Presselibre.fr               MédiaIndépendant                                   ifnmagency                                
" Notre rôle n'est pas d'être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie." Albert Londres
Accueil

jeudi 11 février 2016  Nous résistons depuis mars 2006.  

 ARCHIVES        BLOG         PHOTOS     ACTUALITE        

 La   1 média indépendant depuis 2006.  facebook

Respects des Droits et Libertés et à la promotion de l’égalité  article 71.1 de la constitution

PRESSELIBRE.FR

SNJ

 

«Je n'ai pas de traditions, je n'ai point de parti, je n'ai point de cause, si ce n'est celle de la liberté et de la dignité humaine ; de cela, je suis sûr.» Alexis de Tocqueville.

 

Rédaction

Jean Canal

Billets d'humeurs radiophoniques

Le Diplo du mois en vente.

 

Soutenez-le !

 

 

 

La publication du site officiel presselibre.fr est momentanément suspendue pour des raisons techniques ; nous passons en mode PHP, indispensable pour diffuser nos données. C'est une manière de reculer pour mieux vous sauter... Jean Canal.

 

  NEWS WORLD

 

Gilles Jacquier - undated picture

Résultat de recherche d'images pour "france culture logo"

theguardian

Revue des deux mondes

 

 

BBC

 

 

 

 

 Corps Incarcéré

Justice / Injustice.

 

LIFE

 

 

La Culture d'un Autre.

 

Retrouvez le compte rendu du Festival 2015.

 

 

LES RENCONTRES D'ARLES 2015
EXPOSITIONS :

6 JUILLET > 20 SEPTEMBRE

SEMAINE D'OUVERTURE

 6 > 12 JUILLET

 

Festival International du Photojournalisme
Du 29 août au 13 septembre 2015
Semaine scolaire du 14 au 18 septembre
Soirées de projection du 31 août au 5 septembre Semaine Professionnelle du 31 août au 6 septembre

Miss. Tic - Go Homme - Cherche beau gosse

Le meilleur de la presse internationale.

     

Lorsque vous prenez position en défendant des idées propres à la conception que vous vous faites de la Vérité, songez aux conséquences qui ne transparaissent pas forcément lors de votre engagement ; car vous êtes responsables de ce que vous pensez. 

    Jean Canal.

 

 

Notre site élargit son champ de diffusion en contractant des liens relatifs avec les journalistes et hommes politiques nationaux et internationaux afin d'accroître son audience et établir des relations intellectuelles autour des thèmes d'actualité, via notamment Twetter. Twitter qui est le réseau social le plus fréquenté par les politiques qui s'expriment ouvertement, parfois avec maladresse. Saisir les relations pour diffuser une information digne d'être lue par des personnes susceptibles de comprendre le système complexe dans lequel nous évoluons ! La toile est un outil qui permet de véhiculer une vision objective de l'actualité dans la société ; et cela malgré les points de vue très subjectifs que nous défendons intentionnellement ! Il est important d'émettre une pensée antinomique à l'état d'esprit général pour forcer la remise en question.  Jean Canal.

Faire respecter vos droits et les défendre lorsque ces derniers font l'objet de remise en cause de la part de la Sécurité du territoire qui est sensée les défendre !

 

 

 

Plaudite Cives.

Philosophie 

Chiens de garde.

"Notre" Président de la République française. François Hollande.

La Républiquefrançaise. 

Twiggy sixties.

Être de Gauche. 

On assiste à quelque chose de singulier en France sous les feux de l'actualité européenne. Un président élu par le truchement de la souveraineté du peuple, déplaît excessivement au parti déchu : la Droite ! 

       

 

 

 

     Cour de justice de l'Union européenne.
Palais de la Cour de Justice Boulevard Konrad Adenauer
KirchbergL-2925 Luxembourg
Tél:  +352 4303 1Fax:  +352 4303 2600
Contact
La Cour de justice interprète la législation européenne de manière à garantir une application uniforme du droit dans tous les pays de l'UE. Elle statue également sur les différends opposant les gouvernements des États membres et les institutions de l'UE. Des particuliers, entreprises ou organisations peuvent également saisir la Cour de justice s'ils estiment qu'une institution de l'UE n'a pas respecté leurs droits. Note de l'UE. Qui peut saisir la Cour ? Tout individu européen qui se sent lésé par une décision de justice en son pays, état européen. La France vient d'être condamnée pour avoir porté atteinte à la liberté d'expression
.

 

 

 

CNDS

 

La fin des jurés populaires.

 

Salué par l'Union Syndicale des Magistrats (USM), l'expérience de Toulouse ne sera pas renouvelée !  

 

Margaret Bourke-White-Time & Life Pictures / Getty Images

 

Le fichage des enfants

 

Le fichage des enfants représente-t-il un réel danger dans l'atteinte portée aux libertés individuelles

 

 Logo Centquatre

 

Nouvelles de l'Europe.

 

Soutenez le Monde Diplo. 

 

Le Monde diplomatique ambitionne de faire vivre un journalisme affranchi de tout pouvoir et de toutes pressions.

 

Une liberté qu'il doit essentiellement à sesabonnés.

 

 

 

 

Nouvelle mise en page réalisée par Marie Claustres.

 

 

LE RACO

 

W. Eugene Smith-Time & Life Pictures / Getty Images

 

"Délicat et quinteux, misanthrope et pourtant heureux, jouissant des beautés de la nature, adorant les anciens, méprisant les hommes, ne croyant surtout pas aux grands hommes, faisant son choix de très peu d’amis." Sainte Beuve est l'auteur de cette critique et non celui qui est en médaillon.

 

 

«Du passé faisons table rase !» 

Le chant du révolutionnaire bolchevique résonne à travers l'Internationale sur tous les états qui se reconnurent dans cette idéologie politique ! La révolution criait sa haine de la société de classes à partir desquelles il fallait abolir les privilèges ! Les thèses nouvelles étudiées pour établir une égalité cogitaient sur des valeurs relatives au mérite de l'homme érigé en stèle ! Le progrès viendrait à bout du laborieux effort manuel pour bâtir un monde libre !

"L'école a été, avec la famille, l'usine, la caserne et accessoirement l'hôpital et la prison le passage inéluctable où la société marchande infléchissait à son profit la destinée des êtres que l'on dit humain."     Raoul Vaneigem. 1995. 

 


 

 

La Rédaction

Presselibre.info / presselibre.fr

Deux adresses pour 1 média. créé en 2006, presselibre.fr ajoute à son audience avec une seconde adresse sur la toile. Plus compact, accentuant la densité de ses articles, presselibre.fr.info change donc de marque de fabrique. Le site s'oriente vers un travail encore plus exhaustif, orientant sa ligne éditoriale vers des thèmes fondamentaux de l'actualité ; revus, corrigés et actualisés au fil de l'évènement. 

Les liens externes en réactualisation  permanente dans les pages sur le net.

Le défenseur des droits - République Française


Rédacteur : 

Jean Canal ;

 Phone : (33) 

 06 28 33 25 55.

Mise en page/structure du site : Sandrine R.

 

 Siège de presselibre.fr

 Rue des Fontaines, Toulouse 31300.    

               

CNIL. 

Dispense n°7

- Délibération n°2006-138 du 9 mai 2006 décidant de la dispense de déclaration des traitements constitués à des fins d'information ou de communication externe.

       

international federation 

of new media

 llc 12 Timber Creek Lane Newark,

DE 19711 USA

phone:(+1) 302 476 2642 fax: (+1) 302 450 4423 www.ifnm.org
e mail: info@ifnm.org

      

 

presselibre.fr@gmail.com

https://www.facebook.com/

jcpres twitter.com/jeancanal1

 

   

 

Lisez Jean Canal. Auteur de vingt ouvrages disponibles sur le net. De 1986/87 à aujourd'hui, jean Canal a consigné des centaines de pages, des milliers d'écrits et millions de mots qui se sont enfin métamorphosés en livres. Une correspondance établie entre une américaine et lui, ainsi que celle destinée au Maître sont en instance d'être mise au jour pour une publication à venir.

 

La notoriété de Médiapart n'est plus à faire ! Une valeur sûre dans le monde médiatique de l'actualité quotidienne. Taxé de presse d'investigation par les intellectuels, le site en question se donne les moyens de mettre au jour des affaires redoutées par les Politiques. L'opprobre versée sur celui qui trichait. Après avoir été décriée par ses confrères, la Rédaction de Médiapart sort lavée de toutes erreurs de désinformation... En effet, virulentes étaient les attaques à l'encontre des journalistes ayant œuvré sur l'affaire Cahuzac. Twitter en fut le théâtre permanent.

 

Avis aux cons !

Il semblerait que les lois échappent à certaines personnes peu scrupuleuses des Droits d'Auteur inscrits dans la propriété intellectuelle concernant les œuvres de l'esprit. Il est donc de bon ton de rappeler, à cette engeance particulièrement néfaste, de surcroît bête, au demeurant encline à se causer des problèmes, qu'il existe des protections garantissant aux Auteurs leur travail, comme c'est le cas pour Jean canal qui protège ses œuvres, avant leur parution sur internet (et on comprendra pourquoi), auprès de la Société des Gens de Lettres ; et cela depuis qu'il les révèle au grand public. Une mise en demeure fera l'objet d'une première procédure près un tribunal habilité à recevoir ce genre de plaintes ; et dans le domaine juridique, c'est la partie qui perd qui défraie les frais occasionnées par une procédure en plus des dommages et intérêts exigés..! Quant à la honte qui couronnera les fraudeurs, elle ne fait que reconnaître les siens !  A bon entendeur, salut !

EMISSIONS

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ACTUALITE  CULTURE  /  REPORTAGES

Le Monde Diplo déjà en kiosque.

Protection du journalisme. 

 

Presselibre.fr


International Federation 

of New Media

 llc 12 Timber Creek Lane Newark,

DE 19711 USA

phone:(+1) 302 476 2642 fax: (+1) 302 450 4423

 www.ifnm.org e mail: info@ifnm.org

 

Rédacteur, Jean Canal : 0628332555

Contactez le Siège de la Rédaction

Rue des Fontaines, 31300 Toulouse. France

 (33)0628332555

 

 presselibre.fr@gmail.com

https://www.facebook.com/jcpres twitter.com/jean canal

  

-Presselibre.fr Le site officiel de la Rédaction, créé en 2006, est enfin disponible, après restructuration de sa maquette. Le choix de la Rédaction est clair : la pertinence de l'info considérée comme fondamentale dans l'actualité. Nous étendons nos liens avec les référents incontournables de l'Information. Le site s'oriente essentiellement vers le politique et précisément l'exploitation médiatique de l'actualité, moyennant les réseaux sociaux relatifs à l'information du net. Cependant, NOUS tenons à préserver notre ligne éditoriale dans son intégrité. L'esprit de la rédaction demeure intact et s'inscrit dans une pertinence soutenue par la critique qui argumente nos réflexions journalistiques, sans organigramme que les médias de masse s'imposent pour des raisons économiques aliénées à leurs sponsors et abonnés ! C'est ce qui fait toute la différence avec notre rédaction qui reste libre, sans financement externe, et n'ayant de compte à rendre à personne -si ce n'est au Législateur. La Rédaction.  

                

presselibre.fr : 18 000 visites par mois via Facebook, Twitter, les Blogs et les liens relatifs.

Le nouveau visage de la France.

