves pourraient vous atteindre inopinément ! Rien ne vaut la modération : bannissez les apéritifs, consommez 1 verre de vin le midi et de l'eau au repas du soir. Les alcools consommés à haute dose, pastis dans la police, bières dans la gendarmerie, énervent et perturbent les neurones. Jean Canal vous recommande la prudence, ne serait-ce qu'à l'égard des usagers de la route qui se plaignent de vos comportements ! "On" vous observe régulièrement en balade pendant les heures de travail ! Vous êtes notés, ne l'oubliez-pas... Votre attitude doit répondre de probité devant la République ! et surtout ! Maîtrisez votre zèle ! Il dévalorise le peu de qualité professionnelle que, personnellement, je n'ai jamais pu apprécier jusqu'ici ! Jean Canal ; bien sûr.
N'oublions jamais, en signe de devoir de mémoire en honneur à la République, ce dont la Police fut capable en une conjoncture politique opportuniste. Les années noires de la police dans l'histoire de la France. 
Vous avez observé une atteinte portée à la déontologie par la gendarmerie !? Signalez-la en ligne ici
Saisissez également le Défenseur des Droits qui enregistrera vos doléances, ici
Méditez la devise de Jean Canal : "Ce n'est pas un gendarme qui fait la loi, mais la loi qui fait le gendarme !" * Il en est de même pour notre lamentable police... *L'homicide involontaire commis par la gendarme du Gard, lors de l'incident survenu le jeudi 30 août 2018, oblige à une vigilance accrue sur les faits et gestes de la gendarmerie : l'exercice de cette profession ne peut se suffire de bavures. Et nous ne spéculons pas sur des faits similaires par cynisme...mais par devoir civique ! La Rédaction.
Rappel historique incontournable pour comprendre l'esprit de la profession (détail de l'histoire de france).
Dernière bavure policière. En attendant les prochaines, restez connectés..............

Alliance : les flics en colère

DEUX magistrates en garde-à-vue !

Encore 1 gendarme sur les bancs des accusés. Faut-il appliquer la relègue chez les récidivistes de la gendarmerie et de la police ? Il faut rouvrir l'île du Diable pour les fonctionnaires voyous ! Dans l'affaire Pastor. Le gendarme complice, condamné :

