img023
img112
img780
img881
img781
img782
img783
img784
img785
img752
img753
img754
img756
img744
img745
img746
img747
img759
img787
img453
img882
img454
img455
img456
img880
img883
img890
img842
img886
img887
img888
img876
img726
img729
img725
les quais
img434
img990
img991
img992
img993
img994
img995
img996
img997
img998
img999
img876
img001
img002
img004
img005
img006
img007
IMG_4424
img882
img886
img888
img307
img300
img301
img302
img303
img304
img305
img306
img294
img293
img428
img429
img435
img329
img660
img659
img658
Marche-Toulouse-059---Copie
Marche-Toulouse-073
Manif-Toulouse-10-09-013---
ManifToulouse1009044-Copie
IMG_9965
img717
img947
Jean Canal années 90 copie
Shadow
Il fallait le faire, Jean Canal osa se montrer, sans redouter le ridicule. Comment, en 2006, pouvoir annoncer une publication sur les réseaux de l'époque, sans avoir encore "songer" à l'obtention d'un .fr (nom de domaine qui donnera l'année suivante, en mars, presselibre.fr). Eh oui ! Le projet végétait depuis que Jean Canal dut quitter la Dépêche du Con-Minges où ils fit preuve, pourtant, d'objectivité. Ne pouvant également exercer son travail de correspondant de presse au Petit Journal, Jean Canal prit la grave décision de faire ses entrée dans la presse nationale. Dès la parution des premières critiques publiées sur le site, l'animosité se manifesta ostensiblement autant si ce n'est moins que les comportements insidieux que cultivent les con-Mingeois con-cernés par cette nouvelle diatribe ! C'est dire si un nouveau visage se dévoila chez des personnes enrôlées dans la cabale engagée par une ancienne prof de philo au service des pleutres du canton en question, d'individus peu fréquentables pour leur déloyauté coutumière, des notables forcés de suivre le mouvement, en nostalgie à Pétain ! Bref ! La diffamation s'empara des intérêts des uns et des autres qui trouvèrent une façon de briguer une place devenant vacante, et cela au profit de la collaboration derechef à l'honneur. Merci. 1er février 2022.

International Federation of New Media

presselibre.fr Année 2022        Contact unique presselibre.fr@gmail.com

La devise de la Rédaction : "Je n'ai pas de traditions, je n'ai point de parti, je n'ai point de cause, si ce n'est celle de la liberté et de la dignité humaine ; de cela, je suis sûr.»   Alexis de Tocqueville.

facebook.com/presselibre.fr

Editor, Jean Canal. 33628332555 (leave message) Contact the Headquarters of the Editorial Office Rue des Fontaines, 31300 Toulouse. Send your letters to this France address Sincere thanks for all your comments. We have received over four thousand messages. Thank you for following us and reading us. Mail : presselibre.fr@gmail.com Jean Canal, Editor of the publication. 01/28/2021. Lien.

Depuis la création du site en 2006 sur papier sans enregistrement de son intitulé chez OVH, qui se fit en mars 2007, les polémiques intentionnellement destinées à l'encontre personnelle de jean Canal ne firent que s'accroître jusqu'à aujourd'hui où le recrutement des idiots inutiles de service atteint des chiffres pléthoriques. Il est vrai que les idiots ont nettement augmenté en France. Les prochaines élections nous en donnerons les chiffres exacts... Il semblerait que nous gênons quelques "institutions" qui se veulent garantir la Sécurité du territoire, en vain ! Ce qui reste tout de même étonnant, (et pose-toi la question, ô mon traitre lecteur), est que la plume demeure en ce nouveau millénaire un danger potentiel pour ceux qui ont des histoires sales à se reprocher. Ainsi, Jean Canal a découvert la face cachée d'un peuple se disant français, allant jusqu'à s'inscrire dans des valeurs républicaines, sous prétexte d'en défendre les droits ! Nenni ! Des socialistes du Con-Minges où Jean Canal vécut, notamment à Bachas, 31420 (5 ans suffirent amplement à étudier les autochtones Droite-Gauche con-fondues), lesquels en fait courtisaient en leur for intérieur un fascisme latent, inhérent à leur identité propre, déjà fort sale par l'histoire de leurs familles, en des périodes les plus noires de la France. On sait très bien au regard des statistiques que la Gendarmerie, plus particulièrement admet un maximum d'électeur dans l'Extrême Droite, et c'est leur droit ! La Police, elle, aurait tendance plutôt à entretenir des relations très intimes avec la Racaille (les chiffres et dernières exactions en attestent par les bavures récurrentes). Ce qui néanmoins s'avère un fait divers notoire repose dans cette expression écrite que Jean Canal adopte, afin d'exprimer une certaine vérité sur un système sociopolitique administré par des personnes indignes des fonctions publiques qui leur sont attribuées par un Droit, aujourd'hui bafoué ! C'est donc à titre de français, qui plus est de souche, qu'il exerce un véritable travail de journaliste de proximité tout en préservant son statut indépendant de correspondant international. On ne peut pas plaire à tout le monde, notamment les élus ; n'est-ce-pas ?! 30/01/2022.


WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
ArabicEnglishFrenchSpanish