Plaudite Cives. Usurpée par les successifs régimes souverains de politiques en constante opposition, lesquelles n'eurent cesse d'exploiter sa débonnaireté, la France ne se reconnaît plus dans ses propres valeurs. La République lui apparaît comme obsolète dans ses Institutions grabataires qui semblent inadaptées aux conjonctures nouvelles. Les exigences âpres de l'Europe à laquelle paradoxalement la France doit faire allégeance, conformément aux instituions de Bruxelles, détériorent d'une part le tissu social français qui eût pu, en une politique plus favorable à la paix sociale, rétablir la concorde entre citoyens du même état et, d'autre part, altère les relations entre européens ! Force est de constater, en effet, que cette façon de gouverner n'a jamais été la volonté politique des dirigeants qui préfèrent sournoisement cultiver un individualisme incarné par un ultra libéralisme totalitaire ! Bilan désespérant pour une population divisée dans un dualisme dont elle ne maîtrise pas les paramètres sociologiques et dont  l'économie dévastatrice creuse plus de différences au sein même des communautés. Il appert une réalité peu conforme à celle encensée par le politique incapable de résorber une crise qui orchestre les disparités au cœur de la société. Le citoyen spolié par un système de consommation outrancière ne se retrouve plus dans cet espace abandonné à une démocratie de classe ! Il finit par abdiquer devant la force du pouvoir qui l'aliène à sa propre condition !  La Rédaction. Année 2015.

Question d'éthique...     Billet d'Humeur.            LE BLOG 

En direct, l'info quotidienne pour un point de vue global sur l'actualité. C'est un choix délibéré de présenter la chaine itele.fr sur notre page de garde de la Rédaction. Il vous appartient de décrypter l'actualité et d'analyser la manière avec laquelle est présenté l'événementiel. Faites votre propre synthèse sur le débat journalistique autour de l'évènement, sans vous laisser influencer par "les acteurs" du débat public ! C'est vous qui devez en extraire la véritable information susceptible de vous apporter la vérité unique sur le présent afin de pouvoir anticiper sur l'avenir... et notamment par votre action personnelle puis collective dans la société ! Diffusée en boucle, souvent rébarbative, entrecoupé de publicités agressives,  Itele.fr reste consommable dans la mesure où vous maitrisez l'actualité. Les journalistes qui y travaillent affichent, pour la plupart, un profil professionnel correspondant à ce genre de média audiovisuel. L'avantage d'une telle chaîne sur le net permet d'assister au défilé d'une myriade d'hommes et de femmes politiques de façon régulière... La Rédaction.

 

Le Diplo du mois est là Billet d'Humeur Public Sénat

PlauditeCives. En consultant l'actualité nationale présentée par les médias audiovisuels dont l'impact est directement ressenti par la population, nous nous rendons compte que les thèmes gravitent autour des personnalités emblématiques de la politique, en particuliers. Rarement épargnés, les représentants politiques subissent, sans doute à juste titre, les attaques permanentes des médias et de leurs truchements -élus du peuple, ils se doivent de répondre positivement à la nation. Pour ceux qui assistent avec passivité à ce lynchage médiatique des responsables politiques, ils considèrent peut-être que cette permanente inquisition journalistique réponde aux engagements moraux pris par leurs élus. Il est cependant des questions d'appoint qui relèvent du conflit à l'encontre de l'information. Un projet, une réforme institutionnelle ou politique voire sociale doit se faire l'écho des aspirations diverses de la nation entière (c'est sur ce point que les difficultés s'accroissent). L'enseignement qui fait polémique dans ses réformes doit indéniablement servir la cause intellectuelle, en ce sens que les enfants de l'avenir puissent être nourris des véritables valeurs historiques sur lesquelles s'est érigée l'Europe depuis l'antiquité. Tronqué de ses anecdotes les plus fondamentales dans l'étude historique d'un pays, ici, la France, l'enseignement s'éteint au fur et à mesure que la lumière de son savoir n'est plus utilisée pour éclairer l'avenir ! Atteints alors de cécité, les acteurs eux-mêmes marcheront à tâtons à travers une pénombre définitivement privée de lueur symbolique, comme le phare d'Alexandrie ! Jean Canal. 16 juin 2015.


TRIBUNE SOCIALE. Retrouvez nos articles dans la rubrique Archives.

"Le manuscrit de "La Révolution", déjà édité chez TheBookEdition, a été accepté chez une autre Maison d'Edition, plus prestigieuse à Paris... Le BAT est enfin prêt. Il faut désormais patienter deux mois avant l'arrivée sur le marché de ce roman...entièrement fondé sur des faits réels !  Jean Canal qui ne vous incite pas à l'acheter sur ThebookEdition, mais attendre la sortie de la seconde parution." Bien à Vous. 8/2/2016.

L'Assemblée nationale au Sénat. Un itinéraire long, semé de discordances dans les désaccords qui opposent les uns aux autres. La loi sur la déchéance de la nationalité verra-t-elle le jour ? Tout en tenant compte des options juridiques qui contrarieront cet acte, auprès des Droits de l'Homme et de la Cour européenne de justice habilitée à juger une quelconque condamnation considérée comme litigeuse ! Jean Canal.


Plaudite Cives. Le Mea Culpa des hommes politiques : Avouer, reconnaître ses fautes dans une mise en scène de flagellations en des génuflexions salvatrices !, revient à se faire pardonner pour obtenir les grâces du peuple. Et le peuple d'applaudir !  Jean Canal ; bien sûr. 11/02/16.

Politique étrangère. Si l'on tient compte des Primaires américaines qui se jouent en ce moment, Trump incarne une Amérique conservatrice, prônant un protectionnisme sous des aspects économiques orientés vers une politique intérieure cultivant le nationalisme ! L'impact que le terrorisme a eu sur les nations se traduit par l'expression populaire en faveur d'une protection démesurée qui révèle le fond des mentalités américaines. Dans une logique sociétale confrontée aux difficultés économiques générales, cette réaction populaire s'explique par les effets des actes terroristes perpétrés depuis déjà des années. Evidemment, nous le savons, ce n'est pas en votant pour des politiques de l'extrême que les problèmes internationaux se résoudront ; au contraire l'hostilité à l'encontre de l'impérialisme américain s'accroît avec son succès ! Le grand Satan d'autrefois semble renaître chaque fois qu'une conjoncture porte atteinte à un certain équilibre...

Sanders ! L'homme de la situation. Les américains sauront-ils faire preuve de perspicacité suffisante pour appréhender l'avenir politique de leurs états ? Le doute est permis ! Jean Canal. 10/02/2016.  


Restons dans la rubrique des crimes et délits avec Cahuzac, certes, mais également avec la gendarmerie de Mirepoix ! Délinquances. Trois articles chocs signés Jean Canal dans l'hebdomadaire ariégeois de cette semaine du 12 février. Le Petit Journal affiche enfin sa couleur éditoriale...

Vidéo surveillance ou vidéo protection ?! L'article de Jean Canal.     Retrouvez ces articles sur la presse papier de votre région.


Fait d'hiver ! Pour Cahuzac, le plus pénible est d'affronter le quatrième pouvoir : la Presse ! Le prévenu Jérôme Cahuzac, celui-là même qui ne se souvenait plus de rien devant ses juges (une certaine amnésie frappe soudainement les coupables lorsqu'ils doivent répondre de leur innocence devant les magistrats) comparaît, devant ses juges pour répondre d'un délit mineur, n'ayant entraîné aucun préjudice moral...sur sa conscience, tout en lui garantissant ainsi son entière notoriété auprès des notables formant son entourage. Cahuzac a des références évidemment ! Il a également su préserver quelques bonnes relations de circonstance qui lui assureront une peine commuée en amende forfaitaire...afin de laver cette opprobre ! Bref ! Il vaut mieux être riche, bien portant et a l'abri du besoin. Ancien Ministre de l'économie, chirurgien et chef de clinique et une femme médecin ! Effectivement, il peut craindre personne... Jean Canal ; of course.

quand l’idée de faire porter le voile à leurs femmes faisait é...

Le Caire en 1953 : quand l’idée de faire porter le voile à leurs femmes faisait éclater de rire des musulmans.

Posté par L'Important sur dimanche 22 novembre 2015

Les Gens d'Alep. "En me savonnant le corps ce soir, à poil sous la douche, je songeais à tous ces enfants, ces femmes et ses vieillards qui meurent sous les bombes, assassinés par des terroristes mahométans, là-même où mon savon fut confectionné, quand la vieille ville n'était pas encore détruite, en Syrie ! Rien ne lui a été épargnée : monuments historiques, Mosquées et hôpitaux ont subi les pires dommages à jamais réparables. Je craignais que mon savon ne fût plus fabriqué avec cette huile de laurier si rare, si pure et tellement vierge ! Comment en est-on arrivé à un point aussi stupide ? Je le réservais au lavage du corps, des cheveux et quelquefois des dents avec un brossage complémentaire effectué au bicarbonate. Je pressentais que ce savon-ci me manquerait, si la guerre ne se terminait pas rapidement ! Ceux que j'avais achetés sur les marchés du Sud de la Franc, tantôt en Provence où le savon de Marseille le détrône sans coup férir et en Midi-Pyrénées où les écolos-bobos cultivant le tout biologique en fabriquent une imitation ratée qu'ils se vendent entre eux, ne pouvaient rivaliser avec celui que j'appliquais sur mon corps nu. Mélangé à 35% d'huile de laurier, le mien dégage un parfum âcre dont les cheveux s'imprègnent si le rinçage n'est pas effectué abondamment. Je l'utilisais également comme savon à barbe. Heureusement, il m'en restait trois ou quatre dans le tiroir du meuble de ma salle de bain. Je priais pour que la guerre se terminât rapidement afin que reprissent les ateliers manufacturiers à l'origine de ce savon dont je ne peux plus me passer. Je crois que je serai capable d'aller me battre en Syrie, à Alep précisément pour défendre mon savon !" Jean Canal ; bien sûr. Février 2016. 


Les Gens d'ici. Un recueil de Nouvelles aux accents pamphlétaires relatant la vie autant paisible que mouvementée des gens du Bourg. On y retrouve tous les acteurs de la cité, comme dans un conte de faits...Aucun ne réchappe à cette caricature scripturaire qui se veut caractéristique de la mentalité française, à l'heure où la France se délite en perdant les valeurs de la République ! Du voisin aux antécédents judiciaires qui envoie des lettres de dénonciation à la gendarmerie, au brocanteur fourbe et malhonnête, sans oublier le guitariste à la solde d'ordures. Vu à la loupe, le Bourg présente toutes les caractéristiques requises pour définir un agglomérat de population représentant tous les cas de société ! Jean Canal ; bien sûr.


La Révolution. Michel Onfray. «Oui, notre civilisation judéo-chrétienne est épuisée, morte. Après deux mille ans d’existence, elle se complaît dans le nihilisme et la destruction, la pulsion de mort et la haine de soi, elle ne crée plus rien et ne vit que de ressentiment et de rancœur. L’islam manifeste ce que Nietzsche appelle “une grande santé” : il dispose de jeunes soldats prêts à mourir pour lui. Quel Occidental est prêt à mourir pour les valeurs de notre civilisation : le supermarché et la vente en ligne, le consumérisme trivial et le narcissisme égotiste, l’hédonisme trivial et la trottinette pour adultes ?»


