Presselibre.fr               MédiaIndépendant                                ifnmagency                                " Notre rôle n'est pas d'être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie." Albert LondresAccueil

samedi 01 août 2015  Nous existons depuis mars 2006.  

 ARCHIVES        BLOG         PHOTOS     ACTUALITE    RADIO     

 La   1 média indépendant depuis 2006.  facebook

Respects des Droits et Libertés et à la promotion de l’égalité  article 71.1 de la constitution

PRESSELIBRE.FR

SNJ

 

«Je n'ai pas de traditions, je n'ai point de parti, je n'ai point de cause, si ce n'est celle de la liberté et de la dignité humaine ; de cela, je suis sûr.» Alexis de Tocqueville.

 

Rédaction

Jean Canal

Billets d'humeurs radiophoniques

Le Diplo du mois en vente.

 

Soutenez-le !

 

 

La publication du site officiel presselibre.fr est momentanément suspendue pour des raisons techniques ; nous passons en mode PHP, indispensable pour diffuser nos données. C'est une manière de reculer pour mieux vous sauter... Jean Canal.

 

  NEWS WORLD

 

Ecoutez l'émission

écouter France Culture

Ecoutez l'émission

 

Gilles Jacquier - undated picture

Résultat de recherche d'images pour "france culture logo"

theguardian

Revue des deux mondes

 

 

BBC

 

 

 

 

 Corps Incarcéré

Justice / Injustice.

 

LIFE

 

 

La Culture d'un Autre.

 

Retrouvez le compte rendu du Festival 2015.

 

 

LES RENCONTRES D'ARLES 2015
EXPOSITIONS :

6 JUILLET > 20 SEPTEMBRE

SEMAINE D'OUVERTURE

 6 > 12 JUILLET

 

Festival International du Photojournalisme
Du 29 août au 13 septembre 2015
Semaine scolaire du 14 au 18 septembre
Soirées de projection du 31 août au 5 septembre Semaine Professionnelle du 31 août au 6 septembre

Miss. Tic - Go Homme - Cherche beau gosse

Le meilleur de la presse internationale.

    

Lorsque vous prenez position en défendant des idées propres à la conception que vous vous faites de la Vérité, songez aux conséquences qui ne transparaissent pas forcément lors de votre engagement ; car vous êtes responsables de ce que vous pensez. 

    Jean Canal.

 

 

Notre site élargit son champ de diffusion en contractant des liens relatifs avec les journalistes et hommes politiques nationaux et internationaux afin d'accroître son audience et établir des relations intellectuelles autour des thèmes d'actualité, via notamment Twetter. Twitter qui est le réseau social le plus fréquenté par les politiques qui s'expriment ouvertement, parfois avec maladresse. Saisir les relations pour diffuser une information digne d'être lue par des personnes susceptibles de comprendre le système complexe dans lequel nous évoluons ! La toile est un outil qui permet de véhiculer une vision objective de l'actualité dans la société ; et cela malgré les points de vue très subjectifs que nous défendons intentionnellement ! Il est important d'émettre une pensée antinomique à l'état d'esprit général pour forcer la remise en question.  Jean Canal.

Faire respecter vos droits et les défendre lorsque ces derniers font l'objet de remise en cause de la part de la Sécurité du territoire qui est sensée les défendre !

 

 

 

Plaudite Cives.

Philosophie 

Chiens de garde.

"Notre" Président de la République française. François Hollande.

La Républiquefrançaise. 

Twiggy sixties.

Être de Gauche. 

On assiste à quelque chose de singulier en France sous les feux de l'actualité européenne. Un président élu par le truchement de la souveraineté du peuple, déplaît excessivement au parti déchu : la Droite ! 

       

 

 

 

     Cour de justice de l'Union européenne.
Palais de la Cour de Justice Boulevard Konrad Adenauer
KirchbergL-2925 Luxembourg
Tél:  +352 4303 1Fax:  +352 4303 2600
Contact
La Cour de justice interprète la législation européenne de manière à garantir une application uniforme du droit dans tous les pays de l'UE. Elle statue également sur les différends opposant les gouvernements des États membres et les institutions de l'UE. Des particuliers, entreprises ou organisations peuvent également saisir la Cour de justice s'ils estiment qu'une institution de l'UE n'a pas respecté leurs droits. Note de l'UE. Qui peut saisir la Cour ? Tout individu européen qui se sent laisé par une décision de justice en son pays, état européen. La France vient d'être condamnée pour avoir porté atteinte à la liberté d'expression
.

 

 

 

CNDS

 

La fin des jurés populaires.

 

Salué par l'Union Syndicale des Magistrats (USM), l'expérience de Toulouse ne sera pas renouvelée !  

 

Margaret Bourke-White-Time & Life Pictures / Getty Images

 

Le fichage des enfants

 

Le fichage des enfants représente-t-il un réel danger dans l'atteinte portée aux libertés individuelles

 

 Logo Centquatre

 

Nouvelles de l'Europe.

 

Soutenez le Monde Diplo. 

 

Le Monde diplomatique ambitionne de faire vivre un journalisme affranchi de tout pouvoir et de toutes pressions.

 

Une liberté qu'il doit essentiellement à sesabonnés.

 

 

 

 

Nouvelle mise en page réalisée par Marie Claustres.

 

 

LE RACO

 

W. Eugene Smith-Time & Life Pictures / Getty Images

 

"Délicat et quinteux, misanthrope et pourtant heureux, jouissant des beautés de la nature, adorant les anciens, méprisant les hommes, ne croyant surtout pas aux grands hommes, faisant son choix de très peu d’amis." Sainte Beuve est l'auteur de cette critique et non celui qui est en médaillon.

 

 

«Du passé faisons table rase !» 

Le chant du révolutionnaire bolchevique résonne à travers l'Internationale sur tous les états qui se reconnurent dans cette idéologie politique ! La révolution criait sa haine de la société de classes à partir desquelles il fallait abolir les privilèges ! Les thèses nouvelles étudiées pour établir une égalité cogitaient sur des valeurs relatives au mérite de l'homme érigé en stèle ! Le progrès viendrait à bout du laborieux effort manuel pour bâtir un monde libre !

"L'école a été, avec la famille, l'usine, la caserne et accessoirement l'hôpital et la prison le passage inéluctable où la société marchande infléchissait à son profit la destinée des êtres que l'on dit humain."     Raoul Vaneigem. 1995. 

 


 

 

La Rédaction

Presselibre.info / presselibre.fr

Deux adresses pour 1 média. créé en 2006, presselibre.fr ajoute à son audience avec une seconde adresse sur la toile. Plus compact, accentuant la densité de ses articles, presselibre.fr.info change donc de marque de fabrique. Le site s'oriente vers un travail encore plus exhaustif, orientant sa ligne éditoriale vers des thèmes fondamentaux de l'actualité ; revus, corrigés et actualisés au fil de l'évènement. 

Les liens externes en réactualisation  permanente dans les pages sur le net.

Le défenseur des droits - République Française


Rédacteur : 

Jean Canal ;

 Phone : (33) 

 06 28 33 25 55.

Mise en page/structure du site : ANNE BRUNET

 Phone :  (33) 0562832524

 Siège de presselibre.fr

32 bis rue des Fontaines, Toulouse 31300.    

               

CNIL. 

Dispense n°7

- Délibération n°2006-138 du 9 mai 2006 décidant de la dispense de déclaration des traitements constitués à des fins d'information ou de communication externe.

       

international federation 

of new media

 llc 12 Timber Creek Lane Newark,

DE 19711 USA

phone:(+1) 302 476 2642 fax: (+1) 302 450 4423 www.ifnm.org
e mail: info@ifnm.org

      

 

presselibre.fr@gmail.com

https://www.facebook.com/

jcpres twitter.com/jeancanal1

 

   

 

Lisez Jean Canal. Auteur de vingt ouvrages disponibles sur le net. De 1986/87 à aujourd'hui, jean Canal a consigné des centaines de pages, des milliers d'écrits et millions de mots qui se sont enfin métamorphosés en livres. Une correspondance établie entre une américaine et lui, ainsi que celle destinée au Maître sont en instance d'être mise au jour pour une publication à venir.

 

La notoriété de Médiapart n'est plus à faire ! Une valeur sûre dans le monde médiatique de l'actualité quotidienne. Taxé de presse d'investigation par les intellectuels, le site en question se donne les moyens de mettre au jour des affaires redoutées par les Politiques. L'opprobre versée sur celui qui trichait. Après avoir été décriée par ses confrères, la Rédaction de Médiapart sort lavée de toutes erreurs de désinformation... En effet, virulentes étaient les attaques à l'encontre des journalistes ayant œuvré sur l'affaire Cahuzac. Twitter en fut le théâtre permanent.

 

Avis aux cons !

Il semblerait que les lois échappent à certaines personnes peu scrupuleuses des Droits d'Auteur inscrits dans la propriété intellectuelle concernant les œuvres de l'esprit. Il est donc de bon ton de rappeler, à cette engeance particulièrement néfaste, de surcroît bête, au demeurant encline à se causer des problèmes, qu'il existe des protections garantissant aux Auteurs leur travail, comme c'est le cas pour Jean canal qui protège ses œuvres, avant leur parution sur internet (et on comprendra pourquoi), auprès de la Société des Gens de Lettres ; et cela depuis qu'il les révèle au grand public. Une mise en demeure fera l'objet d'une première procédure près un tribunal habilité à recevoir ce genre de plaintes ; et dans le domaine juridique, c'est la partie qui perd qui défraie les frais occasionnées par une procédure en plus des dommages et intérêts exigés..! Quant à la honte qui couronnera les fraudeurs, elle ne fait que reconnaître les siens !  A bon entendeur, salut !

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos infos sur presselibre.info publiées sur FAcebookTwitterGoogle+ linkedin. Contact avec l'AFP.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ACTUALITE  CULTURE  /  REPORTAGES

 

Presselibre.fr


International Federation 

of New Media

 llc 12 Timber Creek Lane Newark, DE 19711 USA

phone:(+1) 302 476 2642 fax: (+1) 302 450 4423

 www.ifnm.org e mail: info@ifnm.org

 

Rédacteur, Jean Canal : 0628332555

Contactez le Siège de la Rédaction : 0562832524

 32 bis rue des Fontaines, 31300 Toulouse. France

  presselibre.fr@gmail.com

https://www.facebook.com/jcpres twitter.com/jean canal

  

-Presselibre.fr Le site officiel de la Rédaction, créé en 2006, est enfin disponible, après restructuration de sa maquette. Le choix de la Rédaction est clair : la pertinence de l'info considérée comme fondamentale dans l'actualité. Nous étendons nos liens avec les référents incontournables de l'Information. Le site s'oriente essentiellement vers le politique et précisément l'exploitation médiatique de l'actualité, moyennant les réseaux sociaux relatifs à l'information du net. Cependant, NOUS tenons à préserver notre ligne éditoriale dans son intégrité. L'esprit de la rédaction demeure intact et s'inscrit dans une pertinence soutenue par la critique qui argumente nos réflexions journalistiques, sans organigramme que les médias de masse s'imposent pour des raisons économiques aliénées à leurs sponsors et abonnés ! C'est ce qui fait toute la différence avec notre rédaction qui reste libre, sans financement externe, et n'ayant de compte à rendre à personne -si ce n'est au Législateur. La Rédaction.  

                          

presselibre.fr : 18 000 visites par mois via Facebook, Twitter, les Blogs et les liens relatifs.

Le nouveau visage de la France.

Plaudite Cives. Usurpée par les successifs régimes souverains de politiques en constante opposition, lesquelles n'eurent cesse d'exploiter sa débonnaireté, la France ne se reconnaît plus dans ses propres valeurs. La République lui apparaît comme obsolète dans ses Institutions grabataires qui semblent inadaptées aux conjonctures nouvelles. Les exigences âpres de l'Europe à laquelle paradoxalement la France doit faire allégeance, conformément aux instituions de Bruxelles, détériorent d'une part le tissu social français qui eût pu, en une politique plus favorable à la paix sociale, rétablir la concorde entre citoyens du même état et, d'autre part, altère les relations entre européens ! Force est de constater, en effet, que cette façon de gouverner n'a jamais été la volonté politique des dirigeants qui préfèrent sournoisement cultiver un individualisme incarné par un ultra libéralisme totalitaire ! Bilan désespérant pour une population divisée dans un dualisme dont elle ne maîtrise pas les paramètres sociologiques et dont  l'économie dévastatrice creuse plus de différences au sein même des communautés. Il appert une réalité peu conforme à celle encensée par le politique incapable de résorber une crise qui orchestre les disparités au cœur de la société. Le citoyen spolié par un système de consommation outrancière ne se retrouve plus dans cet espace abandonné à une démocratie de classe ! Il finit par abdiquer devant la force du pouvoir qui l'aliène à sa propre condition !  La Rédaction. Année 2015.