Publié par l'Essor. Salim Youssouf, ex-gendarme adjoint volontaire à laquelle compagnie de Salon-de-Provence a été condamné ce mercredi à 12 ans de réclusion criminelle dans le procès Pastor précise Nice Matin qui donne le détail des condamnations. Il avait accompagné l’un des tueurs à Nice pour faire des repérages, devait être le tireur mais avait renoncé. Il avait en revanche fourni les cartouches utilisées lors du crime. Il avait été suspendu la Gendarmerie  dès l’annonce de sa mise en cause et avait été écroué. Il a reconnu devant la cour d’assises avoir remis au tireur une boîte en carton de 6 centimètres sur dix, recelant diverses munitions, du calibre 12, mais aussi quelques cartouches de fusil de chasse.
L'indicateur des services de Sécurité, vous l'appelez comment ? -Un anagramme de Macron ! -Vous voulez dire : Marcon !? Rien d'étonnant ! Avec le durcissement de la politique italienne orientant son idéologie, derechef, vers le fascisme, le recourt aux délations est salutaire pour conserver le pouvoir ; d'ailleurs, en France, le pétainisme occupe toujours la première place dans les villages (Comminges, Ariège) où la dénonciation est la première source de désinformation pour établir des dossiers sur les individus quelque peu subversifs à l'usage commun que pratique allègrement la plèbe !
Le milieu judiciaire se délite et frise la dégradation complète de l'appareil qui en régit ses fonctions  ! Personne s'y attendait, hormis la police des polices qui subodore le gibier à distance. Dans les annales de la magistrature, nous avons beau fouiller pour y trouver quelques écarts ; nenni ! C'est un milieu apparemment propre ! Certes, il y a eu le vol de meubles par une préfète ; mais il s'agissait d'un caprice de bourgeoise qui voulait une commode, Louis machin. Bref ! Il faut donc, comme sous Staline, que tout le monde se surveille... La Rédaction.
ATTENTION POLICE La Police devient susceptible Soyez prudents avec la police. Vous pouvez penser qu'ils sont idiots, mais ne le pensez pas trop fort ! Tout s'entend ! Depuis la nouvelle affaire où ont été évoquées les testicules de la profession, on se demande s'il n'y a pas des travestis inclus dans "ce corps" de métier... En effet, l'intervention de la déléguée syndicale,Linda Kebbab* (unité SGP police FO), sur le plateau de BFM, sème le doute sur les partis génitales évoquées : une femme peut-elle avoir des couilles ! Non, bien sûr. Et si c'est le cas, c'est donc un travelo ! De plus, l'intéressée en parle avec passion... * Elle a du chien ! "Vous n'avez pas les couilles d'aller dans des endroits dangereux", réplique l'écrivain et polémiste Yann Moix, en parlant des flics. Ces derniers se sont plaints au ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb qui a saisi la justice pour diffamation. Jean Canal ; bien sûr. 28 septembre 2018.
 BENALLA et Médiapart : l’oxymore du pire !Haro sur le Baudet !* Affaire du Lieutenant Colonel de Gendarmerie, Alexandre Benalla, en comparution immédiate à la Commission parlementaire d'enquête. Précision d'information avec l'article dans le Monde.
 *-Jean Canal, c'est parce qu'il est bête qu'il est dans la gendarmerie ou est-ce parce qu'il est dans la gendarmerie qu'il est bête ?! -Il est vrai que la profession ne met pas à l'abri de tout abrutissement collectif commingeois, en l'occurrence (autant désigner les responsables du contentieux) ; mais de là à croire, en toute sincérité, que tous les gendarmes ont expérimenté l'eau tiède et contribuer à l'élaboration du fil à couper le beurre (mou, de surcroît), ce serait être intellectuellement mal honnête ! Et cela je ne peux me le permettre ! C'est toujours à cause d'éléments nocifs à la profession, comme l'affaire Myriam Sakhri, que l'image de la gendarmerie est ternie."           Dans cette affaire, la première du genre, personne n'est coupable de délit. Le secret sur les relations des uns aux autres reste intact. La bévue commise par l'âne de service qui en possède, effectivement le profil, demeure énigmatique ! Et pourtant, ni la gendarmerie est a mettre en cause et encore moins la police en question. Seul le favoritisme de la politique doit être sanctionner de façon constitutionnelle ; afin que ce genre de dérapage ne se reproduise plus ! Jean Canal. 19 septembre 2018.

GENDARMERIE NATIONALE*

Un gendarme du Doubs soupçonné d’avoir fermé les yeux sur des infractions contre de l’argent. C'est un dossier de L'ESSOR de la gendarmerie nationale. Le journal des gendarmes depuis 1936. Un site remarquablement alimenté d'informations sur la profession... *Un sondage sur le rattachement de la gendarmerie au ministère de l'Intérieur traduit un état d'esprit général de ce corps d'armée : 74.38% (932 votes) contre. La Rédaction de presselibre.fr a voté contre, bien sûr ; rappelant qu'il est maladroit de mélanger les genres...

1 gendarme se suicide confronté à une hiérarchie de têtes-brûlées Ce gendarme était major à la Gendarmerie des transports aériens,

Les chiffres sont éloquents. Qui ne connaît pas la gendarmerie, en France ? Personne ! Une corporation militaire fonctionnant sur des applications cadrées par des mises en oeuvre strictes qui ne tolèrent aucune défaillance ! Pour les investigations criminelles, elle s'en tire pas trop mal ! mais pour ce qui est de la mentalité ! On est confronté à un système verrouillé qu'il faut absolument réformer afin d'éviter une hécatombe. Un gendarme s'en tient généralement à sa mission... Ici, un gendarme s'est donné la mort, comme le fit Myriam Sakhri. Le malaise persiste malgré les suicides annuels importants. Jean Canal.