XV siècles de royauté pour en arriver à un point de déchéance historique ! De Clovis à Louis Philippe, une restauration sous la tutelle de la constitution produisit l'effet inattendu de révoltes successives. L'empire de la III° République a marqué, au contraire, la fin pour les monarchistes d'espérer un roi ! S'il fallait en déduire une conclusion, elle s'appuierait sur l'hypothèse de croire que l'issue réside dans ce chaos social que les états européens subissent à l'heure actuelle.

Michel Onfray, dans cette brève réflexion, semble obnubilé par un courant de tendance consumériste qui englobe chaque modèle d'existentialisme, y compris celui lié à l'intellectualisme (les civilisations adoptent un mimétisme qui assainit la pensée individuelle). Le contexte actuel des sociétés, en effet, ne laisse guère d'engouement pour le patriotisme engagé. Il faut comprendre que les politiques successives de ces trente dernières années n'ont pas réussi à sortir du marasme l'économie sociale en berne ! De surcroît, le comportement des élus nationaux ne plaida pas en faveur d'un volontarisme national pour une patrie qui a distribué des satisfécits aux corporations de partis ! Néanmoins, et c'est sur ce point que Onfray fait défaut, une réaction peut surgir à un moment donné où la conjoncture aura atteint un degré insupportable ! Quand bien même ne se manifesteraient-ils pas, des volontaires pour des exécutions sommaires attendent l'opportunité de régler des comptes : ceux que la société a engendré depuis tellement longtemps que nos enfants ne devront sous aucun prétexte en supporter les conséquences ! Jean Canal. Dimanche 7 février 2016.


Comment réagir à l'arrestation du général Piquemal ?! Le droit de réserve de la gendarmerie n'ayant pas été appliqué, le devoir devient suspicieux quand il est confronté à l'absurde ! Le corps d'armé des parachutistes ne semble pas d'accord avec la méthode : se débarrasser des héros de l'armée ! Le gouvernement, le Président, la France s'enlisent dans une situation sans porte de sortie... Des témoignages se multiplient sur les réseaux, en faveur du militaire ! Onfray est proche de la vérité... Jean Canal. 8 février 2016.

Le Diplo de Février est arrivé. A lire "La stratégie de l'émotion." page 3, par Anne-Cécile Robert. Et ne pas oublier les pages 14 et 15 : Quand les djihadistes étaient nos amis." "Héros hier, barbares aujourd'hui." Deux pages où les témoignages de grands journalistes femmes et hommes relatent leur séjour en Afghanistan...


La Revue ESPRIT reprend un texte de Libération en signe de réflexion !


De l'état social actuel. On peut déduire que le peuple devient réellement responsable de son destin, en France, aujourd'hui seulement ! Les grèves ne font que corroborer cette mentalité toute générale soit-elle qui atteste de cette volonté de ne pas fournir un effort suffisant pour recouvrer un équilibre social ! La Gauche, maladroite fût-elle, aura au moins compris que l'intérêt général du pays ne réside pas forcément dans des réformes saines pour la santé collective, mais dans des mesures partisanes relatives aux revendications de grévistes piégés par un système qu'ils ont cautionné tantôt sous la Droite, tantôt sous la Gauche ! La paix sociale est un leurre entretenu à dessein d'apaiser les inquiétudes individuelles accrues avec les risques d'attentas potentiels qui s'inscrivent dans la vindicte terroriste en perspective...Les chiffres évoqués ci-dessous, dans l'intitulé "Des chiffres et des Lettres", donnent une idée des limites que nous avons franchies -l'abus de biens sociaux a dilapidé le système élaboré au cours de cette deuxième partie du XX° siècle ! La France est-elle un pays de Cons ?! A priori, l'état actuel des choses du peuple le laisse suggérer... Jean Canal. 27/01/2016.


Du Vivre ensemble. Considérons le personnalisme de légitime face à une société débordante de sollicitations. Depuis Mounier, fondateur de la Revue Esprit, Sartre avait emboîté le pas avec l'existentialisme calquant ses idées sur celles de Kierkegaard qui traça les grandes lignes sinueuses de ce modèle, ancré au cœur de la culture de l'angoisse d'être soi avant les autres (signe ostensible chez les artistes qui s'expriment à travers leur œuvre personnifiée) ! D'où l'idée sartrienne de l'enfer chez les autres. La dépossession de soi est évidente dès l'instant que l'autre ne possède rien ; rien qui ne le personnalise ! Il partira en quête de sa personnalisation jalonnant d'individu en individu auxquels il attribuera inconsciemment le rôle de vecteur afin d'aboutir à son épanouissement. Le nihilisme qui en ressort s'applique à l'évidence même sur toute la société d'aujourd'hui où l'individu se reflète sur les autres, incapable de s'analyser, impuissant devant des décisions à prendre et pauvre en prise de conscience détachée de l'intérêt collectif ! L'influence est telle qu'elle n'apparaît pas ! L'appareil de dissuasion prenant les formes de la réalité, il est périlleux d'oser s'aventurer au-delà des limites du raisonnement commun propre à la pensée unique. D'ailleurs la liberté individuelle qui définit justement cet esprit d'émancipation dans un système souverainement démocratique ne peut que conforter le sens d'appartenance à une vérité avérée que reconnaît à l'unanimité cette même collectivité. Il est hors de question de remettre en question un système, si ce n'est par les voix légitimes de la démocratie. Démocratie donc qui souffre de sa pluralité ! Le dilemme du "Vivre ensemble" réside bel et bien dans le refus de soi pour que l'autre existe ! Les mêmes critères se retrouvent dans les relations entre deux êtres qui partagent un amour commun mais dans une dualité qui les oppose sur le fond. Seule la forme sera l'aboutissement de ce bref instant d'amour révélé par la symbiose de l'enfant ! Ensuite, reviendront les antinomies quotidiennes qui distancent les êtres de sorte que chacun recouvre sa place initiale dans l'existence ! A suivre. Jean Canal. 27/01/2016.

La stratégie de l'infiltration. Vers une conquête consensuelle avec les institutions européennes : telle est la direction que prennent les états avec les conflits internationaux. Le dilemme réside dans une acception renfermant à la fois les nécessités civiles et les priorités sociétales, le tout présenté dans une rhétorique apaisante pour les populations préoccupées par leur devenir. De quoi s'agit-il, vous demanderiez-vous animés d'inquiétude fondée, certes, sur une actualité très diffuse ? Eh bien, si l'on considère la conjoncture internationale présente, il faut bien admettre que la situation générale des états regroupés autour des intérêts marchands, souffre d'un manque de synergie économique ! D'où, les différentes alternatives gouvernementales unilatérales qui tentent de produire de l'activité pour se maintenir dans la compétitivité mondiale à imputer aux valeurs du libéralisme. La Chine, comme nous l'avions déjà évoqué, ne répond plus aux exigences du libre échange qui atteste de sa fragilité. Le marché s'essouffle ! Tant mieux ! Il semblerait, en effet, que les populations saturent de ces excès de productions pléthoriques. De surcroît, les incidents majeurs qui ont jeté la terreur en Europe, apportèrent matière à réflexion sur la place que l'individu veut occuper dans la société ; et cela à l'échelle mondiale ! En outre, le séisme électoral des Régionales en France a été l'occasion d'établir un bilan négatif (oserions-nous dire, en un jeu de mots -maux- négationniste ?) et de constater l'échec des Politiques concentrationnaires... Il va falloir inventer le présent pour donner espoir aux toutes nouvelles générations qui aspirent à une émancipation territoriale vers l'extérieur ; car, c'est à l'étranger que se ruent les jeunes diplômés en quête de vie nouvelle : le Québec redevient la destination de choix des jeunes français. A suivre, ici. Une analyse des conjonctures actuelles par jean Canal. 19 janvier 2016.


18 000 victimes et un petit peu plus...

Il est à penser que l'impunité ne sera pas dans l'ordre des choses. Tout crime ne serait resté sans représailles. La guerre du Golf prédisait cette hécatombe, en annonçant les guerres présentes. L'effondrement des dictatures n'a pas débouché sur une démocratie. Le Printemps arabe n'a pas éclos sur les terres en conflit ! Le pire reste à venir et le contexte actuel laisse présager d'autres attentas en Europe. La France connaît des heures d'angoisse, de peur et de confusion. Un sujet qui ne se maîtrise pas. Jean Canal. 21 janvier 2016.

 

 

L'’année …vue par la philosophie (3/5) : Qu’est-ce qu’être français ? Les Nouveaux chemins de la connaissance.

La déchéance de nationalité comme réponse au terrorisme ?! La prolongation de l'état d'urgence fait polémique. La  commission européenne peut-elle intervenir pour légiférer sur les lois françaises ? Oui ! Si elles portes atteintes à la libre existence d'un européen ; c'est-à-dire un français !

Quelle alternative pour prévenir les risques d'attentas ? Aucune ne prévaut contre le fanatisme ! L'histoire l'a suffisamment démontré, au cours des conflits nationaux et internationaux ! Comment l'état français pourrait-il déchoir de sa nationalité un individu sans rendre des comptes à la cour européenne de justice dont il dépend, conformément aux institutions européennes ? Dépendant d'un système fédéral de décision juridique communautaire, protégeant tout individu contre toute atteinte portée à ses droits inaliénables de citoyenneté, libre, il serait aléatoire de démontrer qu'une tierce personne soit passible de cette peine, en l'expulsant dans un pays autre, en conflit où il serait en danger ! Contraire à la constitution européenne, ce principe de précaution ne pourra jamais être appliqué dans son fond, sans encourir des procédures juridiques assujetties à des décisions européennes. On sent encore là, une méthode punitive de dernier aloi, reprenant les principes de la double peine qui risquerait de se banaliser avec des délits mineurs ! L'espace Schengen permet à tout européen de se mouvoir en toute liberté, à condition de ne pas enfreindre les lois relatives à chaque état. Néanmoins, la précaution est prise sous l'égide de la prudence ; il s'agit des doubles nationalités que le Front National considérait comme un signe évident d'atteinte au patriotisme ! Un français déchu de la nationalité française serait donc renvoyé dans son pays !? Lequel ? Et si le pays d'origine refuse, comme c'est déjà le cas avec un apatride.., d'accueillir celui qu'il considère comme indésirable ! Bref ! "La guerre" contre un terrorisme lui-même anti islamique semble s'enliser. En vidéo Tariq Ramadan sollicité par le Politique français.

Trois millions quatre cent mille doubles nationalités vivent à l'heure actuelle en France. Tous, évidemment, ne sont pas musulmans et tous les musulmans ne vont pas tous à la mosquée et tous les musulmans de France ne pratiquent pas forcément la religion... Un dilemme difficile à résoudre dans la mesure où ce pays est constitué d'un tiers d'étrangers qui ont fait et font toujours la France ! D'un point de vue éthique, il est évident que ce sont les chibanis (les vieux du Maghreb qui vivent ici) qui respectent le plus ce pays, alors qu'ils ont subi durant des années l'humiliation de leur condition sociale et de leur appartenance religieuse ; mais ce détail doit demeurer sous silence... Jean Canal. 10 janvier 2016.

Les Points chauds de l'Actualité.

Pierre Nicolas, Autrefois journaliste à FR3, présentateur du Journal, nous envoie ce message, sur nos réseaux sociaux : "L'ignominie n'a décidément pas d'agenda. J'ai reçu ce matin, quelques heures avant les obsèques de ma Maman, ma lettre de licenciement pour "faute grave". 
Penser a faire inscrire dans le nouveau Code du travail, le droit pour un salarié de licencier ses employeurs lorsqu'ils multiplient les fautes professionnelles et humaines. Moi je n'en ai fait aucune en 34 ans. J'ai écrit aucun livre. Pas d'activité politique ni syndicale. J'ai juste bossé du mieux possible et en me mettant D'ABORD du coté des victimes pour mériter mon salaire et votre confiance. Maintenant j'attends la Justice."