Question d'éthique...                                                           LE BLOG 

 

En direct, l'info quotidienne pour un point de vue global sur l'actualité. C'est un choix délibéré de présenter la chaine itele.fr sur notre page de garde de la Rédaction. Il vous appartient de décrypter l'actualité et d'analyser la manière avec laquelle est présenté l'événementiel. Faites votre propre synthèse sur le débat journalistique autour de l'évènement, sans vous laisser influencer par "les acteurs" du débat public ! C'est vous qui devez en extraire la véritable information susceptible de vous apporter la vérité unique sur le présent afin de pouvoir anticiper sur l'avenir... et notamment par votre action personnelle puis collective dans la société ! Diffusée en boucle, souvent rébarbative, entrecoupé de publicités agressives,  Itele.fr reste consommable dans la mesure où vous maitrisez l'actualité. Les journalistes qui y travaillent affichent, pour la plupart, un profil professionnel correspondant à ce genre de média audiovisuel. L'avantage d'une telle chaîne sur le net permet d'assister au défilé d'une myriade d'hommes et de femmes politiques de façon régulière... La Rédaction.

 

ECOUTE...J'ai à te parler...

 

LA PAGE D'ACTU

Plaudite Cives.  

 En consultant l'actualité nationale présentée par les médias audiovisuels dont l'impact est directement ressenti par la population, nous nous rendons compte que les thèmes gravitent autour des personnalités emblématiques de la politique, en particuliers. Rarement épargnés, les représentants politiques subissent, sans doute à juste titre, les attaques permanentes des médias et de leurs truchements -élus du peuple, ils se doivent de répondre positivement à la nation. Pour ceux qui assistent avec passivité à ce lynchage médiatique des responsables politiques, ils considèrent peut-être que cette permanente inquisition journalistique réponde aux engagements moraux pris par leurs élus. Il est cependant des questions d'appoint qui relèvent du conflit à l'encontre de l'information. Un projet, une réforme institutionnelle ou politique voire sociale doit se faire l'écho des aspirations diverses de la nation entière (c'est sur ce point que les difficultés s'accroissent). L'enseignement qui fait polémique dans ses réformes doit indéniablement servir la cause intellectuelle, en ce sens que les enfants de l'avenir puissent être nourris des véritables valeurs historiques sur lesquelles s'est érigée l'Europe depuis l'antiquité. Tronqué de ses anecdotes les plus fondamentales dans l'étude historique d'un pays, ici, la France, l'enseignement s'éteint au fur et à mesure que la lumière de son savoir n'est plus utilisée pour éclairer l'avenir ! Atteints alors de cécité, les acteurs eux-mêmes marcheront à tâtons à travers une pénombre définitivement privée de lueur symbolique, comme le phare d'Alexandrie ! Jean Canal. 16 juin 2015.

 

L'économie orthodoxe de l'Europe.

 

Les lectures du Monde diplo de juillet.

Sobriété contre austérité. Le chamboulement climatique et sa conférence évoqué en première page fait l'objet d'une analyse synthétisée par Philippe Descamps. Effectivement, comme nous l'avions explicitement défini à travers un de nos articles encore en lecture dans la rubrique de nos archives, les facteurs ne seront pas réunis pour pallier à la stabilité du processus de réchauffement climatique dont les degrés dépassent les estimations politiques des dirigeants mondiaux. On comprend d'ailleurs qu'il est dans l'intérêt des nations de ne pas affoler les populations. De surcroît, rien ne leur interdit de positiver les conjonctures présentes et avenir, entretenant ainsi une optimisme collectif ! Les paramètres de définition de cette catastrophe due à l'activité humaine furent établis dans les années quatre-vingt-dix par d'éminents scientifiques dont on a oublié, comme la leçon du verre d'eau des années soixante-dix, l'essentiel de leurs recherches (lire "Mal de terre").

 

Michel Onfray ou l'amour de l'ordre. Page 3 du Diplo, par Evelyne Pieiller. On pressentait dans ces derniers écrits que le plus éminent penseur de ce début du siècle recherchait une voie de sortie littéraire. La déconstruction des mythes, les antithèses et thèses en tout genre touchant les auteurs les plus notoires de la philosophie, de la psychanalyse et de la littérature, sans parler de l'histoire, avaient fini de le distraire (Freud. Sartre). Il fallait qu'il en vînt à lui-même, en passant par lui pour les autres, s'entend. Autant construire une critique qui développe un courant de pensée dont il sera le maître de toute une école qui entrera dans la postérité. C'est fait avec sa trilogie Cosmos, suivi de Décadence puis Sagesse. Le premier tome, une ontologie matérialiste, sort chez Flammarion, 528 pages, à 22,90 euros ! D'un point de vue général, que nous apprend Onfray depuis qu'il hante la philosophie contemporaine et ses chantres (BHL) ? Tout simplement que l'intellectualisme doit constamment être remis en question par ceux qui possèdent cette acuité d'esprit suffisamment développée pour critiquer les détenteurs de la pensée ! Sartre et compagnie n'ont pas réchappé à son analyse. En prenant par exemple un texte de Platon, il existe plusieurs façon de l'interpréter : la raison pure qui se réfère au texte et rien qu'au texte sans remettre en question celui-ci (la vérité vraie) ; l'antithèse qui consiste à revoir et corriger cette pensée afin de lui opposer son tout et son contraire et la déconstruction du mythe à travers des comparaisons toutes philosophiques adaptées à la contemporanéité, là-même où la modernité atteste de la seconde véracité des propos tenus par le maître du Banquet. Bref ! Vous n'aimez pas Onfray, vous préférez Amélie Nothonb, la névrosée psychotique qui a besoin d'une bonne partie de cul ! Certes, c'est respectable. A lire donc !

 

Podemos, "notre stratégie" Par Pablo Iglesias lui-même. Député européen et secrétaire général de Podemos. A l'attention de tous ceux qui sont enclins à développer de la cécité, lorsqu'ils croient lire quelques articles de presse dans lesquels sont insérés des substrats de polémiques traitant de géopolitiques, puisque nous sommes en Europe, pour ceux qui l'eussent oublié. Podemos et Tsipras ont eu exactement une stratégie similaire dans des contextes différents, explique le Député. Le résultat pour la Grèce est négatif certes, mais correspond aux attentes de Tsipras qui n'espérait aucune autre alternative de la part d'une décision européenne chapeautée par l'Allemagne. Refusant dans le fond d'être assujettis à une politique unilatérale présidée uniquement par l'Allemagne aux intérêts économiques individuels, Podemos et la Grèce ont montré aux pouvoirs européens que les peuples demeurent souverains dans des décisions qui n'ont jusqu'à présent été exprimé que du bout des lèvres... Le pire reste à venir.  Dernier jour du mois de juillet. Jean Canal.

France culture la nuit ; une mémoire radiophonique universelle.

Vous aimerez cette série sur ARTE, la chaîne culturelle ; puisque Jean Canal adore.

Le site officiel presselibre.fr est enfin disponible sur la toile : sa structure opte pour un support dynamique.

 

Reportages de presselibre.fr

AUJOURD'HUI. Frapper la France ! Il est délicat de traiter un tel sujet d'actualité, sans encourir une diffamation, voire un détournement de la réalité politique. Soit vous soulignez qu'il existe un danger réel au cœur des sociétés ; soit vous relevez simplement un phénomène factuel qui s'inscrit dans les faits divers, au même titre que les actes dépendant d'un Tribunal correctionnel, au pire de Cour d'Assise. Evidemment, le terrorisme officiel qui se pratique en Afrique et au Moyen-Orient, ne rentre pas en ligne de compte ; quand bien même des adolescents endoctrinés peuvent-ils devenir dangereux. Très structuré, le terrorisme officiel, lui, admet un certain professionnalisme. La nouvelle délinquance qui correspond à ces opérations sporadiques se développe, paradoxalement à l'encontre d'un Occident honni pour sa décadence et son abandon des problèmes sociaux contractés par un déclin économique, selon les arguments invoqués par ses détracteurs ; c'est-à-dire les chefs orientaux de cette récente formation milicienne. Le problème reste cependant entier. Comment dissocier de cet amalgame la réalité, sans condamner tout ce qui ressemble à de la haine ? Les partis extrémistes de la politique conservatrice nationale exploitent ce genre de phénomène, en reprochant au Pouvoir une certaine inanité dans les mesures à adopter pour éradiquer un mal qui croît avec un fondamentalisme religieux voilé par ses apparences. Le citoyen doit donc redoubler de vigilance, en veillant à ne pas confondre les acteurs de ce désordre social... Jean Canal. 18/07/2015.

 TARIQ RAMADAN. Discours sur la responsabilité d'autrui au sein de l'Islam. Une philosophie qui rejoint étrangement celle de Lévinas sur la responsabilité d'autrui dans "être et temps." Tariq Ramadan invite à partager la parole entre gens d'obédiences religieuses différentes. Il focalise la pensée sur l'idée binaire de l'éducation fondamentale dans l'être à vocation pacifique. Il revient sur les valeurs intrinsèques à la France, notamment celles des Lumières. L'ouverture d'esprit est un facteur de démocratie universelle dont chacun porte la responsabilité de son aboutissement vers la foi ; puisque il s'agit, ici, de religion. C'est un homme, enseignant, qui tente d'inculquer aux musulmans une manière d'inspirer le respect. La Rédaction. Lien.

 

Retour sur une actualité qui dérange !

L'Education Nationale accuse des notes déontologiques au-dessous de la moyenne. L'éducation de la morale dans le primaire revêt des aspects douteux ! Le professorat souffre d'une maladie psychologique récurrente qui perturbe l'Education Nationale : la pédophilie doit être définitivement exclue des cours particuliers que certains enseignants dispensent en aparté... Bref ! L'école révèle sa face cachée ! Cachée depuis longtemps ! Il est même préférable de ne pas imaginer l'origine des pratiques pédagogiques que les pédophiles de l'enseignement exercent ! Ce sujet ne doit pas être traité de manière succincte, comme ce fut le cas jusqu'à présent, par une élite intellectuelle du Rectorat complice. D'autres profs de Collège pédophiles épinglés ! Les ministres en charge de "l'affaire" semblent quelque peu pris de court par les retombées médiatiques que déplore, évidemment, l'Education Nationale ayant prestement dépêché des hauts responsables, en assurant à l'opinion publique, par le truchement de ces mêmes médias, que tous ne sont pas responsables et qu'un amalgame risque d'être fait au sein de cette prestigieuse institution !

Ecoutez l'émission

Lire les philosophes arabes

27.02.2015 - 15:00

L’Islamisme et l’Islam en France

 52 minutes Écouter l'émission

Lien relatif Kamel Daoud 44 minutes Écouter l'émission

No Pasaran ! Qui vote pour le FN ? Les personnes issues de milieux populaires, autrefois vouées à la cause nationale incarnée par les partis de gauche (1936 marqua l'annexion politique de cette gauche unie contre un conservatisme maurassien). Sont-ce les déçus du socialisme et du sarkozisme qui indépendamment choisissent le camp de l'extrême solution, en réponse aux peurs islamistes ?! Les arguments allégués vaguement évoquent une conjoncture nauséabonde pour l'avenir national de la France qui s'enlise dans le bourbier économique européen ! car l'Europe profite aux riches ! Lorsqu'on veut tuer son chien, on dit qu'il a la gale... Mobilisation politique à Gauche comme à Droite ! Le FN, annoncé second en tête des présidentielles de 2017, aux côtés des socialistes, sera indéniablement confronté au légitime barrage Droite/Gauche dressé par des militants farouchement hostiles à l'extrême droite ! Pronostic attendu de la part du Front National qui se félicite, néanmoins, de la montée fulgurante de son parti, au cœur des milieux populaires...populistes, appauvris intellectuellement ! Demeurant, toutefois, le mouvement en marge de la réalité politique de l'Europe, le FN devra se contenter de son rôle légendaire, à savoir celui d'un épouvantail qui n'effraie que les petits oiseaux... Quant aux musulmans de France, ils interprètent cette situation contextuelle à une conjoncture défavorable à leur religion et non à leur encontre. Et si le FN franchissait la ligne d'arrivée ? Jean Canal. 11 février 2015.