BAVURES POLICIÈRES  Tableau de chasse de la police Gendarmerie sous Pétain

POLICE rappel de faits divers...............

Les flics sont-ils victimes de leur comportement ?! Un poulet grillé, c'est toujours croustillant... Un commandant anti-drogue en garde-à-vue. Le caïd de la police marseillaise trafiquait avec les dealeurs... Les délits de la police se cumulent. Existe-t-il des flics propres ? Depuis le viol collectif du 36 Quai des Orfèvres et le vol de 52 KG de cocaïne, par un flic, la Police entame une nouvelle série de son feuilleton criminel ! L'affaire Michel Neyret, ex-patron de la PJ de Lyon, avait déjà défrayé les chroniques policières. Jean Canal ; bien sûr.

Dans l'attente d'assister à d'autres glissements professionnels de la Police qui possède l'art de se distinguer par des comportements parfois "stupéfiants ", on se doit de les surveiller discrètement sans intervenir, comme ce fut le cas, entre autres cas de figure, à la Grande Motte où la fameuse Municipale qui joue le rôle de Shériff officiel a procédé à une interpellation en plein feu de position au rouge (scène filmée le 27 août,  mais non diffusée).

Peut-on  imaginer, en France, une Police sans bavure ? 26 ans, Romain tombe sous les balles vindicatives d'un flic, dans l'exercice de ses fonctions ! 1 policier tire et tue un homme fuyant un contrôle routier. Mis en examen, il est laissé sous contrôle judiciaire... Lire notre dossier ici.    rapport-igpn-observateurs-exterieurs Dossier Sécurité du territoire.   Lire l'article en vidéo du Figaro.

Peut-on tuer un homme sans encourir une mise en détention préventive, comme c'est le cas présentement ? -Il faut entrer dans la police, Jean canal !" On s'approche à petits pas de la violence policière américaine qui élimine systématiquement des individus considérés comme suspects, tirés à vue ! Attention que quelques vindicatifs ne se mettent pas à tirer du poulet, dans la basse-cour... Les banlieues de France et de Navarre risquent d'être surchauffées ! Ce qu'il faut rappeler à nos con-citoyens, c'est que les policiers sont entraînés au tir sur cibles précises, visant des points particuliers du corps afin de le neutraliser. Ici, il y a, effectivement, une volonté de tuer évidente ; puisque l'exercice de tir doit pouvoir différencier les dangers qu'une arme à feu provoque quand elle est maîtrisée. Tirer à l'arme de point demande de l'adresse, dans le cas contraire un policier qui se sert d'une arme sans en maîtriser son utilisation, n'a rien à faire dans la police. En Suisse de telles bavures ne se peuvent ! Ainsi que dans les pays européens du nord ! En France, un policier âgé de 23 ans tue un gamin de 26 ans ! Que connaît-on de la société et du genre humain à cet âge ? Rien ! Si on prend en compte le formatage des cerveaux dans la fonction publique, CAF, Sécurité Sociale, Police Municipale (les Shérifs des villes), etc., etc. on est de plus en plus confrontés à un abrutissement général qui effectivement génère des violences mortelles. Il faut donc réformer la police ! C'est indéniable ! Les constats ne cessent d'en démontrer l'urgence. Une police technique formée sur des méthodes psychologiques adaptées à l'évolution urbaine en constante mutation sociale : le manque de professionnalisme sanctionne l'efficacité attendue du public. A suivre... Jean Canal ; bien sûr. 16 août 2018.