 

Une violence unilatérale

Les critères d'attribution de la violence générale qui se développe avec l'accroissement des symptômes psychotiques sociaux, sont sans doutAmnesty International Francee à rechercher dans la fraction sociale elle-même. Véhiculés du Nord au Sud, les stéréotypes sociaux répondent à une nouvelle éthique que certains groupuscules rejettent en bloc, dénoncent ostensiblement et finissent par combattre à leur manière, en argumentant à travers une atteinte portée à la culture originelle de la religion, comme c'est le cas avec un état islamique exsangue. Le conflit social interne à la France entre la communauté musulmane et la société christianisée est entamé avec les illustrations de mosquées brûlées, comme première marque de refus total de partager l'espace laïque avec l'intolérance sociétale. De la part de ceux qui gardent le silence mais n'en pensent pas moins, le message est clair. Jean Canal.

France Culture la Nuit ! Un patrimoine radiophonique.

 En attendant la nuit. 

Conférence de Presse 2015 - France Culture par franceculture

Une radio des archives qui s'adresse aux passionnés de culture. En quoi la culture sert-elle la société ? En prenant conscience de la valeur qu'elle occupe en son sein ! A bout d'un souffle émanant de la nuit, le sommeil éveille une écoute nouvelle qui ajoute à la journée. jean Canal ; bien sûr

PHOTOGRAPHIE

-Le prochain album photo à paraître.

-Le troisième est paru.

 Photos signées Jean Canal.

Vous connaissez les femmes ?!

-Non ! Vous ne savez rien sur les femmes... Ces êtres mystérieux cachent de nouveaux secrets... L'album qui leur est consacré, vous le montrera...

Fait divers C'est France Inter qui a lâché l'info du 10 novembre. Avec un flegme tranquille la dépêche est tombée aux alentours de 17H 30MN. "Leroy Merlin a payé une amende de 40 000 euros pour la mort d'un enfant de quatre ans et demie dans son magasin où un emballage de quarante kilos est tombé des étagères situées en hauteur."

Valeur marchande de l'enfant : 40 000 euros ! N'oubliez-pas : "Leroy Merlin près de chez Vous." Nous avons retrouvé l'article qui relate l'affaire : Leroy Merlin, l'enseigne par excellence des travaux à la maison de Monsieur tout le monde, voulait plaider la relaxe ! En espérant que vous apprécierez à sa juste cause l'attitude de Merlin l'enchanteur des enfants. Pour les plus septiques, comme la fosse (d'où émanent des odeurs nauséabondes), qui œuvrent péniblement dans l'algorithme pécuniaire du chiffre et des abscisses désordonnées..., "on" précisera, en utilisant les trois propositions grammaticales du syllogisme chère à la rhétorique, que c'est la manière de présenter l'acte qui en fait sa gravité ! Tant pis pour ceux et celles qui ne comprennent goutte, ils devront se contenter d'une série américaine sur les chaînes de télévision officielle qui leur sont toutes destinées !!! (les thèses capitalistes résident sur la relation qui existe entre l'offre et la demande).

Que retenir de ce fait divers rare, comme le souligne l'article du journal ? L'immoralité de L'enseigne qui a tenté de se disculper...en responsabilisant les enfants, préservant son côté affairiste de tout ce qui peut l'être jusqu'à un degré d'ignominie... Jean Canal ; bien sûr. 11 novembre 2015. Jour des Morts !

Des chiffres et des lettres.

-66.6 millions de français en France : une démographie en berne. On meurt plus que ce que l'on nait, ici.

-2.100 milliards de dette. Un système social fragilisé. Un état social précarisé.

-40 milliards d'euros d'intérêts remboursés sur la dette, chaque année.

-34% du PIB consacré en dépense sociale.

-35 milliards d'euros. C'est le coup de l'UNEDIC !

 

 

Chaque jeudi

"L'art du Sabre."

Découvrez les articles de

Jean Canal, Correspondant de Presse au Petit-Journal.

MIREPOIX

Les vœux 2016

La Mosquée

La Galerie Cachée

Présentée

 par Jean-Paul Couret

LES MALADROITS.

Christophe Cavard.

 

Petit Journal Ariège

Les reportages de Jean Canal. Egalement présent sur tous les réseaux sociaux, en liaison permanente avec les Politiques sur Twitter, Facebook et Linkedin. Semaine du Jeudi 6 novembre

-Et le Conseil municipal de Mazères

-Une Miss pour l'Ariège

-Fronde des municipaux : les élus en lutte

 Contact : 0628332555   jcanalpresse@gmail.com  

La 4° Course des Serveurs de Mirepoix.    Inauguration Collèges de la Basse Ariège                    

 Abonnez-vous au 0563208000    COMMUNES CULTURE POLITIQUE 

EVENEMENTIEL ARTISTIQUE

 

Philippe Saurel brigue les Régionales de Midi-Pyrénées-Languedoc- Roussillon. Le maire de Montpellier présente ses colistiers et colistières à Mirepoix. Un article signé Jean Canal.

Billet d'Humeur.

Les enregistrements radiophoniques

-Daniel Mermet t'explique tout ça !

-Nadal et la Justice !

-L'Homme qui croyait au miracle.

-La Châtaigne.    -La Coriande.

"La vie pour moi, c'est une école."

-Ecoute ça !                              -Et ça !!!

-Ecoute...On te parle...

-Rencontres d'Arles

 

Les Nouvelles de Mirepoix, Ariège !

Rentrée littéraire 2016.

Le Café littéraire des Consuls cultive le haut de gamme dans son genre ! Les fleurs de rhétorique puisées dans les tropes et figures de style sont revues et corrigées en la matière. Les Oraisons funèbres de Bossuet, les discours de Cicéron et les allocutions de Démosthène sont à réécrire !  Jean Canal ; bien sûr...

En direct de Mirepoix. Ariège. Une victoire à l'arrachée en Sud-Ouest, Midi-Pyrénées, pour une Gauche essoufflée ; le Pays de Mirepoix, avec 707 votes en faveur de la liste union de la Gauche, Carole Delga, fait figure de microcosme pour un archétype sociétal. Avec un peu plus de 3200 habitants, majoritairement représenté par les femmes, le bourg médiéval de Mirepoix et sa conurbation rurale n'ont pas fait l'unanimité du vote régional, ce dimanche 13. Tandis que la liste du Front National se confine à 400 votants, la liste union de Droite, représentée par Dominique Reynié comptabilisait 281 voix ! Ce qui traduit une opposition aux socialistes de 681 voix ! En recalculant les scores enregistrés par chaque parti, on comprend combien le pays de Mirepoix, notamment sa ville, est occupée par une équivalence contradictoire des deux courants majeurs de la politique traditionnelle, en France : 681 voix soustraites des 707 voix mirapiciennes affichent un résultat de 26 voix officielles pour la Gauche socialiste ; ce qui est peu. En soi, les Régionales démontrent un échec des partis de Gauche et de Droite qui ont dû fusionner pour une cause certes commune, mais qui plaide en faveur du Front National sorti vainqueur d'une défaite glorieuse : 6,800 000 millions français ont voté pour le Front National ! Le message délivré par les déçus, (socialistes y compris) de la politique est on ne peu plus clair ! Une espèce de prélude aux présidentielles de 2017 ? Le Sud-Ouest du premier tour des Régionales s'était exprimé en faveur d'un changement radical sur la gouvernance menée par une Gauche socialiste très affaiblie par une politique condescendante à l'égard de l'Europe. De surcroît, le manque de durcissement des lois contre les attentas que la France a subis, ont précipité ce déclin électoral. De plus, décrédibilisé par rapport à sa politique intérieure sociale (chômage et insécurité), le gouvernement a perdu la confiance des électeurs officiels de la Gauche socialiste. Les conséquences esquissées au cours de ces Régionales se sont formulées par un ras-le-bol général de la politique menée actuellement en France ! Peut-on se risquer à penser que la Gauche est toujours maîtresse de la situation conjoncturelle dans les régions conquises ce 13 décembre ? Rien, pas même les résultats des votes sont le signe d'une nouvelle synergie politique pour dynamiser la toute nouvelle région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon fraîchement émoulue. Une tâche rude donc pour Carole Delga et ses collaborateurs : la cause partisane n'est plus un argument de gestion politique dans une immense région scindée en deux courants antinomiques dans le fond. La leçon a retirer de cette expérience exceptionnelle dans le cadre des régionales, résiderait dans le signe d'alerte que les français toute obédience politique confondue ont voulu intentionnellement lancer aux partis officiels afin que la politique intérieure de la France prenne d'autres initiatives en faveur de sa population idoine, avant d'autres sujets mineurs relatifs à une compétitivité économique inscrite sur le calendrier de la mondialisation. Jean Canal. 19/12/15.

Les mots (maux) d'Onfray "Le dernier quart de siècle  aura été celui de l’effacement du réel. La télévision et la rad que ce qui était montré était le seul réel, l’autre, en affirmant que c’était ce qui se trouve entendu. Or, la télévision montre ce qu’elle choisit et la radio ne fait entendre que ce qu’elle a élu. De sorte que ça n’est pas le réel qu’on nous présente, mais la fiction choisie par le journaliste. Nous vivons dans la fable d’un monde créé par les médias. Le réel n’ayant pas eu lieu, la fiction le remplace."

 

Le billet d'humeur

 Hic et Nunc. "Justement, en se référant à cette locution latine, c'est l'occasion de s'impliquer davantage dans les événements qui nous concernent ; quand bien même considérerions-nous que notre responsabilité n'est point fermement établie. Efforçons-nous, nonobstant, de distancer de nos vicissitudes la réalité qui submerge l'actualité, nous rappelant ainsi que les impondérables sont le fruit de la culture quotidienne de l'existence." Jean Canal. Décembre 2015.

Comment va la mort ?

Jean Canal, ancien Correspondant de presse à la Dépêche du Midi.

Le Défenseur des Droits

Le combat des idées. "Le vieux monde tarde à mourir emportant avec lui, dans la sépulture de la postérité, des années de gloires, de conquêtes intellectuelles et de reconnaissance spirituelle. Les entités qui l'ont érigé aspirant à se rapprocher le plus possible de la vérité universelle, apparaissent désormais sous les traits de fantômes qui hantent le présent, jusqu'à en effrayer l'idéalisme qui s'est retiré de la contemporanéité -refusant de participer à sa destruction. lire la suite.  Jean Canal. Ebauche pour un billet d'Humeur. 11 octobre 2015.

"Voici la véritable leçon d’Onfray : pour changer les gens, les choses et donc le monde, il faut, d’u ne façon ou d’une autre, enseigner. Etymologiquement signaler, désigner. Pointer du doigt non pour mettre à l’index mais pour montrer la voie. Pour qu’enfin arrive, par un art de jouir intellectuel et un souci du plaisir puissant et hédoniste, rebelle et libertaire, le crépuscule des idiots." Eddy Chevalier. sur Rue 89.  

Michel Onfray : le mauvais penseur contemporain qui défait les idées reçues des classes bien pensantes ; celles de l'intelligentsia ! Les intellectuels redoutent la confrontation avec le plus éminent penseur de notre temps dont la pensée juste touche le cœur de l'actualité, par la raison seule qui démontre combien en permanence le non sens est couramment pratiqué ! Jean Canal.