L'âge d'or de l'islam. L'abnégation de l'intelligence ou l'innocence primitive de l'individu rendu à ses conditions premières ! En partant d'Aristote, dont la pensée philosophique a nourri les idées arabes de l'islam, la philosophie religieuse musulmane (comprenant le soufisme) s'est élaborée par des principes islamistes imposés aux différentes civilisations dans l'intention de soumettre les peuples à une doctrine théologique absolue ! Jusqu'à Averroès, quand les grandes questions de la place de l'homme dans l'univers social viennent perturber le califat du moyen-âge, l'islam régnait sans discontinuité dans le même état d'esprit d'une  religion qui suivait le chemin des héritiers du prophète, chiites et sunnites confondus dans une soumission sans condition au Coran. "Toute phrase qui commence par Dieu ne peut pas être." L'arbitraire est déterminée par l'homme qui répond compendieusement aux injonctions du prophète incarné à travers le Coran. Loin des préceptes disparates de l'islam originel, les djihadistes appliquent une religion étrangère à l'islam ! Soit la haine de l'occident est justifiée par des années de colonialisme, soit elle trouve ses fausses raisons dans les disparités qui existent entre le nord et le Sud ! Ayant détourné les textes, au même titre que les inquisiteurs du moyen âge en France, ils réduisent au stricte minimum le savoir et les connaissance, conférant aux chefs de file (dotés des outils technologiques performants issus des sociétés occidentales) un pouvoir inique religieux au profit d'une souveraineté sociale réduite à la charia ! La femme soumise recouvre ainsi ses origines identitaires reposant sur une servitude au service de l'homme. C'est exactement ce modèle qui fut appliqué au cours de la période inquisitoire, au XII° et XIII° siècles. Le retour au moyen-âge invoqué par cet âge d'or où l'islam émancipateur rayonnait dans une atmosphère de paix, ne peut être exhumé du passé pour s'adapter à un présent ruiné par la pensée unique de la religion !  Jean canal, en lisant Averroès... 2 mars 2015.

 

Réflexion.  "Où sont les Sartre, les Foucault ?" C'est le Diplo de mars qui titre en page 6 un article concernant l'état délétère de la Grèce actuelle ! Allusion aux Colonels, au film de Costas Gavras, Z, le cinéaste se lamente de ne plus avoir d'intellectuels à la hauteur du problème généralisé d'une économie en faillite ! Bref ! Et pourtant, n'en déplaise à d'aucuns, enclins à verser dans le négationnisme intellectuel, nous avons la chance de posséder encore de grands penseurs qui réfléchissent sur la société, non pas en tant que sociologues, mais à titre d'intellectuels héritiers des Aron, Lévinas, Barthe, etc. Alain Finkielkraut, Michel Onfray, Michéa, Mona Ouzouf et tant d'autres forment la puissance d'un contre pouvoir intellectuel apolitique très subversif, si l'on considère que leur pensée influe sur le comportement de la population ! Evidemment, les sociétés ne suivent pas forcément leur état d'esprit, trop pertinent et loin, faut-il le rappeler, des préoccupations individuelles des français : une forme de consumérisme exacerbé ! Jean Canal.

 

Une Ville dans la ville. Un bilan qui laisse pantois la population française déboutée de son droit de préhension sur des mesures de pacification nationale dans le cadre de l'unité fraternelle qui doit regrouper et non diviser ! En cause nos valeurs, celles de 1789 qui servent la République et lui confèrent le droit inaliénable à demeurer français, sous couvert de respecter les institutions. Les politiques semblent découvrir qu'il y a en France des zones de non droit, des ghettos aux allures concentrationnaires où croupissent des jeunes gens en instance de vie décente ! Le crime s'y est développé avec force croissance de sorte à en multiplier les activités fleurissantes ! La crise aidant, l'échec social est une évidence pour cette République qui se voulait assimilatrice des différences !  Si l'on a cru les oublier, les jeter dans les oubliettes historiques de la politique de la ville, les habitants des lieux indexés dans les registres de la marginalité, ressortent plus déterminés que jamais à se faire accepter ! Ce sera avec eux ou bien contre eux ! Le message est clair ! Les échecs scolaires des années soixante-dix ont effectivement produit une réussite sociale inattendue : la Banlieue. Jean Canal. 23/01/2015.

Vive l'Empereur ! 1815/2015. Octobre 1815, Napoléon arrive à Sainte-Hélène pour un exil de six longues années. La défaite de Waterloo en août lui a été fatidique ; c'est la fin de l'empire ! L'entourage fastueux de sa majesté se réduit face au changement politique en perspective : Fouché a trahi ! Les puissances ennemies acculent Napoléon à abdiquer. Les Anglais le tiendront hors d'atteinte de la France. La monarchie est restaurée ; les miasmes de l'Ancien régime émanent des restes de la gloire napoléonienne. A l'empire succède un roi : Charles X. Destitué, cedernier laissera sa place à Louis Philippe, l'héritier des Bourbons. La France s'attache à préserver ses valeurs ancestrales. Le rapatriement des aristocrates exilés a précipité le nouvel état. La France s'attache à ses racines. Et ce n'est réellement qu'en 1848 que le pays revint à la démocratie ! Passionnante par son cheminement, la démocratie française est loin d'avoir atteint l'équilibre social pour l'égalité dans la paix sociale ! Jean Canal. 03/03/2015.

 

Au vu d'un bilan défavorable aux attendes sociales des français, la politique gouvernementale ne semble point fléchir sous  les injonctions populaires des socialistes désabusés* dans leur grande majorité par cette gouvernance. * Ceux de la Fronde ! "On" nous a habitué depuis de nombreuses années à subir un système que nous cautionnons indirectement par le truchement électoral de ceux qui nous représentent au sein de l'état. C'est une manière fort judicieuse et inscrite dans l'esprit souverain de la République, Cinquième plus particulièrement. Par ce principe légitimé au cœur des Institutions, les citoyens français englobant toutes les obédiences identitaires fragmentées en communautés, prennent des décisions qui peuvent avoir et ont d'ailleurs des conséquences sur les relations nationales entre ces mêmes concitoyens. Depuis X événements prévisibles qui ont mobilisé la population à manifester sa volonté de préserver la démocratie, ici, en France, et dans toute l'Europe, les rapports entre communautés ont foncièrement changé ! Le regard que chacun porte sur l'autre semble obvier intentionnellement vers une direction toute relative à une culture intrinsèque de chacun des acteurs social concerné par cette fracture ! Les relations entre différentes communautés religieuses se sont fragmentées, effectivement, contrairement à l'œcuménisme cultivé par les dogmes institutionnels. Les guerres des islamistes ont révélé un danger international qui peut se préciser selon les politiques économiques exercées au Moyen-Orient ! L'Iran n'ayant plus de dessein antisioniste immédiat..., les musulmans aspirent, en grande majorité à une paix universelle.    Jean canal. 12/04/2015. 

 

ANPE. L'ANPE (Agence National Pour l'Emploi) : un organisme consacré à répondre aux demandes des travailleurs sans emploi, licenciés où sans activité professionnelle. Institué pour répondre favorablement aux chômeurs, ce système fut  Créé en 1967 par le truchement de jacques Chirac. Juste avant le choc pétrolier de 1973, la société vivait cahin-caha des dimes du travail, vertu par laquelle tout un peuple se valorisait. Et gare à celui qui refusait de travailler ! La morale républicaine se chargeait de l'indexer dans la rubrique marginale de la société des classes laborieuses. La consommation étant au centre des intérêts des travailleurs en tout genre, il fallait travailler pour vivre et non vivre pour travailler ! Cette structure s'était constituée en mettant en place des systèmes de gestion des dossiers sous contrôle administratif. En quelques mots un pointage mensuel permettait de justifier des sommes perçues. Les tricheries étaient de bon aloi, dans la mesure où l'UNEDIC alimentait les caisses. Une compensation financière était reversée à chaque individu inscrit jusqu'à ce qu'il recouvre du travail. L'accueil des hôtesses était chaleureux au possible de leur capacité psychologique à gérer les humeurs de chaque "client"... Néanmoins, à cette époque...   à suivre. Jean Canal. Bien sûr....

 

POLITIQUE. PRESIDENTIELLES. En évaluant les trois années de mandat de la présidence socialiste, François Hollande tire une conclusion positive de sa politique : celle de ce pays confronté à de profondes disparités politiques ! Il est bien évident, et cela saute aux yeux, que aucun consensus entre partis pour sortir le pays de l'impasse a vu le jour ! Le même comportement sera observé avec le changement en 2017 ! La France, héritière de la monarchie, s'attache à des valeurs patriotiques partisanes qui ne prévalent pas dans cette Europe ultra libérale où l'intérêt de la nation est passé en seconde priorité ! L'état providence est remis en cause sur la forme de son action et non sur son fond qui devra former la future tutelle des exclus du système. A défaut d'adopter un revenu inconditionnel en Europe par la Communauté, pour tous les nouveaux pauvres, les pays ont la responsabilité de subvenir aux premières nécessités de leurs concitoyens en précarité ! C'est un devoir civique ! Une obligation morale !  Quand une étudiante doté d'un niveau de Bac + trois est caissière chez Carrefour, le peuple est en droit de demander des comptes à ses dirigeants pour savoir si leurs enfants auront une place digne dans la société de demain ! François Hollande a pratiqué la politique de l'autruche vis-à-vis du peuple français qui a manifesté son opposition  sur des points d'éthique dont il est seul juge ! Jean Canal ; bien sûr. 7 mai 2015.

 

La tondue de Chartres. Photo Robert Capa. Femme tondue pour avoir eu un enfant d’un soldat allemand. Chartres, 18 août 1944.2014 fut marqué par l'anniversaire des 70 ans de la libération. Ce fut aussi en 1944 que l'épuration commença, avec les premiers tribunaux populaires instaurés à la hâte pour juger, puis exécuter les traitres ! En quelques semaines, les français feront la chasse aux français ! L'épuration fit payer un lourd tribu aux femmes qui commirent des actes de coucherie avec l'ennemi national. Elles avaient vingt ans, étaient jeunes, elles recherchaient un peu d'amour. Certaines ont réellement collaboré dans les bras des allemands ; d'autres ne firent que se donner aux plaisirs de l'amour. Arletty qui connut un amant allemand durant la guerre, avait dit, face aux juges stupéfaits par cette réplique : "mon cul est international, mais mon cœur est français !" Elle fut relaxée et ne connut pas les affres de l'humiliation. Les autres traînées dans les charrettes à bestiaux furent vilipendées par une foule complice de ces exactions infâmes : jets de fruits pourris et de légumes périmés furent le lot des supplices qu'elles endurèrent à leur exhibition populaire ! Pour en savoir plus sur la milice, consultez les remarquables et très instructifs (sur les rôles de chacun...) ouvrages de André Laurens : Milice française en Ariège, 1942-1944 et son dernier : L'Ariège des Collabos. 1940-1945. C'est dans ce dernier livre que Jean Canal a collecté les informations effrayantes pour écrire sa Nouvelle :"L'Appaméenne."  Historien de référence pour la période de l'épuration et la résistance... : Pierre Laborie.  

 

France Culture la nuit : une radiophonique. Olivier Poivre d'Arvor "limogé" de la direction de France Culture10.07.2015Le directeur de France Culture a annoncé ce vendredi matin à l'AFP avoir été "limogé" pour s'être exprimé dans deux interviews sans le visa de Mathieu Gallet sur son projet pour Radio France". En poste depuis septembre 2010, Olivier Poivre d'Arvor quittera ses fonctions fin août, a précisé la direction de Radio France, "au terme de son détachement d’une durée de cinq ans du ministère des Affaires étrangères". Marc Voinchet, le producteur des Matins, devient lui directeur de France Musique, en remplacement de Marie-Pierre de Surville.

Ecoutez l'émission

 

Clairvaux : De L'Abbaye à la prison : Bernard de Clairvaux et l'Aube cistercienne. "La Culture n'est pas une obligation, c'est un devoir au regard de la société, il appartient à chacun responsable de savoir de ce dont il parle. Dans le cas contraire, son devoir est de se taire !" Citation de jean Canal.

