ACTU/PRESSE

By | 20 juillet 2021
On the road again
IMG_9596
IMG_9602
TramwayToulouse17octobre002
_MG_0610
_MG_0694
IMG_7433
IMG_7425
IMG_7406
Toulouse2905046
SagesFemmestoulouse012
IMG_9341
PerpignanVisapourlImage064
ManifToulouse1009036
Toulouse9fvrier010
SagesFemmestoulouse005
Avocats040
Avocats026
IMG_7386
toulouse10janvier002
EXCLUSIVITE DU DIPLO DE JUIN : La ville défigurée Par Philippe Descamps. En commençant votre lecture du Monde diplomatique de juin, de préférence à la page 13, il vous faudra ensuite vous reporter aux pages suivantes jusqu'à la page 18 qui clôt ce dossier sur une urbanisation quelque peu irrespectueuse de la valeur humaine, érigée selon l'artificielle nécessité de notre avide besoin de consommer avec une certaine cupidité ! On eût cru que la biodiversité, déclinée sous toutes ses formes inventives, eût suffisamment mis en garde l'humain des dangers encourus à s'obstiner à engloutir des tonnes de Co2 dans le quotidien de chacun ! Lire la suite. Jean Canal. Lien du Diplo.
"QUE LA LOI FASSE SON TRAVAIL" Michel Onfray à propos des abus sociaux et des milliards distribués indûment aux étrangers profiteurs du système social français. Les milliards dépensés aux aides sociales pour des étrangers en situation irrégulière, dépasse les sommes allouées aux allocataires nationaux ! Une situation qui dure depuis Jacques Chirac, l'après Mitterrand, lequel ayant eu connaissance de ce problème ne prit aucune mesure pour résorber les carences financières de la France. Depuis, ces dernières affaiblissent le PIB (Produit Intérieur Brut) qui ne peut plus compenser ce déséquilibre économique qui fragilise le pays. Michel Onfray s'est exprimé sur ce sujet sur CNews, ce 16 juillet, à 19H30MN. Jean Canal. 16/07/21. 19H 57. En directe de la chaine. 
La Revue Des Deux Mondes relativise l'événement avec Taine. S'agit-il d'une récupération politique ou d'une commémoration nationale ? La Commune renaît à chaque événement social qui s'y rattache par sa similitude. Aucune date ne coïncide avec les deux années de conflits 1870/1871 qui firent basculer la France vers la III° République ! Y'aurait-il un rapport avec l'hécatombe des Gilets jaunes ? Dont l'essence révolutionnaire n'eut point laissé paraître une forme d'analogie communarde ?!  Une reconnaissance des victimes de Thiers ? "Allons enfants de la patrie" recouvrer les valeurs révolutionnaires de cet état devenu européen ! Les fusillés de 1914 furent également réhabilités ! Les victimes de l'épuration de 1944 connaîtront-elles une espèce de reconnaissance au regard des vengeances de l'Histoire ? Et les morts de 1848 ? Et les exécutions de Lavoisier et tous ceux qui furent sacrifiés pour la Révolution ! Ailleurs se perpétuent, aujourd'hui, des manifestations meurtrières. L'évolution humaine met en doute ses capacités à se libérer des ses propres jougs ! Jean Canal. 17 mars 2021. Arte revient sur la Commune avec suffisamment d'éléments documentaires pour en développer le thème.

OMS MET EN GARDE LES PAYS CONTRE UNE ENIEME VAGUE DE PANDEMIE CONVIDALE POUR SEPTEMBRE EN EUROPE !  Le dernier rapport du GIEC ne change guère de celui du GIEC précédent : comprendre que rien ne change pour que tout change ! C'est une opportunité de pouvoir assister à cette modification climatique que nous avons voulue, à l'unanimité, en continuant
un rythme de vie fondée essentiellement sur les biens consuméristes. Les victimes de cette attitude résident en Afrique, en Amazonie et en d'autres lieux où la civilisation les privent de son système de consommation. L'addition est lourde pour les états qui devront faire face aux catastrophes naturelles donc, aux exodes de populations en désérance et d'autres cas de catastrophes inéluctables qui frapperont chaque année les mégapoles. Il n'y a plus rien à rajouter et encore moins de lutte à entreprendre face au processus irréversible de cette modification terrestre. Le zéro carbone ne peut exister. Plus de 2 degrés à venir ! Misons sur 2030 ! Ce sera sans doute une bonne année... Jean Canal. 23 juin/ 3 juillet 2021.