-MALAISE DANS LA POLICE FRANÇAISE EN SOUS EFFECTIF : aucune réaction publiée concernant la bavure du policier stagiaire du TGI de Paris ! Il y a effectivement une déplorable carence professionnelle dans ces secteurs, ceux touchant la gendarmerie et la police. Après un séjour dans la région de Ganges, nous avons constaté le manque de professionnalisme de la part de la gendarmerie affectée à cet endroit, utilisant des méthodes inefficaces pour mener des investigations sur autrui ; il s'agissait de cas mineurs issus de diffamation imputées à quelques fonctionnaires en excitation constante... Bref ! Ne nous attardons pas sur ces faits qui ont été relevés, comme il se doit par les quelques personnes que nous avions mandatées pour cette surveillance... Il est donc flagrant que les services de police comme de gendarmerie ne fonctionnent plus (pas) correctement et affaiblissent considérablement leur éventuelle capacité d'enquête criminelle ! Les réformes que nous proposerons aux ministère de l'Intérieur, en communiquant ce cas à la Cours européenne de justice, à titre de pure information, sont amplement justifiées sur un appareil local ayant des allures de feuilleton cocasse à faire rire les élus de cette fonction dite publique ! N'oubliez pas que vous avez un droit de regard sur ceux qui sont censés assurer votre sécurité et un droit de critique constructive afin d'obtenir de meilleurs résultats, en communiquant vos appréciations à Jacques Toubon, le Défenseur des droits ! Jean Canal. 10 août 2018.

         

Le Ministre de l'Intérieur incompétent pour gérer la police, susurrent des policiers...

8/10 : les français écœurés de la police ! Sondage édifiant !

1 Poulet grillé, c'est toujours croustillant ! D'autant plus quand il est élevé au grain...

Concernant l'affaire Bénalla, le Président de la République, Emmanuel Macron, le dit : "Le seul responsable, c'est moi !" 26/07/2018.  Depuis le vol d'un sac de cocaïne par un policier de Paris dans sa propre brigade ( c'est sur de tels faits que l'on peut mesurer les dangers de confier notre sécurité à des gens qui basculent facilement dans le banditisme), le cumul des bavures s'accentue ! L'affaite Michel Nerhet avait complètement sali la police. A l'époque nous avions titré : "1 Poulet grillé, c'est toujours croustillant. Ajoutons les quelques bavures bien trempées (sans revenir sur la généalogie des actes commis durant plus d'un quart de siècle -ce serait être con, et nous ne voulons surtout pas leur ressembler- la liste est loin d'être exhaustive) : 'la matraque -phallus'dans l'anus d'un jeune de banlieue et la distribution de cannabis par les flics de Marseille, nous assistons à une véritable décadence de la Police... L'alcool est-il la cause de cette dégénérescence ?  Quant à la Gendarmerie, elle commet toujours des manquements au devoir, dérogeant à l'impartialité qu'elle doit pratiquer entre le notable et le peuple : certaines brigades du Sud Ouest se reconnaîtront facilement !  Bref ! La coupe est pleine ! Et la police municipale* ? Ceux sont les shérifs des bourgs... Chasseurs de primes administratives, ces nouveaux employés de mairie se distinguent selon la qualité de leur commune (situation géographique -station balnéaire- genre de population et type de fréquentation). Conclure sur l'état des lieux d'une situation sociale instable qui n'a cesse de dégénérer relève de présomptions sur la capacité des différents corps d'état rattachés à la fonction publique, de maîtriser un travail qui ne peut souffrir d'erreurs d'interprétation ! on ne délègue point une haute responsabilité humaine à des gens qui se persuadent d'être les garants de la liberté individuelle de chaque citoyen. De surcroît, une certaine paranoïa collective s'étant développée en France, avec la recrudescence des crimes (attentats principalement), la tension déséquilibre l'ensemble des professions évoquées ; lesquelles perdent les repèrent fondamentaux de l'investigation judiciaire ! Les moyens technologiques exploitant des données de façon maladroite desservent la réalité des contextes invoqués par des entités hiérarchiques incompétentes qui intentionnellement les exploitent à des fins pernicieuses... Jean Canal ; bien sûr. En direct du joli bord de mer. 27/07/2018 *Leur fonctionnement dépend des prérogatives des fonctionnaires de police et de gendarmerie qui diffusent une information (ici, une désinformation intentionnelle) concernant un individu à surveiller...ou un véhicule repéré comme suspect et sensé commettre des cambriolages ou vols à la tire, etc. C'est à partir d'un tel dysfonctionnement qu'apparaissent les carences .     Lire la suite de l'affaire Bénalla, actualisée.
L'affaire Benalla est l'occasion pour les adversaires politiques du Président, Emmanuel Macron, de verser de l’opprobre sur une politique univoque qui ne convient pas aux partis d'opposition. On connaît cette méthode qui s'applique à chaque mandat présidentiel. Tous les présidents advenus après le Général de Gaulle, ont connu ce genre d'attaque ! Evidemment, c'est reconnu comme démocratique dès l'instant que sont évoqués les intérêts du peuple... Et ce qui est regrettable, c'est le manque d'honnêteté politique ; mais dans ce domaine est-ce la vertu qui se cultive ? On défend toujours son camp, quand bien même serait-il dans l'ambivalence de ses opinions ! La France risque fort de connaître un échec économique, si certaines réformes ne sont pas mises en place ; ne serait-ce que pour maintenir une place prépondérante en Europe afin de défendre les intérêts de la France. Lorsque l'on vote, on songe d'abord à ceux qui vont nous succéder... Jean Canal. 20/07/2018.