Disparité du chômage.

L’islam et la république. A propos du choix de N. Sarkozy d’appeler son nouveau parti : « le parti républicain », un journaliste, Claude Askalovitch (auteur de « Nos mal-aimés. Ces musulmans dont la France ne veut pas », Grasset), signale qu’il ne faut pas chercher du côté des Américains pour le choix du mot ‘’républicain’’ mais dans les écrits d’un philosophe, R. Debray. Pour le journaliste, qui est R. Debray ? L’ex-compagnon du ‘’Che’’, homme de gauche revenu à de Gaulle puis à l’éternité française ; un philosophe amant de nos humanités perdues ;le philosophe nous disant ce que nous sommes, devinant que la France va bientôt perdre ses raisons ;le pétitionnaire, avec E. Badinter et A. Finkielkraut, pour l’exclusion des collégiennes de Creil (Oise, 1989). L’article de R. Debray, soupçonné d’avoir inspiré N. Sarkozy, date de novembre 1989 dans le ‘’Nouvel Observateur’’, « Etes-vous démocrates ou républicains ? ».Ce n’est pas le ‘’foulard’’ ou l’islam qui sont en jeu, s’explique le philosophe, mais une vision du monde, l’idée de la république, cette invention de France qui s’oppose à la démocratie, norme anglo-saxonne qui deviendra hégémonique. Le texte de Debray, souligne le journaliste, aura été riche d’une postérité compliquée. Une pensée ‘’républicaine’’ accapare le mot et devient une famille politique. Elle traverse, en mutant, vingt-cinq années de désillusions françaises… s’imbibant du désarroi identitaire et de la question musulmane… elle devient un combat d’assiégés, le plaidoyer pour ces ‘’Français de souche’’ (réf. A « Identités malheureuses » d’A. Finkielkraut).‘’L’identité nationale’’ était une erreur. Contrit, N. Sarkozy revient à la ‘’décence républicaine’’. Acide, le journaliste ajoute : « Quel besoin d’aller chercher chez Maurras ou chez Buisson ce que Debray offre ?... » lire la suite.

 

Chômage. Les sources officielles du Net ! Le nombre d'inscrits de catégorie A augmente de 0,4% sur un mois, à 3 509 800 fin mars. Le taux de chômage progresse de 0,1 point sur un trimestre, à 10% au 4e trimestre 2014. L'embellie tant attendue n'a pas eu lieu. Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité, en France métropolitaine, a augmenté de 0,4% sur un mois, à 3 509 800 en mars 2015 (soit 15 400 inscrits de plus). Sur un an, ce nombre est en hausse de 4,9% (+ 163 400 chômeurs). Au total, fin mars 2015, le nombre de demandeurs d'emploi de catégories A, B, C s'établit à 5 290 500 en métropole (5 590 600 Dom compris). Ce nombre est en hausse de 0,5% sur un mois (+28 000) et de 6,7% sur un an (+334 200).Tous âges confondus, ceux qui souffrent le plus de la hausse du chômage en mars sont les moins de 25 ans : leur nombre progresse de 1% sur un mois (+5 200 inscrits) et de 1,5% sur un an (+8 000), à 542 300 en mars 2015. Une progression du chômage des jeunes qui intervient après quatre mois de baisse consécutifs. Deuxième classe d'âge la plus touchée, les inscrits de 50 ans ou plus. Leur nombre augmente de 0,3% (+3 600) par rapport à février 2015 et de 8,6% par rapport à mars 2014 (+65 800). Les chômeurs de catégorie A âgés de 25 à 49 ans voient quant à eux leur nombre croître de 0,3% sur un mois (+6 600) et de 4,4% sur un an (+89 600). En nombre absolu, toutes catégories d'âge et de sexe confondues, ce sont une fois de plus les hommes de 25 à 49 ans qui pâtissent le plus de la progression du chômage en mars (4 400 demandeurs de plus par rapport à février 2015). A l'inverse, les femmes de 50 ans ou plus affichent la plus faible hausse (+1 400). Justine Gay.

 

"Notre siècle manque de vrais philosophes, libérés des leçons et des jeux d'école, penchés sur la vie, mêlés à elle, heureux de se risquer au milieu de ses vrais problèmes."Contrairement à l'usage qui voudrait que l'on nomme l'auteur d'un texte en le citant, ici, nous n'en ferons rien. Notre intention n'est pas de vous apporter les clefs de portes déjà ouvertes, mais de vous inciter à les chercher vous mêmes afin d'en ouvrir d'autres : celles qui vous emmènent à la connaissance. Il vous faut donc fournir un effort intellectuel ! Nous savons qu'il est vain de vous conseiller de quitter ses habitudes idiotes que vous avez prises, par mimétisme et par consensus avec la société. C'est la raison pour laquelle, nous vous laissons, intentionnellement, tomber dans le piège que cette dernière vous tend aveuglément, chaque fois que le système d'exploitation individuelle agit  à votre insu, sur votre liberté. Il existe, en effet, des moyens intellectuels de discernement qui, en tout a priori, vous ont échappé. Il suffit, comme l'insinue l'auteur de ladite citation, de s'immiscer dans la vie intrinsèque des civilisations réduite précisément, aujourd'hui, à celle du peuple démocratisé, régit par une souveraineté politique libérale et libérée pour comprendre, mais alors sans difficulté, le mécanisme intellectuel qui conditionne la pensée unique dans un esprit commun ! Quelle que soit la caractéristique qui définisse l'identité professionnelle en lui attribuant une notoriété toute relative à la masse ambiante, le peuple dans sa globalité est demeuré (et ce n'est pas un jeu de mot) assujetti à tout et tous ce qui répondent favorablement à sa vérité ! D'évolution notable s'entend dans celle qui permet aux peuples de se libérer définitivement du faix de la doctrine sociétale, il ne reste que celle de la technologie qui sert et asservit la pensée pour mieux contrôler les intentions de chacun. "La vraie vie de l'esprit est au prix de difficultés neuves et de risques. Malheur aux intellectuels sans inquiétude ! Malheur aux disciples moutonniers !" Du même auteur.

Le 1er mai en France.

 DEFILE FN

Les Femen dénudent la face caché du FN.

 

La démocratie tunisienne unique dans les pays arabes, attaquée au cœur de ses valeurs. La fragilité de la liberté souveraine du peuple ébranlée, mais intacte ! L'espoir est renforcé par un peuple unifié, déterminé à lutter pour préserver une politique démocratique. La stratégie des pseudo terroristes embrigadés dans la mouvance islamiste est analogue aux précédentes opérations qui consistent à s'attaquer à la manne économique du pays, ici le tourisme, afin de provoquer une peur générale ! Paradoxalement, les islamistes ont provoqué un effet inverse avec Israël notamment qui renforce ses positions nationalistes et cultive une politique d'ultra protectionnisme de son état ! Le renforcement politique des pays occidentaux  à l'encontre de l'islamisation de l'occident et qui pis est de l'Europe est évident avec la montée en puissance de l'extrême droite ! Les islamistes radicaux viennent d'accroître un ressentiment de rejet de leurs méthodes puisées dans une interprétation erronée des préceptes coraniques. Au sein des classes populistes se dégage, en effet, un sentiment d'hostilité contre l'islam en général ! Inutile de se voiler la face, l'occident saisira l'occasion pour incriminer directement cette religion que d'aucuns considèrent incompatible avec la démocratie, républicaine de surcroît !  Selon certains orateurs en lice dans les présidentielles..., ces arguments alimentent un nationalisme radical, en incitant à voter dans le sens de la raison conjoncturelle ! Celle-ci se traduit par la perte accrue des libertés individuelles et la confiscation des biens intellectuels inspirés des Lumières ! Le FN n'est pas le seul parti à entretenir une atmosphère de suspicion ; une certaine gauche d'extrême droite se voulant socialiste tire profit de tels événements. Avec le Front National le langage est clair ! Le terrorisme religieux, comme il est présenté dans l'actualité ne peut trouver de fin sans l'intervention des musulmans "arabes." Jean Canal. 19 mars 2015.

Et c'est vrai que, dans ce pays, la liberté de pensée est mise à mal autant si ce n'est plus que celle attribuée à l'expression. Peut-on, cependant, dans cet esprit d'euphorie collective actuel, se risquer à dire du bout des lèvres, comme si on se le susurrait à soi-même dans un soliloque étouffé : "je ne suis pas Charlie !" C'est cette liberté qui est sanctionnée par ceux et celles qui considèrent que la religion ne doit pas être un objet de délires multiples ! Dieu serait-il responsable de l'état actuel des choses ? Ne sont-ce pas plutôt tous ceux qui s'arrogent le droit "d'exploiter" cette religion à des fins idéologiques qui portent la responsabilité du phénomène actuel ? Jean Canal. 5 février 2015.

 

 

2017 : l'Homme de la Gauche pour les présidentielles ! Sans lui, le socialisme ne pourra rivaliser avec les Droites qui brigueront le pouvoir en 2017 ! Marine le Pen/Nicolas Sarkozy face à une gauche perdue ! Pour affronter les Droites en force qui raflent les mises des enjeux économiques nationaux, arguant sur le thème de la démographie exponentielle, il faut un homme fort, ferme dans les intentions de réformes sociales et politiques ! Il existe ! Il déplaît aux gauches radicales et extrémistes ; mais inquiète ces Droites qui se veulent souveraines dans l'avenir du pays : Manuel Valls est le réel espoir du Socialisme ! Néanmoins, les socialises sont tellement doués pour commettre des erreurs qu'ils se débarrasseront de lui ! Jean Canal.

 

Une autre conférence sur le climat en fin d'année ! Climat qui, enclin à suivre un processus irréversible de déstabilisation écologique majeur, ne cessera pas le dérèglement des paramètres naturels modifiés par l'homme ! Alors quels sont les enjeux de cette énième rencontre entre états concernés par ce fléau dévastateur du XXI° siècle ? Une conscience politique indéniable veut répondre favorablement aux collectivités internationales de l'avenir, de manière positive afin d'atténuer les inquiétudes qui indéniablement se justifient ! Evidemment, les formes sont à la mesure du projet virtuel qui sera développé, pendant que la pollution sous tous ses aspects, continue d'achever le tantinet de naturel subsistant sur la planète ! Les plus optimistes (et il en existe) ; d'authentiques crédules formés à l'esprit de persuasion des associations versant dans ce domaine (doit-on les citer ?!), cultivent soit le positivisme, non pas celui d'Auguste comte fondé sur l'évolution scientifique, bien sûr, mais sur la spiritualité orientale qui transcende les problèmes pour les transformer en réussite ! A défaut, ils pratiquent un individualisme écologique fondé sur le bien être de soi en conformité avec l'environnement propre ! Vaste programme qui s'oppose sur des préceptes paradoxaux avec la vie qu'ils mènent ! Parmi les lois qui nous sont assignées par la législation et auxquelles nous ne pouvons déroger, il y en a une qui ne connaît aucun interdit : celle d'être con !  Et de l'enfreindre n'encourt aucune sanction pénale ; pas même de condamnation ! (l'avantage, est quelle touche toutes les classes sociales : il n'y a donc pas de cas isolés...). On comprend, effectivement, en se référant à ce phénomène, que les dirigeants des états misent sur la pérennité de leur programme politico-économique pour maintenir dans l'expectative, les populations vouées à une servitude de l'esprit ! En effet, le coût des dépenses occasionnées par les conséquences du chamboulement climatique entame les budgets des pays et états occidentaux responsables d'avoir pillé la planète et de continuer à exploiter ses ressources premières que nous consommons !   Jean Canal. 27/02/2015. 

 

Au cœur des conflits internationaux gangrénés par une crise endémique que l'implosion des cultures géopolitiques entérine, les nations misent inconsciemment sur un enjeu économique dont elles ne maîtrisent plus l'évolution. Il faut être dupe, au pire con, pour ne pas comprendre que les sociétés expirent leurs derniers souffles ! Dépendantes les unes des autres, pour ne pas dire aliénées, les sociétés ne prennent plus de décision interne à leur propre nation sans considérer les états satellites qui gravitent autour de leur économie. La Grèce, autrefois berceau de l'intellectualisme méditerranéen, référence culturelle de l'Europe judéo-chrétienne et lieu culte des arts ; la Grèce abdique devant les exigences de Bruxelles, dévorée par l'appétence des banques ! L'Espagne, le Portugal, l'Italie jouent une carte faussée illustrant, à l'instar des dessins du Tarot de Marseille, une illusoire représentation de lendemains enchanteurs. Ce n'est point l'islam qui pose problème, car les musulmans se sont toujours évertués de travailler et donc de contribuer à l'évolution du pays. Des problèmes de fond étouffés dans des discours politiques qui en récupèrent les quelques anomalies, préoccupent les populations européennes. Nous vivons nos dernières années de nonchalance institutionnelle, dans une France où, quoique on en puisse penser lors d'humeurs intempestives, le cadre de l'existence demeure encore prospère à l'épanouissement individuel ! Jean Canal. 25/02/2015.