Les Tricheurs. Une méthode adoptée par des personnes peu scrupuleuses de la morale d'éthique. On les rencontre dans le sport où ils sont les plus nombreux, la finance où la banalité du fait les disculpe, la politique où mentir est l'apanage des dirigeants et au sein du peuple qui les prend pour modèle et adopte une attitude comparable. Jean Canal  ; Bien sûr.

 

La Revue Esprit et son article

Le Printemps arabe : un reportage officiel de presselibre.fr

Le journalisme de France Culture bon chic, bon genre : savoir plaire pour rester...

 

Le site officiel presselibre.fr est enfin disponible sur la toile : sa structure opte pour un support dynamique.

 

Reportages de presselibre.fr

AUJOURD'HUI. Frapper la France ! Il est délicat de traiter un tel sujet d'actualité, sans encourir une diffamation, voire un détournement de la réalité politique. Soit vous soulignez qu'il existe un danger réel au cœur des sociétés ; soit vous relevez simplement un phénomène factuel qui s'inscrit dans les faits divers, au même titre que les actes dépendant d'un Tribunal correctionnel, au pire de Cour d'Assise. Evidemment, le terrorisme officiel qui se pratique en Afrique et au Moyen-Orient, ne rentre pas en ligne de compte ; quand bien même des adolescents endoctrinés peuvent-ils devenir dangereux. Très structuré, le terrorisme officiel, lui, admet un certain professionnalisme. La nouvelle délinquance qui correspond à ces opérations sporadiques se développe, paradoxalement à l'encontre d'un Occident honni pour sa décadence et son abandon des problèmes sociaux contractés par un déclin économique, selon les arguments invoqués par ses détracteurs ; c'est-à-dire les chefs orientaux de cette récente formation milicienne. Le problème reste cependant entier. Comment dissocier de cet amalgame la réalité, sans condamner tout ce qui ressemble à de la haine ? Les partis extrémistes de la politique conservatrice nationale exploitent ce genre de phénomène, en reprochant au Pouvoir une certaine inanité dans les mesures à adopter pour éradiquer un mal qui croît avec un fondamentalisme religieux voilé par ses apparences. Le citoyen doit donc redoubler de vigilance, en veillant à ne pas confondre les acteurs de ce désordre social... Jean Canal. 18/07/2015.

Une rencontre non planifiée sur l'organigramme de cette semaine nous a fait rencontrer, au hasard de nos pérégrinations journalistiques au cœur de l'Islam, un élu qui porte ses idées généreuses en campagne politique des 6 et 13 décembre, briguant une place électorale à la tête des régionales. D'obédience politique proche des valeurs populaires, au sens où étymologiquement il faudrait enfin l'entendre, sans dévoyer le mot en le faisant intentionnellement glisser vers une sémantique extrémiste, Christophe Cavard, député écologiste du Gard, nous a fait l'honneur de prendre une tasse de thé autour de son programme proche des priorités citoyennes qu'il défend. Celui qui ne connaît par le Gard, considéré par Paris comme la banlieue de la Provence et qui a oublié la présence des romains avec un Pont certes exploité à outrance mais emblématique de l'Histoire ancienne de ce département, ne peut se risquer à rédiger quelques badinages scripturaires dans la presse locale, voire au pis nationale dans des journaux locaux qui finiront par allumer des cheminées et poêles à la chaleur d'un idyllique projet intitulé Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon (on nous annonce un hiver froid !) ! En bref ! Il y a des hommes de bonnes Volontés, pour reprendre le titre de Jules Romain. Il s'agirait et en fait il s'agit de valeurs humaines soucieuses du Bien Commun ! On retiendra de cette rencontre la sincérité des propos, la valeur intrinsèque de l'être voué à une cause allant au-delà de la citoyenneté en cultivant la démocratie aristotélicienne, invitant le citoyen lambda à faire valoir son droit de parole au sein d'une éthique dont il est seul responsable ! Présent en Ariège auprès de la liste écologiste, Christophe Cavard à l'avantage d'être resté un homme simple, abordable et disponible pour débattre avec ses concitoyens des problèmes de fond à éventuellement résoudre !     Jean Canal. Sur la route du Sud ! 26 novembre 2015.

 

Il n'est pas interdit d'être con et d'être cultivé !

 

TARIQ RAMADAN. Discours sur la responsabilité d'autrui au sein de l'Islam. Une philosophie qui rejoint étrangement celle de Lévinas sur la responsabilité d'autrui dans "être et temps." Tariq Ramadan invite à partager la parole entre gens d'obédiences religieuses différentes. Il focalise la pensée sur l'idée binaire de l'éducation fondamentale dans l'être à vocation pacifique. Il revient sur les valeurs intrinsèques à la France, notamment celles des Lumières. L'ouverture d'esprit est un facteur de démocratie universelle dont chacun porte la responsabilité de son aboutissement vers la foi ; puisque il s'agit, ici, de religion. C'est un homme, enseignant, qui tente d'inculquer aux musulmans une manière d'inspirer le respect. La Rédaction. Lien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

No Pasaran ! Qui vote pour le FN ? Les personnes issues de milieux populaires, autrefois vouées à la cause nationale incarnée par les partis de gauche (1936 marqua l'annexion politique de cette gauche unie contre un conservatisme maurassien). Sont-ce les déçus du socialisme et du sarkozisme qui indépendamment choisissent le camp de l'extrême solution, en réponse aux peurs islamistes ?! Les arguments allégués vaguement évoquent une conjoncture nauséabonde pour l'avenir national de la France qui s'enlise dans le bourbier économique européen ! car l'Europe profite aux riches ! Lorsqu'on veut tuer son chien, on dit qu'il a la gale... Mobilisation politique à Gauche comme à Droite ! Le FN, annoncé second en tête des présidentielles de 2017, aux côtés des socialistes, sera indéniablement confronté au légitime barrage Droite/Gauche dressé par des militants farouchement hostiles à l'extrême droite ! Pronostic attendu de la part du Front National qui se félicite, néanmoins, de la montée fulgurante de son parti, au cœur des milieux populaires...populistes, appauvris intellectuellement ! Demeurant, toutefois, le mouvement en marge de la réalité politique de l'Europe, le FN devra se contenter de son rôle légendaire, à savoir celui d'un épouvantail qui n'effraie que les petits oiseaux... Quant aux musulmans de France, ils interprètent cette situation contextuelle à une conjoncture défavorable à leur religion et non à leur encontre. Et si le FN franchissait la ligne d'arrivée ? Jean Canal. 11 février 2015.

DEFILE FN

Il hante les médias ! Il déconstruit la pensée des plus grands intellectuels de l'Histoire ! Il dissèque les problèmes des sociétés ! Il est redouté par le système ! Il nous explique l'histoire du Cosmos...Une cosmogonie en trois volumes qui retrace l'évolution intellectuelle à travers la contemporanéité ! C'est dire si l'espace temps de la pensée est aussi vaste que l'univers ! Et comme d'habitude, d'aucuns frustrés en leur for intérieur, ne l'aiment pas ! Ils ressentent une infériorité envers l'apôtre de la pensée du XXI° siècle naissant. Néanmoins, plébiscité, il tombe facilement dans la popularisation médiatique d'émissions de basse souche réservées aux populisme de classes régressives ! Allez salut,  jean Canal ; revisitant sa pensée !

 

La tondue de Chartres. Photo Robert Capa. Femme tondue pour avoir eu un enfant d’un soldat allemand. Chartres, 18 août 1944.2014 fut marqué par l'anniversaire des 70 ans de la libération. Ce fut aussi en 1944 que l'épuration commença, avec les premiers tribunaux populaires instaurés à la hâte pour juger, puis exécuter les traitres ! En quelques semaines, les français feront la chasse aux français ! L'épuration fit payer un lourd tribu aux femmes qui commirent des actes de coucherie avec l'ennemi national. Elles avaient vingt ans, étaient jeunes, elles recherchaient un peu d'amour. Certaines ont réellement collaboré dans les bras des allemands ; d'autres ne firent que se donner aux plaisirs de l'amour. Arletty qui connut un amant allemand durant la guerre, avait dit, face aux juges stupéfaits par cette réplique : "mon cul est international, mais mon cœur est français !" Elle fut relaxée et ne connut pas les affres de l'humiliation. Les autres traînées dans les charrettes à bestiaux furent vilipendées par une foule complice de ces exactions infâmes : jets de fruits pourris et de légumes périmés furent le lot des supplices qu'elles endurèrent à leur exhibition populaire ! Pour en savoir plus sur la milice, consultez les remarquables et très instructifs (sur les rôles de chacun...) ouvrages de André Laurens : Milice française en Ariège, 1942-1944 et son dernier : L'Ariège des Collabos. 1940-1945. C'est dans ce dernier livre que Jean Canal a collecté les informations effrayantes pour écrire sa Nouvelle :"L'Appaméenne."  Historien de référence pour la période de l'épuration et la résistance... : Pierre Laborie.  

 

Vous vous reconnaissez ? Les nouvelles civilisations en connexion permanente avec elles-mêmes, en proie à la dépendance technologique ! D'écriture ? Il ne reste que des signes formulés par des onomatopées algorithmiques traduisant une détresse intellectuelle qui finit par les asservir à un système d'aliénation consumériste. Induction flagrante dans cette attitude névrotique, les disciples de la mobilité sont pensés par ceux qui les formatent ! En observant les comportements notamment incombés aux adolescents, on constate que ces derniers centralisent leurs rapports avec le monde réel sur cet outil qui leur permet d'effectuer tout de même de véritables relations. Facebook. Twitter et tant d'autres réseaux sont devenus des moyens de connectivité aux services des rapports. Qu'en est-il de l'impact psychologique sur des êtres en marge d'une autre réalité dont l'analyse relève plutôt de la sociologie de proximité ! Ce dessin reçu sur les réseaux sociaux, illustre hélas une réalité imperceptible d'apparence dans le comportement idoine au cœur même des sociétés contemporaines qui cultive la névrose. Paradoxalement ce phénomène développe une réactivité réduisant la perte de temps dans l'action, sacrifiant à la réflexion un temps voué à l'esprit d'intelligence...Par mimétisme, les êtres reproduisent de plus en plus, pour le meilleur et pour le pire, des gestes, des attitudes qui traduisent la pensée de tout un appareil influant sur le comportement global de la société. Peut-on parler de décadences psychologique qui se manifeste dans des cerveaux ayant définitivement perdu le sens de l'analyse ? Jean Canal. Fin. 23/09/2015.