Que révèle la bavure policière de Nante ?

Suicide à Rennes d'un policier de 47 ans. Plus qu'un malaise, un déni de la triste réalité policière : les pressions exercées sur "le corps sécuritaire" provoquent sur une longue durée professionnelle des comportements violents qui parfois se retournent sur soi-même. L'exemple le plus flagrant de ces dernières années, restera définitivement ancré au coeur même de la Gendarmerie Nationale, comme un boulet que traîne cet emblématique faction militaire :

"le suicide" de la gendarme Myriam Sakhri

Une parenthèse dans son histoire. La gendarmerie depuis l'occupation

Pendant cette période, les missions de l'institution sont déterminées par le gouvernement de Vichy et par l'occupant. La gendarmerie se retrouve scindée en deux clans. Certains gendarmes prennent ainsi part à la déportation des Juifs et à l'arrestation de toutes les personnes engagées dans la résistance. Tandis que d'autres font justement partie de cette résistance et combattent pour libérer la France.

Le policier accusé de l'homicide volontaire joue la carte de l'acte accidentel, reposant sur une maladresse professionnelle, sans doute due à tout le stress accumulé au fil des missions dangereuses que son métier lui confère ! Il faut savoir se maîtriser surtout avec une arme au poing...
Garde-à-vue pour le policier afin d'apaiser l'opinion publique qui, toutefois, ne décolère pas !  Actes récurrents qui se reproduisent systématiquement dans les zones à risque, circonscrites par les banlieues des villes : Marseille n'échappe toujours pas aux zones de non droit. Comment éradiquer la délinquance qui croît au rythme de la misère sociale ? Pensez-vous qu'un jeune à qui l'on donne un emploi décent aurait intérêt à gâcher sa vie en commettant des actes criminels ? Nous n'avons plus la réponse. Jean Canal. 7 juillet 2018.

Intervention de Johann Cavallero Syndicat Alliance Police Nationale Délégué national CRS

Le dernier film de Fred Grivois est un échec ! Il vous faudra sortir de la "production" cinématographique officielle inscrite dans le système économique, pour le critiquer judicieusement.