Haute Tension. Le ton est donné pour le deuxième tour des départementales. Jusqu'aux militants de la CGT qui votent Marine Le Pen ! Rassurez-vous, de la part de la Gauche, il y a longtemps que des militants socialistes cautionnent ce parti ! Autrement, il n'en serait pas à détenir la palme électorale ! Ce qu'il faut retenir, c'est la volonté de changement que des français expriment, certes maladroitement, mais convaincus que les politiques officielles n'ont cure de leur avenir ! On assiste à une déferlante de critique à l'encontre du Front National qui pourtant fait la une de tous les médias. Leur représentants sont régulièrement invités sur les chaînes du net qui ravissent à la télévision nationale la première place dans la diffusion en boucle de "l'info". Le matraquage psychologique de l'actualité en mode virtuel agit sur l'intention maligne des politiques. L'UMP sauvée par ses partis voués à la cause d'une Droite concurrencée, connaît les risques encourus de louper, cette fois-ci, les présidentielles : où la France se révolte durant le prochain mandat d'un candidat peu scrupuleux des problèmes sociaux internes au national, ou bien Marine le Pen l'emportera à 80% des voix sur l'avenir de 2022 ! Le français moyen, majoritaire dans ce pays, ne trouve comme alternative, que celle qui défend ses propres intérêts ! Et cela quel que soit le parti politique qui lui réponde favorablement ! La France a changé. Le FN est donc devenu, grâce aux deux partis officiels qui ont durant des années délaissé des problèmes de fond qu'ils ont considérés comme mineurs, le premier parti de France. Jean canal. 27/03/2015.

  • Connectez-vous sur Dailymotion et Youtube pour revoir nos reportages

     

    Encore des Flicsépinglés par des Flics !* *On ne peut pas dire que la Police se soit distinguée au cours de son histoire tumultueuse par une conduite exemplaire de la profession. La dernière guerre laisse des souvenirs sombres de leur engagement pétainiste ! Ces dernières années, les crimes et délits se sont multipliés dans les commissariats. Affaires de cocaïne, de drogue douce et de mœurs ne les ont pas épargnés, faisant les unes de l'actualité. On aurait cru (Qui ?) que tous ces délits eussent sanctionné un comportement pourtant récurrent dans la profession. Quel est le pouvoir du Ministère de l'Intérieur sur ses employés ? Depuis la Mondaine quand les Flics fermaient les yeux sur des délits de voyous en échange de renseignements fournis par ces derniers, la Police a connu des dévoiements inquiétants pour la sûreté du citoyen ! Jean Canal. 

     

    DOCUMENT A PRESERVER.

     

    Marseille, indirect. La ville par excellence du haut banditisme, recourt aux procédés discriminatoires utilisés sous l'occupation, par le régime de Vichy ! Après l'étoile jaunedistinguant les juifs, voici letriangle jaune qui signale, comme un danger, les SDF ! Manque un cercle rouge pour distinguer les cons ! C'est alors que l'on se rendrait compte, en France, qu'ils sont plus nombreux qu'ailleurs ! C'est une mesure prise en charge par la municipalité orchestrée par Gaudin. La ville veut s'épurer, s'assainir, non pas du banditisme ; car il fait partie du décor urbain, mais de tout ce qui représente une anomalie dans le paysage sociétal. On a connu ce phénomène, il y a à peine 73 ans...soit l'âge d'une génération... Le devoir de mémoire est donc assumé par les collaborateurs politiques de l'UMP (Union Marine le Pen. Bravo Monsieur Gaudin. Jean canal. 5/12/2014.

     

    Nouvelle des réseaux sociaux.                       Reyhaneh Jabbari,

     

    jeune iranienne de 26 ans, a été pendue le samedi 25 octobre 2014 pour avoir tué l’homme qui l’avait agressée sexuellement. Malgré la mobilisation de la société civile et les appels internationaux, la jeune fille n’a pas échappée à la loi du talion encore en vigueur en ces contrées et l’emprise d’une « justice » religieuse sur de tels cas. Comment est-il possible qu’une victime de viol soit accusée puis condamnée à mort en 2014 ?  Avant d’être exécutée, cette jeune femme a écrit cette lettre poignante et bouleversante à sa mère, souhaitant, contre tout dogmatisme religieux, que tous ses organes soient donnés après sa mort. Une leçon de grandeur humaine, une mort révoltante rappelant que l’inégalité hommes – femmes fait encore des victimes tous les jours.

     

    Toulouse. Le direct.

    Photo Jean Canal. Nouvelles des Fronts. Manif de l'Université Paul Sabatier. Comment seraient traitées les manifs, si le premier pouvoir politique de droite en France était à la tête du gouvernement ? Une fiction, évidemment, qui laisse augurer des réformes que la Droite sera obligé de faire passer avec force, si le parti de Nicolas Sarkozy revient ! Marine le Pen, elle donc, sera confrontée à une communauté européenne garante par ses institutions de la liberté d'expression et de la liberté de mouvement dans l'espace Schengen ! Jean Canal. 13/12/2014. ESAV de Toulouse (Ecole Supérieure d'Audiovisuel), sise rue du Taur, connaît une manifestation interne de ses étudiants confrontés aux réformes gouvernementales concernant la réduction des budgets relatifs aux financements des cours supérieurs. Moins d'argent induit forcément plus de difficultés à aboutir à des diplômes valorisant donnant accès aux professions de l'audiovisuel. La culture ayant atteint, en 2014, le faîte de ses recettes, plusieurs millions d'euros en l'occurrence, qui ont largement dépassés les dépenses occasionnées par le processus de développement global de ce magnifique outil d'évolution intellectuel des citoyens, toute tendance sociale confondue. La crise, politique soit-elle, ne doit pas être un argument de bataille pour éradiquer la culture dont la France demeure l'ambassadrice dans le monde ! Jean canal.Projet de loi de finances culture 2015.

     

    Les Régions comme signe intérieur de richesse française.

     La fusion régionale aura-t-elle l'effet économique escompté ? Jusqu'où aller pour résorber les problèmes de dette et complaire au système européen ?! L'identité régionale se délite et succombe aux faits de disgrâce politique ! C'est un début au démantèlement du personnalisme patrimonial. Jean Canal.  La spéculation immobilière dilapide le patrimoine.  Quartier de Toulouse situé derrière la Gendarmerie de Saint-Michel, centre ville face au Palais de justice. Toulousaines et vieilles demeures détruites pour un projets d'immeubles en béton. Photo Jean Canal. Mai 2014. Le progrès n'a jamais été autant dévastateur dans ce domaine que maintenant ; et paradoxe observé, la sauvegarde du patrimoine entraîne inéluctablement une forme d'aseptisation des villes qui abritent ce genre de culture en pratiquant l'expansion immobilière jusques aux campagnes dévastées par des réseaux urbains saturés ! Le bilan est en fait triste en soi, en ce sens que la France a perdu, effectivement, de sa beauté architecturale au regard des infrastructures archétypales planifiées dans les grandes et pléthoriques agglomérations : réseaux routiers asphyxiés, zones artisanales, industrielles et surtout commerciales qui défigurent ce pseudo patrimoine que l'on découvre concentré autour d'une "pincée de tuile" restaurée pour un tourisme acculturé et une population amorphe.

     

    L'ancien cinéma des Nouveautés (en haut) en réhabilitation architecturale...

    Toulouse. Côte Pavée. Le Café emblématique du quartier est enfin détruit !

    Programmé par l'insatiable urbanisation qui justifie les destructions fréquentes d'immeubles "vétustes", la destruction du "vieux" Toulouse a démarré, il y a déjà vingt-ans et continue avec âpreté sa spéculation financière plébiscitée par ceux-là-mêmes qui logeront dans les futurs appartements grands standing dotés des dernières technologies tenant à l'écart les intrus issus de ces hordes de sauvages envahissant l'Europe !  Très peu de villes réchappent à cette hécatombe que la démographie provoque au profit des nouveaux riches ! Jean Canal. Photo Jean Canal. 01 août 2014 à Toulouse.

    Hommage. Abdelwahab Meddeb.L'hommage de l'intelligentzia française est unanime, notamment sur France Culture où ses émissions sont rediffusées en partie. Récemment disparu, le 6 novembre à l'Institut du Monde arabe. Cet être de paix et de savoir entre d'ores et déjà dans le panthéon de la culture française. IL animait des émissions sur France Culture, relatives à l'Islam et sa culture. Un philosophe et érudit dont l'absence se fera sentir dans les débats intellectuels convergeant vers l'Islam. Jean Canal.

    ETAS-UNIS : Abattu comme un chien

    Aux nouvelles ! Un enfant de deux ans tue sa mère ! Cela se passe et ne peut que se passer aux Etats-Unis

    Nouveaux maîtres de la pensée collective ! Comment les nations ont-elles fini par adopter une pensée commune qui oriente les populations vers un pôle attractif global : l'économie de marché ?! Peut-on parler d'universalité dans les schèmes utilisés pour le fonctionnement du système de la mondialisation ? De l'Inde, en passant par la chine tout en traversant le continent africain pour aboutir aux Amériques, la globalisation impose  son mode de fonctionnement auquel déroger fragilise les états à risque ! Ce sont donc toujours les mêmes maîtres qui dirigent les relations marchandes de ce monde vendu aux plus offrants ! Les forces vivent des pays opposées à une telle prévarication, et cela qu'elles soient regroupées en syndicats ou noyaux durs des extrêmes gauches, des biens publics sont maitrisées dans un mode de démocratie où l'illusion de liberté est maintenue par des phénomènes d'individualisme départageant la force de conviction personnelle ! Désunis les peuples renforcent les pouvoirs de décision en amont des états ! Jean Canal.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Ecoutez l'émissionDe la Photographie argentique. Un retour aux valeurs photographiques.

     L'esthétisme au service de la beauté photographique. Reprise de l'argentique comme moyen d'exercer un art qui requière des exigences confinant à la perfection ; ici, il s'agit de ban d'étude pour le studio. Le "modèle" répond aux critères de beauté recherchée. L'avantage de l'argentique : une définition plus accentuée et un archivage des clichés assurant une longévité dans la sauvegarde des négatifs. L'inconvénient : un travail plus minutieux qui repose sur les préréglages des paramètres sur l'appareil qui ne peut souffrir de l'amateurisme. Le résultat reste époustouflant lorsqu'il est restitué sur du papier de haute définition. Les photos ainsi développées peuvent se préserver plus d'un siècle ; ce que le numérique ne garantit pas. Jean Canal.   . 

     La photographie est un Art considéré comme l'excellence dans ce qu'il évoque, au même titre que la peinture romantique de Vélasquez ! Prétendre à être artiste en ce domaine relève de l'exégèse, voire de la glose dans sa pratique. Arles eut cette année le privilège d'exposer quelques uns de ces maîtres pour qui le secret de l'image fut révélé par le talent, pour ne pas dire le génie : rare manifestation de l'esprit de créativité ! Les lieux emblématiques d'exposition officielle comme Arles valorisent le travail réalisé par des artistes photographes à la recherche de la création. On peut et l'on doit, ne serait-ce que par devoir intellectuel, se poser la question de savoir quels sont les objectifs des photographes, aujourd'hui (ce n'est pas un je de maux...) ; notamment de ces générations qui tendent à vouloir exprimer l'indicible pour valoriser leur art ! Les manifestations de ce genre sont nombreuse dans ce milieu où tous se jalousent le travail de prise de vue. Tous les photographes des générations précédentes le savent pertinemment : "ce n'est pas l'appareil qui fait le photographe ; mais l'œil." Néanmoins, nous pourrions rajouter que la technologie de haut niveau au service de la photo, contribue énormément à la perfection de l'image. Et la technologie de pointe au service de cet art, même à la Chambre qui utilise des dos numériques, amène, indéniablement, à la perfection... Les expositions présentées au grand public attestent d'un travail de composition dont le résultat mérite une reconnaissance au sein de l'art. Reste l'évaluation de l'œuvre d'un point de vue artistique ! Peut-elle traverser les décennies en franchissant les étapes que la postérité exige pour qu'elle soit admise en son sein ?! Jean Canal.