L'EUROPE DES 27 : Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Danemark, Irlande, Grèce, Espagne, Portugal, Autriche, Finlande, Suède, Chypre, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, République tchèque, Slovaquie, Slovénie, Bulgarie, Roumanie, Croatie. Le Hongrois, impose ses propres lois ! Taillées sur mesures, ces lois se présentent sous les aspects d'atteinte au droit à la liberté identitaire : être et ne pouvoir être soi ! Chut ! Cachez ceux qui, chez-nous, en Hongrie, ternissent l'image historique du pays virile que les hongrois incarnent, à l'instar de moi-même : Viktor Orban !, gras, gros, bête et de surcroît ignare ! En fait une dictature démocratique peut être admise dans l'Espace Schengen, sans coup férir, avec l'assentiment du peuple qui la mise en place ! D'autres états ont-ils l'intention de postuler à ce genre de politique oligarchique ? En France, le Rassemblement National vient de comprendre que les communistes, les socialistes, les centristes et les gens dits de Droite s'uniront toujours avec les écolos pour éliminer l'extrême droite !, un parti marginalisé. Jean Canal. 25 juin 2021.

FAIT DIVERS SUR STADE : une équipe de foot européenne aurait essuyé une défaite cuisante, lors d'une rencontre internationale, en Europe. Sa notoriété vient de révéler la faiblesse des idoles du stade, encensés par des spectateurs délurés. Le joueur donné comme favori parmi la pléiade d'acteurs jouant ce soir-là, loupa son tir au but qui devait sanctionner l'équipe donnée comme gagnante. Il ressort de cette rencontre haletante et éprouvante pour les spectateurs, une évidente faiblesse chez ces idoles. En juin 1998, Ignacio Ramonet nous en donnait, déjà, un aperçu... Jean Canal. 1er juillet 2021.

 Jean Canal. 11 octobre 2017.

L'Intellectuel des Algériens : la référence de la pensée.

Europe ! Les infiltrés se sont dissimulés à travers la légalité démocratique des institutions européennes qui leur autorisent de vivre ici. Sous des conditions de respecter les lois de chaque état et d'adopter un comportement civique dans le cadre des lois juridiques, tout étranger admis par la Communauté européenne, peut vivre tranquillement ici. Il faut dissocier un musulman d'un islamiste radicalisé pour des intentions criminelles. La confusion est permanente tellement usitée qu'elle crée l'amalgame. Tant que la Constitution règnera sur les institutions démocratiques, l'Europe sera maîtresse de son espace Schengen. Erdogan est un chef d'état en transit qui recherche désespérément des partenaires qui feraient allégeance à son funeste destin ! L'Algérie refusa de le suivre dans ses intentions malveillantes à l'encontre des états bordant les rives de la Méditerranée. Erdogan fit la démarche en Lybie, en ruine ! Sans grand succès; car les pays affaiblis veulent se reconstruire... Erdogan ne fait peur qu'à lui-même, lorsqu'il se regarde dans le miroir, chaque matin ! Une coalition Russo européenne sous l'égide américaine viendrait à bout de l'entité islamiste, définitivement !  La Rédaction de presselibre.fr 30 juin 2021.  

Xavier*, Valérie** et Laurent*** : ou comment se refaire une identité plurielle : Les Républicains !

La nouvelle, nouvelle Droite affaiblie par son extrémité décline ses candidats en conjuguant les identités électives au singulier. 1 empreint de sincérité, appelle à rassembler au cœur-même des classes défavorisées et abandonnées par le pouvoir actuel. Le populisme évoqué sous les aspects de petites gens dévoyées par le Rassemblement National, notamment, fait tout l'intérêt de Xavier qui tient à sauver ce qui peut encore l'être. Valérie, elle, fait songer à Perette et le pot au lait...* Quant à Laurent, son pathétique plaidoyer pour honorer son engagement à la France, lui revêt des apparences trop trompeuses d'homme politique dévoué à tous les français ; l'exclusion de quelques uns est évidente ! Jean Canal. 28 juin 2021.  Evolution politique à suivre... L'article du diplo de juillet, réservé en son intégralité aux abonnés, sur l'événement électoral de juin en dit long...