Restituons au GIGN sa particularité qui repose sur son professionnalisme, comme le démontre cette vidéo, choisie parmi tous les reportages disponibles sur la plate-forme youtube. Le film de Grivois manque de finition,de précisions dans les détails, laissés trop au hasard pour en faire un chef-d'oeuvre cinématographique.Dommage,le thème est très intéressant.

Dernière nouvelle de Djibouti. Peter Cherif en fin de carrière criminelle. C'est la République de Djibouti, état musulman, qui a permis l'arrestation de cet assassin. En présumant d'une fin de vie active, le terroriste en question vieillira en prison pour le plus grand bonheur des victimes de ses actes.

La légende de la photo de Paris Match du 21 février 1976 : "Les paras en position de combat face à la frontière." Il s'agit de la 1er compagnie de combat de l'Infanterie de Marine, située à Obock, sur le TFAI, qui était sur place. Pas de paras ! Au centre la fameuse 12-7................

Cette mise en scène grotesque fait songer aux films d'Hollywood... Comme aurait dit Godard "nous sommes au cinéma." Sous entendu prenez les scènes comme des fabrications cinématographiques construites pour un impact spectaculaire/populaire -c'est d'ailleurs ce qui marche le mieux (le haut débit de la "production" cinématographique à pollué et pollue le cinématographe ! Dans cette présentation d'un fait charismatique des forces militaires en action, quelques extraits sont hélas romancés et assez loin de la réalité événementielle de cette dramatique prise d'otage (deux enfants y ont trouvé la mort). Mars 1976, Jean Canal débarque à Djibouti et l'écho de cette histoire se répercute dans les casernes où les récits sont tous édifiants sur les premiers intervenus sur les lieux : la légion étrangère du 2° REP et ses tireurs d'élite. La gendarmerie envoya son élite, le GIGN, après la mise en place de l'armée du territoire mobilisée (la 1er Compagnie de combat d'Obock où Jean Canal fut affecté, figure en photo sur Paris Match avec une fausse légende "Les paras en position de combat...") et tenue en alerte contre les menaces somaliennes (la photo de Paris Match de l'époque représente un militaire de la régulière -1er Compagnie- avec son arme d'épaule à lunette (FR-F1, je crois : calibre 7,5) ! Merde ! Arrêtez de prendre les gens qui ne sont pas cons pour les 60% de la population qui le sont, vous y compris ! Les acteurs du film, ne sont effectivement que des acteurs. Et ceux qui incarnent les terroristes somaliens sont loin de leur ressembler notamment par le profil et le langage (les Issas sont une ethnie plus typée...). Il vaut mieux s'en tenir à la réalité des faits qui dans l'imagination de ceux qui vécurent là-bas, concrétisent des scènes proches de l'authenticité. Lien connexe sur ce fait entré dans l'oubli des annales militaires (source Wikipédia). Cinéma de merde pour gens de merde ! Cette histoire mérite le respect pour des enfants encore victimes de cette anecdote... et ceux qui sont morts. Le GIGN n'avait pas repéré un terroriste placé sur les marches du bus. Jean Canal. 26 janvier 2019. Revu et corrigé le 12 février. Ina.fr ici.

Quelques archives judiciaires

LES BOULETS DE LA SÉCURITÉ DU TERRITOIRE

Un pV ordinaire. Le lundi est jour de marché et le brouhaha est tel que la musique complète ce rendez-vous hebdomadaire. Ecoutez Georges Brassens en train de chanter : 

"Quand on est con, on est con. Le temps ne fait rien à l'affaire."

ne plaît pas à tout le monde...

L'ESSOR depuis 1936 publie un courrier fort significatif sur les exigences de la profession. Le lien a été supprimé par crainte d'en apprendre beaucoup plus sur ce sujet...)