    Le Marché commun, l'Europe et le Grand Charles.

     

    Une vision méthodique de l'Europe vue par le père de la nation. Un discours prémonitoire du "Général" qui anticipe sur les conséquences d'une Europe allant de l'Oural à l'Atlantique ! Très judicieux dans ses propos et son analyse circonspecte, le fondateur de la V° République, donne une vision effectivement prudente de l'Europe d'aujourd'hui. Une belle leçon de politique !  JC

     

       

    Voilà ce qui s'appelle de la transparence : Le patron de Mediapart a dévoilé le montant de son salaire sur LCI. Il "gagne bien sa vie" avec 7400 euros brut, soit 5700 euros net. Edwy Plenel "gagne bien sa vie". Le président et co-fondateur de Mediapart a révélé le montant de son salaire, ce vendredi dans La Médiasphère sur LCI. Il a déclaré percevoir un "salaire brut de 7400 euros", soient "5700 euros net". Il "paie par ailleurs 3900 euros d'emprunt jusqu'en 2017", a-t-il précisé.  Son salaire se situe "à peu près" au maximum de l'échelle des rémunérations dans l'équipe du site d'informations. "La hiérarchie des salaires va de 1 à 4", a-t-il ajouté, ce qui situe le plus bas salaire à environ 1850 euros brut.

     

    Communiqué du Le Monde diplomatiqueMonde Diplo. "Notre journal se classe au  178ème rang. C'est-à-dire très loin derrière des publications aussi cossues et adorées des annonceurs que Le Nouvel Observateur (8éme), l'Express (9éme), Télé 7jours (10éme), Paris Match (12 éme) et Valeurs actuelles (66éme). Plus édifiant, des titres aussi indispensables au débat public que Télécâble Satellite Hebdo (27éme), Grazia (74éme), Point de Vue (86éme), Journal de Mickey (93éme), Gala (95éme), Voici (113 éme), Prions en église (121éme), Auto Moto (124éme), Mieux vivre votre argent (129éme), Détente Jardin (167éme), Spirou (172éme) se trouvent devant Le Monde diplomatique... Un rapport récent de la Cour des Comptes a estimé que les aides publiques représentaient entre 7,5 % et 11% du chiffre d'affaires global des éditeurs. Dans le cas du Monde diplomatique, qui a obtenu 188 339 euros en 2012, cette proportion est plus proche de 2%. C'est dire la part décisive que prennent au financement de notre travail nos acheteurs, nos abonnés et ceux qui, chaque année plus nombreux nous versent des dons."

     

    Toulouse. Photo Jean canal. Mars 2015.

    Avec un accroissement de la population exponentiel, la ville de Toulouse développe les structures de logements privés afin de répondre à une forte demande ; n'hésitant pas à sacrifier des anciennes bâtisses considérées comme insalubres ! Un quartier entier a été rasé dernièrement derrière la Gendarmerie, rue Saint-Michel ! Les mouvements de foules denses comblent la vacuité de l'espace effrayant par sa grandeur, son étendue qui semble infinie, recherchant de nouvelles surfaces urbaines à conquérir. Le moindre mètre carré devient un lieu d'exploitation : le Quai Saint-Pierre, plus connu sous le pseudonyme "Chez Tonton" achève pour la énième fois son aménagement des esplanades ! Quant au Centre, il adapte sa configuration aux différentes manifestations. Les lieux emblématiques de l'intelligentzia toulousaine, incarnée par les Nougaro, Sicre, Dancale, Zebda et les autres moins connus mais autant importants, si ce n'est plus, n'a plus d'incidence sur la pensée, la mode où le style branché de la new attitude ! Ce matin, tôt, après le levé de l'aube brumeuse et froide de la nuit, je franchissais le Pont, autrefois suspendu par des câbles, monté d'un tablier de bois. Le Pont Saint-Pierre, identifié ainsi par les nouvelles classes sociales de Toulouse, garde son nom de baptême pour ceux qui se l'entendent fredonner par les anciens usagés qui le passaient à pied... En partant de la Place du Ravelin, rive gauche, il faut emprunter les raccourcis qui abrègent un parcours jalonné de véhicules sanctionnés par les feux et toutes autres formes de préventions pour les piétons, majoritaires cependant. On distingue toujours du Pont neuf, les Pyrénées qui se dressent majestueusement au loin du département. Toulouse en direct de jean Canal. En mars flâne au gré de tes envies...

    La rubrique de l'actualité.    La rubrique de l'actualité.    La rubrique de l'actualité.

    Deux esprits opposés qui complètent la philosophie !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Deux entités fortes de la pensée contemporaine ! Deux grands penseurs d'aujourd'hui. L'un n'est pas aimé pour son sionisme et sa prise de position dans les phénomènes de société où il intervient quasis régulièrement ; l'autre décrié pour son esprit caustique qui tend à démanteler les mythes humains que la société a faite de ses intellectuels ! Complémentaires par leur analyse incisive de la société et de l'histoire intellectuelle, ils ajoutent une valeur incontestable à l'esprit intellectuel universel. Retrouvé Finkielkraut sur France Culture, le samedi matin à neuf heures. jean Canal.

     

     

    Les Demoiselles d'Avignon.

     

    Une société à l'image de nous-mêmes ?Violences au pluriel exacerbant les extrêmes sociologiques de la raison ! Dans cette vidéo ce qu'il faut retenir, c'est l'intervention des flics qui se manifestent véhémentement vingt minutes et quelques après les faits ! Ce qui signifie que durant ce temps relativement long, une tuerie générale eût pu se produire en toute quiétude, sous le regard toujours passif de "passants honnêtes" pour reprendre une phrase de Georges B***. Les caméras de Georges Orwell, disposées dans tous les coins de rue des villes, ne résolvent pas les problèmes de fond du barbarisme ambiant qui se pratique ! Une attitude agressive a tendance à se développer selon le comportementalisme intra muros, traduisant ainsi une atmosphère générale de rapports tendus entre citoyens ! Jusqu'où irons-nous dans cette provocation quotidienne que nous cultivons à l'encontre de l'autre. Il serait peut-être temps de réagir consciemment à la société de demain pour des héritiers qui ne se reconnaîtront plus dans celle d'aujourd'hui. Jean Canal.

                              

     

     Il y a longtemps que je voulais émettre un avis concernant les dégradations du climat dont j'attribue les responsabilités aux hommes. l'actualité nous démontre que rien, je dis bien rien de salutaire en matière de salubrité publique pour endiguer le chamboulement climatique n'est fait ; quand bien même les politiques parviendraient-ils à nous convaincre du contraire avec des preuves irréfutables sur des éventuelles intentions pour réduire ce phénomène ! Tout simplement parce que c'est impossible. La démarche individuelle n'a guère d'impact sur le climat, pour ne pas dire aucun ; si ce n'est sur celui qui pratique une espèce d'ascèse sur sa propre personne en espérant rendre un service immense à l'humanité ! Nous allons droit dans le mur, pour reprendre l'expression commune de certains qui ont, eux aussi, compris que faire preuve d'humilité envers notre destin est sans doute la meilleure solution au problème.

     

    La glose reposerait sur une réflexion ad hoc au contexte actuel plus particulièrement défini comme la conjoncture de circonstance. Acculée à des remises en question d'un système éculé, la société (encore elle, dirons les mauvais penseurs) constate son incapacité à modifier ses fondements de crainte d'en perdre l'assise. Alignées les unes sur les autres, rarement elles tiennent compte des comportements marginaux de quelques originaux qui, au cours de l'histoire intellectuelle notamment, se sont évertués d'instiller un savoir à une majorité populiste encline à l'obscurantisme social ! Pour ne pas les citer, afin de ne pas vous fournir les sources indispensables à la connaissance et surtout pour vous maintenir dans l'ignorance, la réflexion vous laisse dans une position de pensée dubitative pour que vous réfléchissiez sur la situation présente. Sortir de l'Europe est non seulement impossible, mais précipiterait le pays dans un chaos total ! Prisonnier du système européen, les états touchés par ce repli idéologique cherchent désespérément une porte de sortie dont il ont perdu la clef ! 16 octobre 2013.  Jean Canal.

     

    Le peuple responsable ! Considéré comme responsable à part entière de l'état actuel des choses, notamment depuis l'abolition de l'Ancien régime, le peuple, s'exprimant démocratiquement ar la voix de l'urne qui atteste de sa souveraineté en son destin politique, ce peuple-ci, donc, détient toujours le pouvoir et la volonté de sortir de l'ignorance dans laquelle il s'est paradoxalement plongé, contrairement aux initiatives des Lumières qui s'étaient assignées la tâche de l'extraire de l'obscurantisme ! Ou bien il peut continuer sa débâcle sociale, en se persuadant qu'il réchappera à son triste destin tracé par le Politique auquel il dévoue une totale confiance !  Le bilan actuel étant très relatif, il révèle une situation insoluble que les politiques eux-mêmes ne maîtrisent plus, si ce n'est en pratiquant l'exception dans la répartition des richesses qui appauvrissent les classes moyennes et petites. Eu égard aux efforts d'assimilations sociales constatées au cœur de l'urbanisation de l'individu, le peuple influe seul sur le tracé de son existence et de l'avenir de ses sociétés futures ! Thèses relatives à l'individualisme de la philosophie traditionnelle, les mouvements imputés à la responsabilité de l'individu devant son destin, définis comme le ferment de l'évolution contemporaine des systèmes que les peuples cautionnent au quotidien, déterminent notre avenir dans le présent. Jean Canal ; revu et corrigé le 8 août 2013.

     

    Sexualité. Les gars ! Êtes-vous dans les normes ? La longueur d'un pénis au repos est en moyenne de 9,16 centimètres (cms), et de 13,24 cms si on l'étire au repos. En érection, sa longueur moyenne est 13,12 cms. La circonférence du pénis, toujours en moyenne, passe de 9,31 cms au repos à 11,66 cms en érection. Par ailleurs, il y a une "assez faible" corrélation entre la longueur du pénis en érection et la taille du sujet, selon les auteurs. Pour le Dr Veale "ces graphiques aideront les médecins à rassurer la grande majorité des hommes que la taille de leur pénis est dans la fourchette normale". La majorité des hommes pris en compte dans cette analyse sont caucasiens, ou Européens, et du Moyen-Orient. Il est, par conséquent, impossible d'en tirer des conclusions sur d'éventuelles différences de tailles du pénis selon les origines ou les cultures, notent les auteurs Ces derniers admettent toutefois des biais possibles : les participants à ces mesures sont peut être plus sûrs de la taille de leur sexe, les variations de températures peuvent influer sur les résultats. Ils préconisent donc de poursuivre et parfaire cette exploration."Source d'anxiété ou de souffrance psychologique" L'Académie française de chirurgie avait livré des données similaires en octobre 2011 en mettant en garde contre les demandes de chirurgie du pénis qui peuvent être superflues et non dénuées de risque. Dans un avis rendu public elle indiquait : Une longueur "moyenne" au repos de l'organe masculin de 9 à 9,5 cms. En érection, la longueur moyenne passe de 12,8 à 14,5 cms. La circonférence d'un pénis "moyen" au repos est 8,5 à 9 cms et de 10 à 10,5 cms en érection. De nos réseaux sociaux.

    Silence j'écris !

     

    Jusqu'à Marcel Proust, toute la littérature s'inspirait de l'œuvre de Balzac. Après l'auteur de "A l'ombre des jeunes filles en fleur", les écrivains, toute tendance confondue, libèrent la langue du vocabulaire conventionnel qui l'avait enfermée depuis l'âge classique dans des formes rigides. Appolinaire, les Dadaiste et les Surréalistes lui ont donné un autre sens ! Aujourd'hui, bien que le phénomène se fût démocratisé, les écrivains sont rares par leur style, comme le fussent Balzac, Proust et Louis Ferdinand Céline. Le style est l'expression de l'esprit même qui n'a pour inspiration que ce que l'âme ressent à travers les sentiments.