Lien utile.    Les conjectures créent une controverse qui apparaît évidente dans le film documentaire HOLD-UP. Les témoignages alimentent en fait des présomptions toutes faites au fur et à mesure que la vérité excipée est mise en doute. Trop long, entrecoupé d'animations débiles qui semblent adressées à des imbéciles,  ce documentaire finit par perdre de sa crédibilité. Les vérités évoquées, complètement reconnues, finissent par être remises en question. On ne peut se satisfaire d'attaques quand une part de responsabilité de la situation actuelle incombe les populations qui ont cautionné et continuent la pratique outrancière d'un système consumériste attentatoire.

**Valérie s'imagine au Pouvoir donc et rêve à tout ce qu'elle pourra s'offrir : renouveler sa garde-robe, allez enfin chez un vrai coiffeur, troquer ses bijoux de pacotille pour du solide ! Du jaune ! Bref ! Le Pouvoir a toujours fait rêver les politiques... *** Laurent, lui, reste celui qui ne veut rien sans avoir tout ou bien ce rien-ci... Avec Laurent nous gouterons à une espèce de dictature démocratique à la hongroise, façon Erdogan ! * Et Xavier ? C'est le plus sage ! Il fait songer à un personnage de Bande Dessinée...Son pendant se retrouve chez Hollande, un autre figurant des BD.

LES ABSTENTIONNISTES (trente millions de personnes) deviendraient-ils un statut ? Si l'on tient compte du taux d'abstention aux dernières élections régionales? "on" peut considérer que ceux et celles qui se sont abstenus peuvent représenter un parti politique à part entière. Le silence fut entendu de la part des plus atteints de surdité passagère...lors des dernières élections : c'est-à-dire, les Politiques officieux ! La réjouissance des grands gagnants devrait connaître une courte durée qui se confirmera aux présidentielles de 2022. Ceux qui ne disent mot, ne consentent plus forcément ! Ils n'en pensent pas moins ! Leur réaction pourra être imprévisible lors des prochaines manifestations populaires à venir ; car elles seront inévitables, et la défaite des Gilets Jaunes prendra une revanche organisée... Rassurez-vous, les RG ont suffisamment renseigné les services de sécurité qui surveillent âprement les français en son entièreté ! Jean Canal. 1er juillet 2021.  

Du rose au bleu, le noir prédomine comme couleur de fond du tableau français qui se dessine pour les élections régionales de juin. Sous une esquisse inachevée aux couleurs ternies par le temps, dû sans doute à l'usure électorale nationale, les Régionales changent selon le climat et la température ambiante des régions. Finis sont les engagements politiques soumis à un parti historique devenant désuet avec le temps : les vieux socialistes sont idéologiquement morts, d'avoir ressassés des thèses désuètes pour l'époque, ils ne purent en ressusciter l'âme errante à Jarnac ; quand aux Républicains encore vivants au sein du parti gaulliste exécuté pour des circonstances évidentes, ils ont rendu l'âme du général, trahissant l'idéologie de la Droite ! C'est ce que le parti officiel de la présidence française actuelle tenta de gommer de la carte géopolitique de ce pays, en voulant en refondre son esprit national ;en vain ! C'est le Rassemblement National qui est donné le grand gagnant avec un retournement de situation indu selon le mécontentement d'une population qui optera pour ceux qui la défendent  et le protègent contre toute atteinte portée à sa sureté ! Macron a échoué, là où d'autres ne purent réussir... Jean Canal. 6 juin 2021.