Mais, l’essor prodigué par la justice porte ses fruits : "Une réunion consacrée aux suicides se déroulera dans les “prochains jours” à la DGGN, selon les informations de L’Essor, alors que 29 gendarmes ont mis à leurs jours depuis le début de l’année.
Un chiffre “inquiétant” selon le directeur général de la Gendarmerie le général d’armée Richard Lizurey. Ce chiffre – pour dix mois et demi – dépasse en effet celui des cinq dernières années : 23 en 2013, 22 en 2014, 25 en 2015, 25 en 2016, 17 en 2017. Cette réunion rassemblera des psychologues, des membres des organisations représentatives et de la direction de la Gendarmerie. PMG." Publié par L'Essor.

Puis il y a "La grogne des gendarmes" qui, à travers un blog, libéré de toute pression hiérarchique, plus ou moins actif sur la toile, se risquent (accord grammatical selon le genre et non la grammaire -pour les nuls-), à exprimer ce qu'ils ressentent comme "injustice" professionnelle. Aucun Mea Culpa, cependant, n'est formulé pour reconnaître quelques erreurs commises dans le passé ("on ne revient pas sur l'affaire jugée, du moins pour les éléments de la compagnie -c'est gênant-"). Le moins que l'on puisse constater, après de longues années d'enquête personnelle sur le comportement gendarmesque, est le manque de perspicacité, d'analyse circonspecte, au demeurant d'assiduité professionnelle laxiste. Une observation assidue, éconduite par une stratégie de surveillance en veille, révèle, effectivement, que lesdits en activité estivale affichent un comportement "étrange" qui les éloigne considérablement de la réalité des situations antérieurement connues... Aude, ce mois de mai 2018. Jean Canal ; bien sûr.

Posez-vous la question de fond, pour quelle raison les acteurs comiques ont souvent, Louis de Funes, Coluche et, ici, Jean Dujardin, ont ridiculisé la gendarmerie à travers de sketchs qui sont tout de même hilarants. La gendarmerie serait-elle le bouc-émissaire de la Sécurité du territoire. On remarquera toujours un appel de phare d'un véhicule pour vous prévenir de leur présence sur la route !  A quoi tient cette consensuelle complicité à leur encontre. Phénomène national qui traduit effectivement que l'unanimité des français ne les apprécie guère ; alors que le contraire devrait être évident dans une société qui s'oriente de plus en plus vers des violences en tout genre. Jean Canal. 23 mai 2018.

POLICE/GENDARMERIE/MUNICIPALE

Une charte sans appel charte_du_gendarme


Courbat : un refuge pour les policiers. Prenez du recul sur les événements et postulez un repos bien mérité au Courbat. Votre hiérarchie vous pèse, elle est de moins en moins compétente. Profitez de cette opportunité avant une irrémédiable dépression ! Sachez dire merde à vos supérieurs ou du moins pensez-le très fort..!

Quarante-trois policiers ont mis fin à leur jour depuis le début de l'année. Dans les rangs de la police, le taux de suicide est largement plus élevéest que la moyenne nationale. L'établissement de Courbat (Indre-et-Loire), un centre de santé géré par l'Association nationale d'action sociale pour le personnel du ministère de l'Intérieur (Anas), prend en charge les gardiens de la paix dépressifs. Ici, des anciens policiers aident leurs collègues à surmonter leur mal-être, leur dépression ou leur alcoolisme.

"La hiérarchie, elle est pesante"

Tous dénoncent la pression de la hiérarchie, indique France 2. "Par tous les moyens, ils nous mettent une pression, que ce soit sur les notes, les appréciations ou les services. On arrive le lendemain et on a changé de service", explique Jérôme, policier dans la brigade de nuit de Béziers. "La hiérarchie, elle est pesante, elle veut être mise au courant dans la minute", confiait l'année dernière à francetv info, René, un des rares officiers accueillis dans le centre. Presse Officielle des réseaux sociaux.