 

"Notre siècle manque de vrais philosophes, libérés des leçons et des jeux d'école, penchés sur la vie, mêlés à elle, heureux de se risquer au milieu de ses vrais problèmes."Contrairement à l'usage qui voudrait que l'on nomme l'auteur d'un texte en le citant, ici, nous n'en ferons rien. Notre intention n'est pas de vous apporter les clefs de portes déjà ouvertes, mais de vous inciter à les chercher vous mêmes afin d'en ouvrir d'autres : celles qui vous emmènent à la connaissance. Il vous faut donc fournir un effort intellectuel ! Nous savons qu'il est vain de vous conseiller de quitter ses habitudes idiotes que vous avez prises, par mimétisme et par consensus avec la société. C'est la raison pour laquelle, nous vous laissons, intentionnellement, tomber dans le piège que cette dernière vous tend aveuglément, chaque fois que le système d'exploitation individuelle agit  à votre insu, sur votre liberté. Il existe, en effet, des moyens intellectuels de discernement qui, en tout a priori, vous ont échappé. Il suffit, comme l'insinue l'auteur de ladite citation, de s'immiscer dans la vie intrinsèque des civilisations réduite précisément, aujourd'hui, à celle du peuple démocratisé, régit par une souveraineté politique libérale et libérée pour comprendre, mais alors sans difficulté, le mécanisme intellectuel qui conditionne la pensée unique dans un esprit commun ! Quelle que soit la caractéristique qui définisse l'identité professionnelle en lui attribuant une notoriété toute relative à la masse ambiante, le peuple dans sa globalité est demeuré (et ce n'est pas un jeu de mot) assujetti à tout et tous ce qui répondent favorablement à sa vérité ! D'évolution notable s'entend dans celle qui permet aux peuples de se libérer définitivement du faix de la doctrine sociétale, il ne reste que celle de la technologie qui sert et asservit la pensée pour mieux contrôler les intentions de chacun. "La vraie vie de l'esprit est au prix de difficultés neuves et de risques. Malheur aux intellectuels sans inquiétude ! Malheur aux disciples moutonniers !" Du même auteur.

 

Et c'est vrai que, dans ce pays, la liberté de pensée est mise à mal autant si ce n'est plus que celle attribuée à l'expression. Peut-on, cependant, dans cet esprit d'euphorie collective actuel, se risquer à dire du bout des lèvres, comme si on se le susurrait à soi-même dans un soliloque étouffé : "je ne suis pas Charlie !" C'est cette liberté qui est sanctionnée par ceux et celles qui considèrent que la religion ne doit pas être un objet de délires multiples ! Dieu serait-il responsable de l'état actuel des choses ? Ne sont-ce pas plutôt tous ceux qui s'arrogent le droit "d'exploiter" cette religion à des fins idéologiques qui portent la responsabilité du phénomène actuel ? Jean Canal. 5 février 2015.

Puis, il y a, au sein même de son propre entourage, au cœur profond de ce cercle intime qui constitue l'essence intrinsèque de la littérature partagée et des idées politiques gravitant autour de cette quintessence, ô incommensurable passion !, sans omettre les digressions vers les Sciences sociales, il y a les traitres ! On ne devient pas traitre, on l'est par nature... Ce n'est pas un concours de circonstance qui fait que l'on trahit les siens pour servir l'ignominie. C'est tout simplement la personnalité qui se révèle enfin... Ils portent en eux, par un profil bien déterminé, un comportement épousant les traits de l'irréprochabilité, accentué par les stigmates de la trahison en prime d'atavisme. Fourbes dans leur attitude quotidienne, il charrient cette particularité qui les définit et finit par les distinguer de manière ostensible, des autres ! Leur bouche est pareille au cloaque lorsque ils manient la sophistique populiste : des odeurs nauséabondes en polluent "l'atmosphère." Le mensonge nourrit leur relation avec autrui et la jalousie alimente les ressentiments qu'ils ont à l'encontre de tous ceux qui ne se rallient pas à leur cause déloyale. On assiste alors à une société similaire à ces bêtes humaines appartenant à la famille de ces rongeurs qui, vivant dans les rebus de la société, œuvrent pour son aseptisation : les rats !

 

  • Connectez-vous sur Dailymotion et Youtube pour revoir nos reportages

     

    Toulouse. Photo Jean Canal. Nouvelles des Fronts. Manif de l'Université Paul Sabatier. Comment seraient traitées les manifs, si le premier pouvoir politique de droite en France était à la tête du gouvernement ? Une fiction, évidemment, qui laisse augurer des réformes que la Droite sera obligé de faire passer avec force, si le parti de Nicolas Sarkozy revient ! Marine le Pen, elle donc, sera confrontée à une communauté européenne garante par ses institutions de la liberté d'expression et de la liberté de mouvement dans l'espace Schengen ! Jean Canal. 13/12/2014. ESAV de Toulouse (Ecole Supérieure d'Audiovisuel), sise rue du Taur, connaît une manifestation interne de ses étudiants confrontés aux réformes gouvernementales concernant la réduction des budgets relatifs aux financements des cours supérieurs. Moins d'argent induit forcément plus de difficultés à aboutir à des diplômes valorisant donnant accès aux professions de l'audiovisuel. La culture ayant atteint, en 2014, le faîte de ses recettes, plusieurs millions d'euros en l'occurrence, qui ont largement dépassés les dépenses occasionnées par le processus de développement global de ce magnifique outil d'évolution intellectuel des citoyens, toute tendance sociale confondue. La crise, politique soit-elle, ne doit pas être un argument de bataille pour éradiquer la culture dont la France demeure l'ambassadrice dans le monde ! Jean canal.Projet de loi de finances culture 2015.

     

    Les Régions comme signe intérieur de richesse française.

     La fusion régionale aura-t-elle l'effet économique escompté ? Jusqu'où aller pour résorber les problèmes de dette et complaire au système européen ?! L'identité régionale se délite et succombe aux faits de disgrâce politique ! C'est un début au démantèlement du personnalisme patrimonial. Jean Canal.  La spéculation immobilière dilapide le patrimoine.  Quartier de Toulouse situé derrière la Gendarmerie de Saint-Michel, centre ville face au Palais de justice. Toulousaines et vieilles demeures détruites pour un projets d'immeubles en béton. Photo Jean Canal. Mai 2014. Le progrès n'a jamais été autant dévastateur dans ce domaine que maintenant ; et paradoxe observé, la sauvegarde du patrimoine entraîne inéluctablement une forme d'aseptisation des villes qui abritent ce genre de culture en pratiquant l'expansion immobilière jusques aux campagnes dévastées par des réseaux urbains saturés ! Le bilan est en fait triste en soi, en ce sens que la France a perdu, effectivement, de sa beauté architecturale au regard des infrastructures archétypales planifiées dans les grandes et pléthoriques agglomérations : réseaux routiers asphyxiés, zones artisanales, industrielles et surtout commerciales qui défigurent ce pseudo patrimoine que l'on découvre concentré autour d'une "pincée de tuile" restaurée pour un tourisme acculturé et une population amorphe.

     

    Communiqué du Le Monde diplomatiqueMonde Diplo. "Notre journal se classe au  178ème rang. C'est-à-dire très loin derrière des publications aussi cossues et adorées des annonceurs que Le Nouvel Observateur (8éme), l'Express (9éme), Télé 7jours (10éme), Paris Match (12 éme) et Valeurs actuelles (66éme). Plus édifiant, des titres aussi indispensables au débat public que Télécâble Satellite Hebdo (27éme), Grazia (74éme), Point de Vue (86éme), Journal de Mickey (93éme), Gala (95éme), Voici (113 éme), Prions en église (121éme), Auto Moto (124éme), Mieux vivre votre argent (129éme), Détente Jardin (167éme), Spirou (172éme) se trouvent devant Le Monde diplomatique... Un rapport récent de la Cour des Comptes a estimé que les aides publiques représentaient entre 7,5 % et 11% du chiffre d'affaires global des éditeurs. Dans le cas du Monde diplomatique, qui a obtenu 188 339 euros en 2012, cette proportion est plus proche de 2%. C'est dire la part décisive que prennent au financement de notre travail nos acheteurs, nos abonnés et ceux qui, chaque année plus nombreux nous versent des dons."

    Hommage. Abdelwahab Meddeb.L'hommage de l'intelligentzia française est unanime, notamment sur France Culture où ses émissions sont rediffusées en partie. Récemment disparu, le 6 novembre à l'Institut du Monde arabe. Cet être de paix et de savoir entre d'ores et déjà dans le panthéon de la culture française. IL animait des émissions sur France Culture, relatives à l'Islam et sa culture. Un philosophe et érudit dont l'absence se fera sentir dans les débats intellectuels convergeant vers l'Islam. Jean Canal.

    ETAS-UNIS : Abattu comme un chien

    Aux nouvelles ! Un enfant de deux ans tue sa mère ! Cela se passe et ne peut que se passer aux Etats-Unis

    Nouveaux maîtres de la pensée collective ! Comment les nations ont-elles fini par adopter une pensée commune qui oriente les populations vers un pôle attractif global : l'économie de marché ?! Peut-on parler d'universalité dans les schèmes utilisés pour le fonctionnement du système de la mondialisation ? De l'Inde, en passant par la chine tout en traversant le continent africain pour aboutir aux Amériques, la globalisation impose  son mode de fonctionnement auquel déroger fragilise les états à risque ! Ce sont donc toujours les mêmes maîtres qui dirigent les relations marchandes de ce monde vendu aux plus offrants ! Les forces vivent des pays opposées à une telle prévarication, et cela qu'elles soient regroupées en syndicats ou noyaux durs des extrêmes gauches, des biens publics sont maitrisées dans un mode de démocratie où l'illusion de liberté est maintenue par des phénomènes d'individualisme départageant la force de conviction personnelle ! Désunis les peuples renforcent les pouvoirs de décision en amont des états ! Jean Canal.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Ecoutez l'émissionDe la Photographie argentique. Un retour aux valeurs photographiques.

     L'esthétisme au service de la beauté photographique. Reprise de l'argentique comme moyen d'exercer un art qui requière des exigences confinant à la perfection ; ici, il s'agit de ban d'étude pour le studio. Le "modèle" répond aux critères de beauté recherchée. L'avantage de l'argentique : une définition plus accentuée et un archivage des clichés assurant une longévité dans la sauvegarde des négatifs. L'inconvénient : un travail plus minutieux qui repose sur les préréglages des paramètres sur l'appareil qui ne peut souffrir de l'amateurisme. Le résultat reste époustouflant lorsqu'il est restitué sur du papier de haute définition. Les photos ainsi développées peuvent se préserver plus d'un siècle ; ce que le numérique ne garantit pas. Jean Canal.   . 

     La photographie est un Art considéré comme l'excellence dans ce qu'il évoque, au même titre que la peinture romantique de Vélasquez ! Prétendre à être artiste en ce domaine relève de l'exégèse, voire de la glose dans sa pratique. Arles eut cette année le privilège d'exposer quelques uns de ces maîtres pour qui le secret de l'image fut révélé par le talent, pour ne pas dire le génie : rare manifestation de l'esprit de créativité ! Les lieux emblématiques d'exposition officielle comme Arles valorisent le travail réalisé par des artistes photographes à la recherche de la création. On peut et l'on doit, ne serait-ce que par devoir intellectuel, se poser la question de savoir quels sont les objectifs des photographes, aujourd'hui (ce n'est pas un je de maux...) ; notamment de ces générations qui tendent à vouloir exprimer l'indicible pour valoriser leur art ! Les manifestations de ce genre sont nombreuse dans ce milieu où tous se jalousent le travail de prise de vue. Tous les photographes des générations précédentes le savent pertinemment : "ce n'est pas l'appareil qui fait le photographe ; mais l'œil." Néanmoins, nous pourrions rajouter que la technologie de haut niveau au service de la photo, contribue énormément à la perfection de l'image. Et la technologie de pointe au service de cet art, même à la Chambre qui utilise des dos numériques, amène, indéniablement, à la perfection... Les expositions présentées au grand public attestent d'un travail de composition dont le résultat mérite une reconnaissance au sein de l'art. Reste l'évaluation de l'œuvre d'un point de vue artistique ! Peut-elle traverser les décennies en franchissant les étapes que la postérité exige pour qu'elle soit admise en son sein ?! Jean Canal.