    Chaque année, les Maisons d'Editions publient un nombre impressionnant d'ouvrages dont soixante dix pour cent n'apportent aucune richesse à la littérature appauvrie de fait. Les prix, comme le Goncourt, valorisent cependant, ce qui y prétendent ; Houellbecq est de ceux-là ! Le métier d'écrivain n'existe plus ; rares sont ceux qui peuvent, de nos jours, vivre uniquement de leur plume. Il ne faut pas s'attendre à rencontrer une nouvelle forme de littérature qui ajouterait à cette culture un style nouveau. Une certaine époque du titre d'écrivain est révolue définitivement : il n' y en a plus ! Les thèmes se réécrivent régulièrement avec plus ou moins d'emphase. La presse et l'appareil médiatique se saisissent à chaque occasion des nouvelles rentrées littéraires pour valoriser quelques tires alors encensés par le Relationnel favorisant les éditions que la postérité jettera dans la trappes des oubliettes... Jean Canal. 14 février 2014.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    France Roche n'est plus. Notre coup de cœur de l'année 2013. Elle était née à Saint-Tropez, lieu de prédilection pour poursuivre une carrière toute dictée dans le septième art. Critique et journaliste à France Soir, la grande dame du cinéma participa au débat du Masque et la Plume, durant des années. Artiste et scénariste, on la retrouve dans "Adorables Créatures" un film de Christian Jaque de 1952.  

    Longtemps oubliée du monde médiatique, comme Denise Glaser, celle de Discorama, elle eut une notoriété qui dépassa celles d'artistes confirmées, non pas par le talent ; car elle en avait à outrance, mais par une intelligence rare chez ces femmes qui dotées d'un charme ineffable, séduisent leur entourage naturellement  ? France Roche avait du charme de la classe et un style bien particulier qui l'affublèrent du titre de Madame Cinéma. On ne peut qu'être séduit par cette beauté dédiée au journalisme. Jean Canal : "Hommage à un Amour."

     

    Société sous haute surveillance.

    "Je Vous emmerde !"

    La NSA et les autres... On nous épie ! Depuis Georges Orwell, 1984, (c'est-à-dire dès la parution de son bouquin), nous avons été prévenus, des rixes encourus à vouloir trop parler, trop se montrer et surtout trop faire parler de soi... Carte bancaire, téléphone mobile, ordinateur portable, site internet, blogs, courriel, , Twitter et Consors sont les outils idéaux pour saisir une véritable information qui sert de source aux Renseignements Généraux ! Cela, donc, nous le savions, déjà ! Ajoutons les caméras qui pullulent dans les sphères urbanisées, comprenant tous les réseaux routiers. Les voisins malsains qui content des histoires peu ordinaires sur votre compte et des relations qui ne sont plus tout à fait claires dans leurs idées... vous finirez comme Jean Canal à ne côtoyer que les morts, comme Bachelard, Rousseaux, Diderot, les Grecs anciens et les Latins, etc. etc., au demeurant quelques filles dénuées de sottise et de bêtise qui vous rappellent que la Liberté d'exprimer ses volontés, fussent-elles romanesques, est un droit inaliénable à la Liberté individuelle ! Et Jean canal de dire à ceux qui surveillent : Je vous emmerde ! Jean Canal. 24 octobre 2013.

     

     

    Critique et réflexion. Le capitalisme responsable des crises a fini par investir l'individu en le responsabilisant dans l'économie de marché ! A son niveau, il s'identifie à un modèle stéréotypé qu'il véhicule par la consommation. C'est une reconnaissance au sein de la société qui continue, plus qu'hier et moins que demain, à lui dicter insidieusement son comportement. Malgré quelques soubresauts caractérisés dans des mouvements sociaux contestataires très vite essoufflés par la force dissuasive du Pouvoir, il retourne à l'usage commun que la société collectiviste fait de lui ! Parqué en un système étriqué où il se représente avec ses semblables, il rejoint incontestablement l'idée générale insufflée par le pouvoir. Pris dans un processus de compartimentation des mimétismes, il abdique devant la puissance de ce système prévaricateur de sa pensée. Les idées changent sans forcément évoluer, comme une espèce de révolution ; en donnant l'impression heureuse que c'est l'individu lui-même qui en est l'auteur ! Et effectivement, il est le seul responsable de sa propre condition...et de celle des autres qui l'entrainent ! Quelques uns persuadés de réchapper à ce processus d'assimilation se tiennent distants persuadés d'éviter la contagion qui se propage dans les classes sociales ; et dans la hiérarchie des niveaux qui se sont constitués selon un barème sociologique adopté par tous, se révèlent les points communs qui les unissent malgré eux ! Jean Canal ; 3 octobre 2013. 2heures 45mn du matin. Toulouse.

     

     

    Au fil des lectures du Monde diplomatique d'août, l'attention s'est portée sur l'article de Serge Halimi, dont la citation, fait préambule à ce qui suit . "Ils avaient juré qu'ils ne brigueraient pas la présidence égyptienne. Ce premier serment rompu, les Frères musulmans devaient apporter "pain, liberté, justice sociale". Il est facile d'imaginer la suite de cet article qui tire un bilan sur les "Printemps arabes" et leur pseudo-démocratie... De liberté, nenni ! Elle reste encore à conquérir comme celles d'ailleurs du monde occidental et qui pis est européen où elles disparaissent au rythme effrayant des saisons (celle du droit inaliénable à s'exprimer librement est précarisée), et cela au grand dam des citoyens persuadés du contraire. Derechef, à l'instar de Claude Julien, lorsque ce-dernier donnait une envergure différente au Monde diplo de l'époque, Serge Halimi met le doigt sur une plaie béante de la politique religieuse des pays musulmans ! On sent, effectivement, l'ascendance de cet Occident qui, en Egypte notamment, entretient des relations économiques consensuelles avec les différents pouvoirs du Monde arabe ; ailleurs, la manne pétrolière est assujettie à des conditions géostratégiques (pour ne pas dire géopolitiques) qui résident aussi dans des consensus internationaux rarement évoqués dans les affaires publiques, et cela malgré le travail exhaustif des journalistes de l'investigation (Mediapart, Courrier international et le Diplo.). De plus, doit-on se risquer à montrer -du doigt- l'Occident comme un exemple de décadence sociale aux progrès démesurés que les grandes puissances se disputent, sans pitié, dans la concurrence aux marchés mondiaux ? -la pollution de la planète incombe les pays industrialisés ! C'est du moins ce critère qui est retenu et exploité par les Islamistes fondamentalistes (haineux contre tout ce qui n'est pas islamisé : vos femmes ne portent pas de voile, elles sont des putes -un raccourcis explicite pour démontrer l'intégrité du dogme) dénonçant sans cesse des sociétés occidentales corrompues, englouties dans le cloaque consumériste ! Et il est facile de détourner la vérité au profit du conditionnement religieux ; l'histoire européenne nous le démontra au cours de siècles voués à la débâcle institutionnelle quand les bûchers de France et d'Europe brûlaient des innocents (nous nous arrêterons-là, il en serait trop dit et... "toute vérité n'étant pas bonne à dire..." nous risquerions le débordement diffamatoire) ! Tout est-il à reconstruire en des fondements égalitaires, basés sur une justice équitable, dans une société parfaitement utopique, à l'image de la consommation, alors que l'individu lui-même est loin de vouloir partager ce qu'il possède et croit posséder ? Une dictature chassée, une autre végète sous des formes insoupçonnées prenant l'allure de démocratie... Restons vigilants et veillons, comme des gardiens de la Liberté, aux exactions politiques des Pouvoirs...politiques ! Et recherchons les véritables coupables de ce chamboulement d'éthique ! Merci, Monsieur Serge Halimi.                   Jean Canal.

    Conscience collective

    Le pouvoir reste à prendre. "Si j'avais eu des convictions politiques incarnées par une idéologie déterminée par laquelle mon identité citoyenne eût été orientée, et elle-même fondée sur l'outil intellectuel dont les capacités restitueraient (soyons prudent ; utilisons le conditionnel) aux peuples la démocratie établie par Aristote, j'aurais, sans hésiter, afin de préserver l'intégrité de ma pensée, voter blanc ! Je me serais ainsi dégagé de toutes responsabilités civiques vis-à-vis de la citoyenneté à laquelle je devrais faire preuve de droit et de devoirs inaliénables pour prétendre à une liberté individuelle !  Jean Canal ; Réflexion sur l'électorat français. 16 septembre 2013. 

     

    Après les lauriers de Cannes,

    "La vie d'Adèle" Décroche

     le Prix Louis Deluc 2013. 

                        

    Le secret professionnel de la masturbation - 100e émission

    20.10.2013

    29min

    Ecouter l'émission

    Justice et Société. N'hésitez-pas à saisir les outils qui vous garantissent vos droits à la Liberté individuelle ! Il existe suffisamment de procédures légales et a fortiori légitimes pour porter atteinte juridiquement à des Agents de la Sécurité du territoire qui œuvreraient en faveur de la malhonnêteté citoyenne au service de règlements de comptes personnels fabriqués à partir d'arguments fallacieux ; comme c'est le cas à l'encontre de Jean Canal. Vous pouvez saisir la Communauté européenne pour faire relever les atteintes portées à votre Liberté individuelle, conformément à l'article constitutionnel ; écrire au Procureur de la République en fournissant des preuves accablantes sur la manière de procéder des concernés et cela en complément des démarches épistolaires à la Chancellerie, au Gouvernement et au Ministère de l'Intérieur qui connaissent leurs ouailles... Il faut être tenace et sans pitié !!! L'exemple du Flic Neyret fait légion... Il n'y a jamais eu de Police propre ! L'actualité nous le démontre régulièrement ! C'est un fait de société. Les exactions issues des bavures ponctuent l'histoire de la police depuis Vidoc... Et les excès de criminalité du pays ne justifient aucunement des écarts déontologiques condamnables par l'Europe

    L'intellectualisme musulman dans la laïcité. Né en Suisse, l'intellectuel de référence du monde musulman, vit et enseigne dans un pays démocratique d'Europe. Tendancieusement critiqué par les occidentaux, c'est tout de même en Suisse que cet héritier spirituel des Frères musulmans cultive et enseigne la religion intellectuelle du monde arabe. Suisse où les constructions de Mosquée ont levé le "voile" sur l'identité de cette civilisation "neutralisée par son goût immodéré pour les comptes bancaires discrets"(la Banque UBS achetait de l'or à l'Afrique du Sud, quand la plupart des états européens boycottaient ce marché en soutient à Mandela et contre l'apartheid... -stoppons la critique avant qu'elle deviennent virulente) où Rousseau trouva refuge... Tariq Ramadan est effectivement la référence intellectuelle occidentale des islamistes orientaux qui le consultent régulièrement pour des questions stratégiques de diplomatie..! Son prédécesseur spirituel, Averroés, philosophe et théologien arabe du XII° siècle, osa poser des questions de fond sur un ordre construit sur les préceptes du Coran ! A l'époque, ce penseur laïque frappé de l'anathème d'éréthisme,  fut exilé pour ses écrits considérés comme subversifs aux fondements de l'Islam ; il remit en cause, en effet, la conception de laïcité au sein de la religion. Héritier d'Aristote, Averroés, par son esprit de démocratisation de la religion, relève les véritables problèmes d'une démocratie musulmane conciliable avec la Charria ! Tariq Ramadan, conscient des antinomies qui existent entre les deux civilisations, occidentale et orientale, ne radicalise-t-il pas, en prônant une certaine liberté de l'islam, une religion au profit de l'autre ou plutôt à son détriment  

      Le rapt des banques sur l'argent du contribuable ! Ils auront tout fait et tout essayé pour sortir indemnes de la crise ! Qui ? Eh bien, les banques ! C'est une espèce de racket exercé en toute légalité, en France notamment, lorsque des prélèvements sont opérés sur vos comptes. Sous forme de notes exhaustives justifiant allègrement une gestion relative à vos dépenses et découverts, les banques se servent, non seulement de vous, mais également de votre argent pour le prêter aux autres et même à vous ! Il est pas beau ce système ! Rodé et expérimenté depuis Smith, le maître de l'économie qui, nonobstant, n'augurait pas que l'on oserait en arriver-là, cette méthode se développe conformément aux lois de l'offre et de la demande : principe premier du capitalisme. Et en période de crise aiguë, les banquiers d'état légitiment cette infime prévarication financière, en alléguant la sauvegarde de l'économie de marché !