Un seul et même esprit de casernement : celui des corps qui représentent la Sécurité du territoire ! La Gendarmerie, la Police Nationale, les CRS et les Policiers municipaux qui jouent un rôle de relais avec les officiels. Rarement à la hauteur de leurs tâches qui se résument à de la surveillance accrue et signalisation de tout individu suspect, la Police Municipale est d'autant plus dangereuse qu'elle est inexpérimentée ! Néanmoins, les articles mis en exergue dans les pages ci-dessus, ne sont point à considérer comme une vindicte quelconque, mais un rappel aux citoyens que l'humain, l'homme, préserve donc tout son potentiel animal qui peut dévoyer une carrière ; soit-elle noble, lorsqu'elle est conduite dans l'honneur ! Loin d'être exhaustive, la liste des liens publiés dans notre site, tend à instruire et non à diffamer. Dans les années soixante-dix, la gendarmerie et la police bénéficiaient d'une couverture administrative pour ne pas dire ministérielle qui leur permettait de procéder à des interprétations favorables aux élus et notables. Aujourd'hui, l'Europe et les lois qui y sont édictées donnent aux états un droit  et un devoir inaliénables, ceux du respect du citoyen. 

JUSTICE PENALE

LE NON-LIEU DE SIVENS

Relayant l'actualité en citant les médias crédibles en la matière pour traiter de façon objective les événements concernant les bévues de la Sécurité, nous mettons en exergue, quand bien même cela déplairait-il excessivement "aux Bleus" (non ! ce ne sont pas des joueurs de foot ! mais des gourmands en viennoiseries fraîches...), nous nous faisons un devoir républicain d'informer, sans débordement, s'entend, le public du comportement déviant d'une police qui se gargarise de son statut, d'une gendarmerie qui affiche non-coupable et une municipale recalée aux tests ridicules (ne pas con-fondre avec testicules) d'embauche. Comme les Surveillants de prison sont en crise de personnalité, face à un manque de reconnaissance civique auprès des citoyens, des postes à pourvoir sont mis en place.  Jean Canal ; bien sûr... 27 janvier 2018. 

Reportages médiatiques sur la voyoucratie policière

POLICE/GENDARMERIE.  RAS : quelques excès de zèle très coutumier de la profession ont été observés dans un Bourg de l'Ariège. Les bleus font FOMEC sur la 113 à la nuit tombée... La profession se dégrade con-sidérablement ! Il faut que le Ministre de l'Intérieur intervienne pour réformer ce corps de l'armée. Sans ambages, reconnaissons que nous avons depuis Bernard Cazeneuve des Ministres de l'Intérieur compétents. Des réformes salutaires pour assainir la Sécurité du territoire ! Le problème des prisons, cependant, demeure intact : surpopulation carcérale qui a un coût de revient (d'entretien) imputable aux contribuables qui ne semblent point en souffrir... Le mal doit être éradiqué à la racine ! Gérard Colomb, (le Ministre s'est exprimé sur ce sujet -sur Public Sénat) éminent Ministre de l'Intérieur à l'écoute de la police : "il faut faire des réformes de fond !" La police est désuète, inadaptée aux nouvelles insécurités qu'elle ne maîtrise pas contrairement aux apparences. Pour une fois, les chiffres leur sont défavorables ! Un comportement ubuesque caractérise ce statut enclin à muter vers une méthode plus adaptée aux technologies du XXI° siècle numérisé. "On" ne peut que constater le manque de professionnalisme face aux exigences inéluctables de la déontologie ! Les Flics demandent eux-mêmes une réforme structurelle. Une réforme pénale indispensable pour intervenir selon les ordonnances de loi ! Aurons-nous, demain, des flics cultivés, intelligents (rares) et susceptibles de raisonner ?! Il est permis d'en douter, au regard de leur attitude qui demeure toujours très inquiétante...pour la sécurité civile. Jean Canal. Revu le 7 mars 2018.

Vol de cocaïne au 36 Quai des Orfèvres

COUPLE DE POLICIERS MIS EN EXAMEN

Marseille : police corrompue