    Le Marché commun, l'Europe et le Grand Charles.Une vision méthodique de l'Europe vue par le père de la nation. Un discours prémonitoire du "Général" qui anticipe sur les conséquences d'une Europe allant de l'Oural à l'Atlantique ! Très judicieux dans ses propos et son analyse circonspecte, le fondateur de la V° République, donne une vision effectivement prudente de l'Europe d'aujourd'hui. Une belle leçon de politique !  JC

     

        

    Voilà ce qui s'appelle de la transparence : Le patron de Mediapart a dévoilé le montant de son salaire sur LCI. Il "gagne bien sa vie" avec 7400 euros brut, soit 5700 euros net. Edwy Plenel "gagne bien sa vie". Le président et co-fondateur de Mediapart a révélé le montant de son salaire, ce vendredi dans La Médiasphère sur LCI. Il a déclaré percevoir un "salaire brut de 7400 euros", soient "5700 euros net". Il "paie par ailleurs 3900 euros d'emprunt jusqu'en 2017", a-t-il précisé.  Son salaire se situe "à peu près" au maximum de l'échelle des rémunérations dans l'équipe du site d'informations. "La hiérarchie des salaires va de 1 à 4", a-t-il ajouté, ce qui situe le plus bas salaire à environ 1850 euros brut.

    La rubrique de l'actualité.    La rubrique de l'actualité.    La rubrique de l'actualité.

    Deux esprits opposés qui complètent la philosophie !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Deux entités fortes de la pensée contemporaine ! Deux grands penseurs d'aujourd'hui. L'un n'est pas aimé pour son sionisme et sa prise de position dans les phénomènes de société où il intervient quasis régulièrement ; l'autre décrié pour son esprit caustique qui tend à démanteler les mythes humains que la société a faite de ses intellectuels ! Complémentaires par leur analyse incisive de la société et de l'histoire intellectuelle, ils ajoutent une valeur incontestable à l'esprit intellectuel universel. Retrouvé Finkielkraut sur France Culture, le samedi matin à neuf heures. jean Canal.

     

     

    Les Demoiselles d'Avignon.

     

    Une société à l'image de nous-mêmes ?Violences au pluriel exacerbant les extrêmes sociologiques de la raison ! Dans cette vidéo ce qu'il faut retenir, c'est l'intervention des flics qui se manifestent véhémentement vingt minutes et quelques après les faits ! Ce qui signifie que durant ce temps relativement long, une tuerie générale eût pu se produire en toute quiétude, sous le regard toujours passif de "passants honnêtes" pour reprendre une phrase de Georges B***. Les caméras de Georges Orwell, disposées dans tous les coins de rue des villes, ne résolvent pas les problèmes de fond du barbarisme ambiant qui se pratique ! Une attitude agressive a tendance à se développer selon le comportementalisme intra muros, traduisant ainsi une atmosphère générale de rapports tendus entre citoyens ! Jusqu'où irons-nous dans cette provocation quotidienne que nous cultivons à l'encontre de l'autre. Il serait peut-être temps de réagir consciemment à la société de demain pour des héritiers qui ne se reconnaîtront plus dans celle d'aujourd'hui. Jean Canal.

                              

     

     Il y a longtemps que je voulais émettre un avis concernant les dégradations du climat dont j'attribue les responsabilités aux hommes. l'actualité nous démontre que rien, je dis bien rien de salutaire en matière de salubrité publique pour endiguer le chamboulement climatique n'est fait ; quand bien même les politiques parviendraient-ils à nous convaincre du contraire avec des preuves irréfutables sur des éventuelles intentions pour réduire ce phénomène ! Tout simplement parce que c'est impossible. La démarche individuelle n'a guère d'impact sur le climat, pour ne pas dire aucun ; si ce n'est sur celui qui pratique une espèce d'ascèse sur sa propre personne en espérant rendre un service immense à l'humanité ! Nous allons droit dans le mur, pour reprendre l'expression commune de certains qui ont, eux aussi, compris que faire preuve d'humilité envers notre destin est sans doute la meilleure solution au problème.

     

    La glose reposerait sur une réflexion ad hoc au contexte actuel plus particulièrement défini comme la conjoncture de circonstance. Acculée à des remises en question d'un système éculé, la société (encore elle, dirons les mauvais penseurs) constate son incapacité à modifier ses fondements de crainte d'en perdre l'assise. Alignées les unes sur les autres, rarement elles tiennent compte des comportements marginaux de quelques originaux qui, au cours de l'histoire intellectuelle notamment, se sont évertués d'instiller un savoir à une majorité populiste encline à l'obscurantisme social ! Pour ne pas les citer, afin de ne pas vous fournir les sources indispensables à la connaissance et surtout pour vous maintenir dans l'ignorance, la réflexion vous laisse dans une position de pensée dubitative pour que vous réfléchissiez sur la situation présente. Sortir de l'Europe est non seulement impossible, mais précipiterait le pays dans un chaos total ! Prisonnier du système européen, les états touchés par ce repli idéologique cherchent désespérément une porte de sortie dont il ont perdu la clef ! 16 octobre 2013.  Jean Canal.

    Silence j'écris !

     

    Jusqu'à Marcel Proust, toute la littérature s'inspirait de l'œuvre de Balzac. Après l'auteur de "A l'ombre des jeunes filles en fleur", les écrivains, toute tendance confondue, libèrent la langue du vocabulaire conventionnel qui l'avait enfermée depuis l'âge classique dans des formes rigides. Appolinaire, les Dadaiste et les Surréalistes lui ont donné un autre sens ! Aujourd'hui, bien que le phénomène se fût démocratisé, les écrivains sont rares par leur style, comme le fussent Balzac, Proust et Louis Ferdinand Céline. Le style est l'expression de l'esprit même qui n'a pour inspiration que ce que l'âme ressent à travers les sentiments.

    Chaque année, les Maisons d'Editions publient un nombre impressionnant d'ouvrages dont soixante dix pour cent n'apportent aucune richesse à la littérature appauvrie de fait. Les prix, comme le Goncourt, valorisent cependant, ce qui y prétendent ; Houellbecq est de ceux-là ! Le métier d'écrivain n'existe plus ; rares sont ceux qui peuvent, de nos jours, vivre uniquement de leur plume. Il ne faut pas s'attendre à rencontrer une nouvelle forme de littérature qui ajouterait à cette culture un style nouveau. Une certaine époque du titre d'écrivain est révolue définitivement : il n' y en a plus ! Les thèmes se réécrivent régulièrement avec plus ou moins d'emphase. La presse et l'appareil médiatique se saisissent à chaque occasion des nouvelles rentrées littéraires pour valoriser quelques tires alors encensés par le Relationnel favorisant les éditions que la postérité jettera dans la trappes des oubliettes... Jean Canal. 14 février 2014

     

    France Roche n'est plus. Notre coup de cœur de l'année 2013. Elle était née à Saint-Tropez, lieu de prédilection pour poursuivre une carrière toute dictée dans le septième art. Critique et journaliste à France Soir, la grande dame du cinéma participa au débat du Masque et la Plume, durant des années. Artiste et scénariste, on la retrouve dans "Adorables Créatures" un film de Christian Jaque de 1952.  

    Longtemps oubliée du monde médiatique, comme Denise Glaser, celle de Discorama, elle eut une notoriété qui dépassa celles d'artistes confirmées, non pas par le talent ; car elle en avait à outrance, mais par une intelligence rare chez ces femmes qui dotées d'un charme ineffable, séduisent leur entourage naturellement  ? France Roche avait du charme de la classe et un style bien particulier qui l'affublèrent du titre de Madame Cinéma. On ne peut qu'être séduit par cette beauté dédiée au journalisme. Jean Canal : "Hommage à un Amour."

     

    Critique et réflexion. Le capitalisme responsable des crises a fini par investir l'individu en le responsabilisant dans l'économie de marché ! A son niveau, il s'identifie à un modèle stéréotypé qu'il véhicule par la consommation. C'est une reconnaissance au sein de la société qui continue, plus qu'hier et moins que demain, à lui dicter insidieusement son comportement. Malgré quelques soubresauts caractérisés dans des mouvements sociaux contestataires très vite essoufflés par la force dissuasive du Pouvoir, il retourne à l'usage commun que la société collectiviste fait de lui ! Parqué en un système étriqué où il se représente avec ses semblables, il rejoint incontestablement l'idée générale insufflée par le pouvoir. Pris dans un processus de compartimentation des mimétismes, il abdique devant la puissance de ce système prévaricateur de sa pensée. Les idées changent sans forcément évoluer, comme une espèce de révolution ; en donnant l'impression heureuse que c'est l'individu lui-même qui en est l'auteur ! Et effectivement, il est le seul responsable de sa propre condition...et de celle des autres qui l'entrainent ! Quelques uns persuadés de réchapper à ce processus d'assimilation se tiennent distants persuadés d'éviter la contagion qui se propage dans les classes sociales ; et dans la hiérarchie des niveaux qui se sont constitués selon un barème sociologique adopté par tous, se révèlent les points communs qui les unissent malgré eux ! Jean Canal ; 3 octobre 2013. 2heures 45mn du matin. Toulouse.

     

     

    Conscience collective

    Le pouvoir reste à prendre. "Si j'avais eu des convictions politiques incarnées par une idéologie déterminée par laquelle mon identité citoyenne eût été orientée, et elle-même fondée sur l'outil intellectuel dont les capacités restitueraient (soyons prudent ; utilisons le conditionnel) aux peuples la démocratie établie par Aristote, j'aurais, sans hésiter, afin de préserver l'intégrité de ma pensée, voter blanc ! Je me serais ainsi dégagé de toutes responsabilités civiques vis-à-vis de la citoyenneté à laquelle je devrais faire preuve de droit et de devoirs inaliénables pour prétendre à une liberté individuelle !  Jean Canal ; Réflexion sur l'électorat français. 16 septembre 2013. 

     

    Après les lauriers de Cannes,

    "La vie d'Adèle" Décroche

     le Prix Louis Deluc 2013. 

                        

    Justice et Société. N'hésitez-pas à saisir les outils qui vous garantissent vos droits à la Liberté individuelle ! Il existe suffisamment de procédures légales et a fortiori légitimes pour porter atteinte juridiquement à des Agents de la Sécurité du territoire qui œuvreraient en faveur de la malhonnêteté citoyenne au service de règlements de comptes personnels fabriqués à partir d'arguments fallacieux ; comme c'est le cas à l'encontre de Jean Canal. Vous pouvez saisir la Communauté européenne pour faire relever les atteintes portées à votre Liberté individuelle, conformément à l'article constitutionnel ; écrire au Procureur de la République en fournissant des preuves accablantes sur la manière de procéder des concernés et cela en complément des démarches épistolaires à la Chancellerie, au Gouvernement et au Ministère de l'Intérieur qui connaissent leurs ouailles... Il faut être tenace et sans pitié !!! L'exemple du Flic Neyret fait légion... Il n'y a jamais eu de Police propre ! L'actualité nous le démontre régulièrement ! C'est un fait de société. Les exactions issues des bavures ponctuent l'histoire de la police depuis Vidoc... Et les excès de criminalité du pays ne justifient aucunement des écarts déontologiques condamnables par l'Europe

    Société sous haute surveillance.

    "Je Vous emmerde !"