    C’est un sujet que l’on ne peut aborder avec légèreté ; quand bien même, animé par un esprit de révolte latente qui souffle ardemment et s’éteint aussitôt, considérerions-nous que la société est entièrement responsable ! Et la société c’est Nous ! Avons-nous créé nos propres monstres, à l’instar du docteur Jekyll ? Sans ambiguïté : Oui ! Cette disparité des richesses est entrée lentement dans les mentalités qui courent à la compétitivité professionnelle, tentant de rattraper tous ces riches qui, adulés souvent par leurs idoles, méprisent ceux qui ne leur ressemblent pas ! Il est donc très difficile pour des âmes sensibles, non préparées à affronter "la société du spectacle" de Guy Debord qui a atteint un degré irrespectueux, voire amoral pour cette même société ! Tout le paradoxe est là, dans cette notion antinomique qui veut que l’on rejette ce que l’on ne peut posséder, par manque de moyen, allant parfois à se rejeter soi-même, se refusant comme échec humain ! C’est sans doute ce qui se produisit dans la tête de ces gens à qui personne ne sut parler ; trouver les mots qu’il faut en leur disant que la vie ne s’arrête pas à un échec, qu’elle ne s’identifie pas à la masse populaire, ne se résume pas à une mort qui n’aura aucun impact dans le monde politique, social et humain ; si ce n’est à travers la plume de gens restés encore sensibles aux malheurs des autres. Jean Canal.

  • La Tribune. 

    "La guerre est un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas." Paul Valéry

     

    Le monde du savoir entre les mains des maîtres ! Etiolé au fil des réformes de l'éducation nationale, l'enseignement a déjà démissionné de son devoir de dessiller les paupières des populations sociales appartenant aux classes petite et moyenne. L'orientation vers des secteurs attractifs répondant aux besoins économiques des conjonctures à venir, à tronqué le savoir des fondements de la connaissance qui permettaient de penser par soi-même. Google se fait le garant de l'ignorance dans les années qui termineront ce siècle ! L'essentiel n'est-il pas après tout de pouvoir se suffire à soi-même moyennant un emploi qui y pourvoirait ? C'est donc réussi : les peuples seront on ne peut mieux dirigés dans l'ignorance. Jean Canal.

    Et si le XXI° siècle était celui des femmes ! Plutôt que leur consacrer hypocritement une journée par an, si l'année leur appartenait ?Revenons sur les femmes ou bien allons chez les femmes quand elles vous ouvrent leurs portes et leurs lits... ou encore restons avec elles, puisque nous y sommes si bien..! Personnellement, le voile leur sied à merveille, particulièrement chez certaines qui valorisent leur chevelure avec une coiffe ; nous sommes, ici, à la fin de l'Humanisme, début Renaissance, en compagnie du peintre hollandais Johannes Wermeer, un maître de la peinture hollandaise. Chef d'œuvre par excellence, cette figure féminine sortie de la ville de Delf, (exposée au musée d'Amsterdam,) là où l'artiste vit le jour, en 1632, La Jeune fille à la perle, éclate de candeur à émouvoir tellement sa beauté est épurée ; elle n'a pas son pareil dans l'histoire de l'art pictural si ce n'est avec la naissance de Vénus de Sandro Botticelli ! Une autre féminité sublimée par la peinture. En un temps fort reculé où les mœurs cultivées entretenaient des relations coquines, la pruderie des unes révélaient la pudibonderie des autres classes sociales enclines à verser dans la décadence conjugale. Le voile n'empêchait point ces écarts de coutumes qui s'inscrivaient dans les traditions séculaires de toutes les sociétés de l'époque qui nous sont parvenues jusqu'à ce jour. Les femmes voilées considéraient leur coiffe comme un effet vestimentaire à part entière, complément du vêtement ; et cela sans engagement religieux. Y déroger ne se posait pas comme question en revendication quelconque. Aujourd'hui semblant être libérées de ce fardeau, elles aspirent à ne plus subir les volontés des hommes qui les ont conditionnées à se plier à leurs désirs. Et c'est tant mieux. Revu et corrigé le 2 avril 2013. Jean Canal.

     

     

    Ecoutez l'émissionLa France littéraire. Un sujet de France Culture, dans Réplique du 23 février, l'émission décriée de Finkielkraut ! Les invités, Bernard Henry Slama et Mona Ozouf n'ont pas taris d'éloge à l'égard de la littérature en voix de disparition, selon Jean Canal ; même l'enseignement primaire ose à peine enseigner Jean de La Fontaine : les fables moralistes héritées de celles d'Esope ne font plus recette chez des parents orientées vers des centres d'intérêt médiatisés ! Peut-on réellement en vouloir aux peuples d'être bêtes ?! La volonté politique agit en ce sens de sorte que la servitude a fini par devenir un devoir civique ! Seuls, les véritables rebelles, mènent une lutte idéaliste pour ne pas devenir comme eux ! Exécrable exemple que ces gens-là qui font et défont une société ne connaissant aucun apaisement ! Bref ! Revenons sur le thème du jour duquel nous ne nous sommes jamais écartés, entre autres... La France serait-elle toujours ce pays de culture générale tant enviée dans le monde ? Jean Canal.  

     

     

                                        Le café noisette. Avec un léger goût d'amertume relevée par un arôme acre, il se boit par petites gorgées entrecoupées de lectures paraphrasant les nouvelles de l'info ; en l'occurrence enseignée par le journal mensuel de référence. La subtile pratique, en dégustant cette composition de caféine et de lait réside dans la saveur cachée qui en émane au fur et à mesure de sa dégustation dont il faut préserver la température suffisamment chaude pour qu'il ne soit pas imbuvable... Selon le café où vous irez, son goût sera strictement différent ; et lorsque votre noisette atteint la saveur que vous recherchez, consignez le troquet qui vous l'a servie ; mais n'en dites mot à quiconque... les trésors, comme l'Amour, ne se partagent qu'avec des intimes...  De préférence sucrez-le abondamment, contrairement aux idées reçues ; à l'instar des Ethiopiennes lorsqu'elles boivent leur moka. Et si votre imagination est aussi fructueuse que l'auteur de ce texte, vous y découvrirez en filigrane l'Abyssinie d'Arthur Rimbaud. Jean Canal.« Autour du Diplo » 

    L'Éditorial.

    2 octobre @21h12   «On ne peut que constater que la force dissuasive que devraient représenter les Nations Unis à l’encontre de tout état belligérant à son propre peuple, est vaine, depuis les crimes de la dernière guerre mondiale ! Un pas de fourmis, néanmoins, vient d’être fait sur un itinéraire encore à parcourir ; puisque les exactions continuent et durent depuis plus d’une année... Le pouvoir des Nations Unis est limité au bon vouloir des pays complices de ce massacre : la Chine et la Russie de Poutine ! Toutefois, il est salutaire de s’appuyer sur des décisions collatérales entres états signataires de la charte qui régit ce consensuel processus de concertation universelle...fondée pour la paix des civilisations ! Cela donne l’impression aux peuples de la terre qu’ils sont protégés par une force garante des Droits et Libertés des populations ! Une illusion qui ne manque pas de se manifester chaque fois qu’un conflit éclate dans des pays égorgés par leurs dirigeants. On assiste donc, de façon passive, aux atteintes portées à la personne humaine représentante légale de toute l’humanité qui semble ne pas avoir résolu les problèmes de fond des sociétés modernes ; fussent-elles religieusement épris de fondamentalisme ou de laïcité ! On est en droit et ce me semble être un devoir de se demander si l’entité humaine n’est pas à la recherche perpétuelle de criminalité quelconque pour assouvir ses contentieux historiques afin d’établir une société à son image ! Les tyrans modernes, eux, usent parfois de subtilité pour se faire élire démocratiquement ; leurs armes reposent dans cette économie dévastatrice que la Chine et la Russie utilisent en partenariat avec l’Occident qui, face aux marchés internationaux, passe sous silence des contrats d’intérêt public adoptés par tous !         Jean canal de presselibre.fr

    Quelques éloges venant de deux lecteurs américains concernant un article lu dans Accueille Blog. De la Culture. It was very nice to see the image that you have shared here at the beginning of the article. It was very wonderful to read the letter that you have shared here and I really enjoyed reading it until the end. It was nice that all the things that happened were briefly described in detail. Thanks a lot for sharing this information. I like the content of this book and it contains many facts that we see in our daily life. Thank you very much for writing such an interesting article on this topic. I will purchase this book from store.It was very nice to see the image that you have shared here at the beginning of the article.

    Nature/Culture : deux éléments fondamentaux pour préserver la raison du déséquilibre causé par les sociétés ! Avec l'âge classique de la philosophie, au demeurant l'étude de la littérature et des Sciences Humaines, dans le contexte Universitaire, la raison, au sens profond du terme, se nourrit essentiellement de ces deux éléments qui lui permettent de comparer de façon manichéenne les parties antinomiques de la pensée. C'est ce qu'on appelle, plus communément, la remise en question des idées prévalant sur l'ordre du jour ! Le jugement intellectuel, un tant soi peu critique dans son analyse, révèle le dysfonctionnement des réactions qui composent la rationalité de la pensée. Que ce fût dans l'Art, pris au sens large, ou bien au cœur des Lettres, incluant la philosophie (bien que cette dernière fût rattachée plus au raisonnement mathématique), le raisonnement échappe toujours à l'ensemble de la communauté quand elle est dirigée par une seule entité -l'exemple politique en est le plus significatif. Jean Canal.

     

    Les vertus du politique. Le socialisme dans sa forme intrinsèque historique est une idée généreuse. Elle tend à émanciper les peuples des jougs dictatoriaux affublés quelquefois de l'étoffe démocratique que confère la souveraineté. Et l'on a vu d'ailleurs des gens de gauche traditionnellement ancrés dans des schèmes politiques proudhoniens cultiver une pensée extrémiste déviant vers un conservatisme de valeurs nationalistes ! C'est ainsi que la crétinisation des classes contendantes à cette ancienne croyance ont rejoint les partis les plus extrêmes. On savait que la Droite fleuretait avec l'UMP (l'Union de Marine le Pen) ; mais on n'aurait jamais pu soupçonné que des gens de gauche fussent en fait à droite de la Droite ! C'est un retournement de situation qui fut dissimulé depuis toujours ; comme Cahuzac qui comprit que ses intérêts étaient d'épouser le parti socialiste tout en lui faisant des infidélités avec la Droite ; c'est une pratique courante en politique : il faut retourner sa veste au bon moment ! Jean Canal ; bien sûr... 19/06/13. 

    Peu ou pas connus, les magistrats du parquet et les juges d'instruction sont au cœur de la procédure pénale. Pixel les a suivis pendant plusieurs jours au Tribunal de Grande Instance de Créteil, avec des témoignages lucides sur les conditions de travail et l'évolution du métier de magistrat.

     

    Mesdames ! Montrez vos seins !

     

    Les Femen.org politisent le corps féminin. La référence anatomique : les seins ! La partie cachée du corps se révèle au public... médusé ! et devient une arme de combat ! Mais attention : on touche avec les yeux et regarde avec les mains... Sauf permission... Ouah !!! Des femmes rebelles ! Des vraies qui refusent la servitude conjugale ! Emancipation oblige, Elles s'imposent comme contestataires dans la société ! Leur force ? L'indépendance de l'entité féminine libérée du joug machiste de l'homme auquel, Elles rappellent qu'Elles les mettent au monde ! Jean Canal.                

                         

    La culture et les mécènes. Le coût de revient de la c ulture est trop lourd pour l'état qui déroge aux mécènes la gestion de l'art ! Bradée sur le marché de l'économie des biens privés, la culture a donc un prix selon sa valeur artistique ; il y a longtemps qu'elle procède de ce principe. Néanmoins, avec l'accentuation de la crise, les états éprouvent des difficultés d'ordre financier à gérer le patrimoine culturel ; les œuvres, leurs achats et leur entretien ainsi que la gestion des musées ont un coût onéreux pour un budget de plus en plus restreint ! Faudra-t-il un jour, au même titre que les reconstitutions historiques, se contenter de visiter les galeries en trois dimensions sur la toile ? ! Marseille, capitale de la culture pour 2013, éclairera-t-elle de son phare le pourtour de la Méditerranée afin d'illuminer les côtes orientales de sa culture millénaire?

  •