    La NSA et les autres... On nous épie ! Depuis Georges Orwell, 1984, (c'est-à-dire dès la parution de son bouquin), nous avons été prévenus, des rixes encourus à vouloir trop parler, trop se montrer et surtout trop faire parler de soi... Carte bancaire, téléphone mobile, ordinateur portable, site internet, blogs, courriel, , Twitter et Consors sont les outils idéaux pour saisir une véritable information qui sert de source aux Renseignements Généraux ! Cela, donc, nous le savions, déjà ! Ajoutons les caméras qui pullulent dans les sphères urbanisées, comprenant tous les réseaux routiers. Les voisins malsains qui content des histoires peu ordinaires sur votre compte et des relations qui ne sont plus tout à fait claires dans leurs idées... vous finirez comme Jean Canal à ne côtoyer que les morts, comme Bachelard, Rousseaux, Diderot, les Grecs anciens et les Latins, etc. etc., au demeurant quelques filles dénuées de sottise et de bêtise qui vous rappellent que la Liberté d'exprimer ses volontés, fussent-elles romanesques, est un droit inaliénable à la Liberté individuelle ! Et Jean canal de dire à ceux qui surveillent : Je vous emmerde ! Jean Canal. 24 octobre 2013.

  • La Tribune. 

    "La guerre est un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas." Paul Valéry

     

    Le monde du savoir entre les mains des maîtres ! Etiolé au fil des réformes de l'éducation nationale, l'enseignement a déjà démissionné de son devoir de dessiller les paupières des populations sociales appartenant aux classes petite et moyenne. L'orientation vers des secteurs attractifs répondant aux besoins économiques des conjonctures à venir, à tronqué le savoir des fondements de la connaissance qui permettaient de penser par soi-même. Google se fait le garant de l'ignorance dans les années qui termineront ce siècle ! L'essentiel n'est-il pas après tout de pouvoir se suffire à soi-même moyennant un emploi qui y pourvoirait ? C'est donc réussi : les peuples seront on ne peut mieux dirigés dans l'ignorance. Jean Canal.

    Et si le XXI° siècle était celui des femmes ! Plutôt que leur consacrer hypocritement une journée par an, si l'année leur appartenait ?Revenons sur les femmes ou bien allons chez les femmes quand elles vous ouvrent leurs portes et leurs lits... ou encore restons avec elles, puisque nous y sommes si bien..! Personnellement, le voile leur sied à merveille, particulièrement chez certaines qui valorisent leur chevelure avec une coiffe ; nous sommes, ici, à la fin de l'Humanisme, début Renaissance, en compagnie du peintre hollandais Johannes Wermeer, un maître de la peinture hollandaise. Chef d'œuvre par excellence, cette figure féminine sortie de la ville de Delf, (exposée au musée d'Amsterdam,) là où l'artiste vit le jour, en 1632, La Jeune fille à la perle, éclate de candeur à émouvoir tellement sa beauté est épurée ; elle n'a pas son pareil dans l'histoire de l'art pictural si ce n'est avec la naissance de Vénus de Sandro Botticelli ! Une autre féminité sublimée par la peinture. En un temps fort reculé où les mœurs cultivées entretenaient des relations coquines, la pruderie des unes révélaient la pudibonderie des autres classes sociales enclines à verser dans la décadence conjugale. Le voile n'empêchait point ces écarts de coutumes qui s'inscrivaient dans les traditions séculaires de toutes les sociétés de l'époque qui nous sont parvenues jusqu'à ce jour. Les femmes voilées considéraient leur coiffe comme un effet vestimentaire à part entière, complément du vêtement ; et cela sans engagement religieux. Y déroger ne se posait pas comme question en revendication quelconque. Aujourd'hui semblant être libérées de ce fardeau, elles aspirent à ne plus subir les volontés des hommes qui les ont conditionnées à se plier à leurs désirs. Et c'est tant mieux. Revu et corrigé le 2 avril 2013. Jean Canal.

     

     

    Ecoutez l'émissionLa France littéraire. Un sujet de France Culture, dans Réplique du 23 février, l'émission décriée de Finkielkraut ! Les invités, Bernard Henry Slama et Mona Ozouf n'ont pas taris d'éloge à l'égard de la littérature en voix de disparition, selon Jean Canal ; même l'enseignement primaire ose à peine enseigner Jean de La Fontaine : les fables moralistes héritées de celles d'Esope ne font plus recette chez des parents orientées vers des centres d'intérêt médiatisés ! Peut-on réellement en vouloir aux peuples d'être bêtes ?! La volonté politique agit en ce sens de sorte que la servitude a fini par devenir un devoir civique ! Seuls, les véritables rebelles, mènent une lutte idéaliste pour ne pas devenir comme eux ! Exécrable exemple que ces gens-là qui font et défont une société ne connaissant aucun apaisement ! Bref ! Revenons sur le thème du jour duquel nous ne nous sommes jamais écartés, entre autres... La France serait-elle toujours ce pays de culture générale tant enviée dans le monde ? Jean Canal.  

     

     

                                        Le café noisette. Avec un léger goût d'amertume relevée par un arôme acre, il se boit par petites gorgées entrecoupées de lectures paraphrasant les nouvelles de l'info ; en l'occurrence enseignée par le journal mensuel de référence. La subtile pratique, en dégustant cette composition de caféine et de lait réside dans la saveur cachée qui en émane au fur et à mesure de sa dégustation dont il faut préserver la température suffisamment chaude pour qu'il ne soit pas imbuvable... Selon le café où vous irez, son goût sera strictement différent ; et lorsque votre noisette atteint la saveur que vous recherchez, consignez le troquet qui vous l'a servie ; mais n'en dites mot à quiconque... les trésors, comme l'Amour, ne se partagent qu'avec des intimes...  De préférence sucrez-le abondamment, contrairement aux idées reçues ; à l'instar des Ethiopiennes lorsqu'elles boivent leur moka. Et si votre imagination est aussi fructueuse que l'auteur de ce texte, vous y découvrirez en filigrane l'Abyssinie d'Arthur Rimbaud. Jean Canal.« Autour du Diplo » 

    L'Éditorial.

      «On ne peut que constater que la force dissuasive que devraient représenter les Nations Unis à l’encontre de tout état belligérant à son propre peuple, est vaine, depuis les crimes de la dernière guerre mondiale ! Un pas de fourmis, néanmoins, vient d’être fait sur un itinéraire encore à parcourir ; puisque les exactions continuent et durent depuis plus d’une année... Le pouvoir des Nations Unis est limité au bon vouloir des pays complices de ce massacre : la Chine et la Russie de Poutine ! Toutefois, il est salutaire de s’appuyer sur des décisions collatérales entres états signataires de la charte qui régit ce consensuel processus de concertation universelle...fondée pour la paix des civilisations ! Cela donne l’impression aux peuples de la terre qu’ils sont protégés par une force garante des Droits et Libertés des populations ! Une illusion qui ne manque pas de se manifester chaque fois qu’un conflit éclate dans des pays égorgés par leurs dirigeants. On assiste donc, de façon passive, aux atteintes portées à la personne humaine représentante légale de toute l’humanité qui semble ne pas avoir résolu les problèmes de fond des sociétés modernes ; fussent-elles religieusement épris de fondamentalisme ou de laïcité ! On est en droit et ce me semble être un devoir de se demander si l’entité humaine n’est pas à la recherche perpétuelle de criminalité quelconque pour assouvir ses contentieux historiques afin d’établir une société à son image ! Les tyrans modernes, eux, usent parfois de subtilité pour se faire élire démocratiquement ; leurs armes reposent dans cette économie dévastatrice que la Chine et la Russie utilisent en partenariat avec l’Occident qui, face aux marchés internationaux, passe sous silence des contrats d’intérêt public adoptés par tous !         Jean canal de presselibre.fr

    Quelques éloges venant de deux lecteurs américains concernant un article lu dans Accueille Blog. De la Culture. It was very nice to see the image that you have shared here at the beginning of the article. It was very wonderful to read the letter that you have shared here and I really enjoyed reading it until the end. It was nice that all the things that happened were briefly described in detail. Thanks a lot for sharing this information. I like the content of this book and it contains many facts that we see in our daily life. Thank you very much for writing such an interesting article on this topic. I will purchase this book from store.It was very nice to see the image that you have shared here at the beginning of the article.

    Nature/Culture : deux éléments fondamentaux pour préserver la raison du déséquilibre causé par les sociétés ! Avec l'âge classique de la philosophie, au demeurant l'étude de la littérature et des Sciences Humaines, dans le contexte Universitaire, la raison, au sens profond du terme, se nourrit essentiellement de ces deux éléments qui lui permettent de comparer de façon manichéenne les parties antinomiques de la pensée. C'est ce qu'on appelle, plus communément, la remise en question des idées prévalant sur l'ordre du jour ! Le jugement intellectuel, un tant soi peu critique dans son analyse, révèle le dysfonctionnement des réactions qui composent la rationalité de la pensée. Que ce fût dans l'Art, pris au sens large, ou bien au cœur des Lettres, incluant la philosophie (bien que cette dernière fût rattachée plus au raisonnement mathématique), le raisonnement échappe toujours à l'ensemble de la communauté quand elle est dirigée par une seule entité -l'exemple politique en est le plus significatif. Jean Canal.

     

    Les vertus du politique. Le socialisme dans sa forme intrinsèque historique est une idée généreuse. Elle tend à émanciper les peuples des jougs dictatoriaux affublés quelquefois de l'étoffe démocratique que confère la souveraineté. Et l'on a vu d'ailleurs des gens de gauche traditionnellement ancrés dans des schèmes politiques proudhoniens cultiver une pensée extrémiste déviant vers un conservatisme de valeurs nationalistes ! C'est ainsi que la crétinisation des classes contendantes à cette ancienne croyance ont rejoint les partis les plus extrêmes. On savait que la Droite fleuretait avec l'UMP (l'Union de Marine le Pen) ; mais on n'aurait jamais pu soupçonné que des gens de gauche fussent en fait à droite de la Droite ! C'est un retournement de situation qui fut dissimulé depuis toujours ; comme Cahuzac qui comprit que ses intérêts étaient d'épouser le parti socialiste tout en lui faisant des infidélités avec la Droite ; c'est une pratique courante en politique : il faut retourner sa veste au bon moment ! Jean Canal ; bien sûr... 19/06/13. 

    Peu ou pas connus, les magistrats du parquet et les juges d'instruction sont au cœur de la procédure pénale. Pixel les a suivis pendant plusieurs jours au Tribunal de Grande Instance de Créteil, avec des témoignages lucides sur les conditions de travail et l'évolution du métier de magistrat.

     

    Mesdames ! Montrez vos seins !

                   

                         

    La culture et les mécènes. Le coût de revient de la c  ulture est trop lourd pour l'état qui déroge aux mécènes la gestion de l'art ! Bradée sur le marché de l'économie des biens privés, la culture a donc un prix selon sa valeur artistique ; il y a longtemps qu'elle procède de ce principe. Néanmoins, avec l'accentuation de la crise, les états éprouvent des difficultés d'ordre financier à gérer le patrimoine culturel ; les œuvres, leurs achats et leur entretien ainsi que la gestion des musées ont un coût onéreux pour un budget de plus en plus restreint ! Faudra-t-il un jour, au même titre que les reconstitutions historiques, se contenter de visiter les galeries en trois dimensions sur la toile ? ! Marseille, capitale de la culture pour 2013, éclairera-t-elle de son phare le pourtour de la Méditerranée afin d'illuminer les côtes orientales de sa culture millénaire?