L'Europe doit-elle devenir la terre d'accueil de tous les migrants ? ! La réponse est claire au sein de chaque état, et les politiques entreprises par quelques chefs d'état belliqueux suffisent à en déduire une réponse ferme de la vaste majorité populaire européenne qui exprime son mécontentement : Non ! Politiquement dangereux, un exil  incontrôlable aurait des conséquences sociopolitiques aggravantes. Nous en revenons au problème originel lié aux crises migratoires de l'Afrique : les chefs d'état africains portent la responsabilité de la misère sociale et paupérisation des populations autochtones. Jean Canal. 16/07/2021. 1H 58MN.
IL PLEUT DRU EN ETE. Inexorablement la planète se modifie selon un processus irréversible, entrainant avec lui des dommages irréparables. Ce qui autrefois fut un phénomène surnaturel, advenant quelquefois au cours d'un siècle, se produit aujourd'hui régulièrement. Il serait vain de rappeler que le climat se modifie et que les espaces urbanisés, occupés par les hommes, ne peuvent plus se confronter aux déluges à venir. Chaque année, les populations constatent les désastres causés par ce changement ou/et chamboulement climatique. Une banalité saisonnière qui s'inscrit dans ce que l'on consignera désormais comme une impondérable manifestation naturelle à considérer dans la normalité des phénomènes récurrents ! Il faudrait envisager une autre façon d'exploiter la nature, dans le cadre de cet urbanisme gourmand en aménagements divers. L'éducation sociale reste à être parfaite et la réalité un leurre pour les politiques que nous élisons... Jean Canal. 16/07/2021. 1H 49MN.   
POUR SAUVER LE LIBAN. Il aurait fallu éradiquer la corruption traditionnelle, pratiquée par les élites politiques. C'est une caractéristique libanaise de détourner les fonds populaires à des intérêts partisans : plusieurs partis politico-religieux se disputent le pouvoir d'un empire géostratégique convoité par des voisins limitrophes à un espace donnant accès à la Méditerranée. Le Liban est à l'étroit. Il aspire à une démocratie populaire qui rencontre des violences policières fréquentes ; le Liban ? Une affaire de finance avant tout ! Jean Canal. 16 juillet 2021. 1H 32MN.   
PRESSE NATIONALE. Quand la presse se fait banque pour gérer son "entreprise" qui doit impérativement rentabiliser "l'information." A eux deux, ils ne font qu'une presse relayée par l'audio et le visuel ! Être journaliste, est devenu un emploi comme un autre, fort bien rémunéré, selon "l'entreprise" pour laquelle on œuvre, en conformité à l'esprit de rédaction imposé pour des raisons relatives à l'éthique que représente le journal ; c'est légitime. Dans le fond, on se demande si  la presse neutralise son information afin de restituer "aux clients" l'objectivité du factuel, par exemple. Pour les moins évolués du peuple français, il suffit de nous dire quel journal vous lisez, quelles chaînes de télé vous affectionnez et quel genre de cinéma vous regardez, pour tirer un portrait très stéréotypé de votre personne. Eh bien, c'est ce que les spécialistes de cette science mettent en œuvre pour vous maintenir dans vos choix correspondant à leurs sociétés d'exploitation ! On se demande pourquoi établir un bilan de cette presse qui n'a eu cesse de se congratuler réciproquement sur un travail qui s'honore lui-même ! Et pourtant, les très bons journalistes existent, heureusement ; chez Médiapart, notamment. Allez salut ! Et bon 14 juillet 2021. Jean canal ; bien sûr. 2h 43mn. 
POLITIQUE PRESIDENTIELLE. "LE TRAVAIL ET LE MERITE" : deux valeurs impérieuses dans le système économique. Réforme des retraites, maintien des aides sociales dépendantes des cotisations salariales. Vous l'avez compris, pas de travail, pas de retraite. Pas de travail, pas d'assurance maladie. Pas de travail, pas de chômage ; mais des chômeurs. Le tout couronné par la nouvelle vague de septembre qui va alléger la démographie française, avec la disparition des vieux au-dessus de cinquante ans ! La France un pays accueillant des criminels, comme si nous n'en avions pas suffisamment ! A propos, les personnes vaccinées ne sont toujours pas à l'abri d'une éventuelle contamination selon le caractère spécifique du prochain virus : Delta ! Septembre sonnera-t-il le glas des plus fragiles ?! Jean Canal. 12 juillet 2021. En direct du pays d'Aix.

LA BANDE DES TREIZE MALFAITEURS IRA-T-ELLE EN PRISON ?!

Former President Nicolas Sarkozy (2ndR) arrives for a hearing of the so-called Bygmalion case trial which sees him charged with illicit financing for his failed 2012 re-election campaign, in Paris, on June 15, 2021. - Sarkozy and 13 others are accused of setting up or benefiting from a fake billing scheme to cover millions of euros in excess spending on campaign rallies. (Photo by Christophe ARCHAMBAULT / AFP)

1 AN DE PRISON REQUIS A L'ENCONTRE DE L'ANCIEN CHEF DE L'ETAT FRANCAIS, NICOLAS SARKOZY, DONT SIX MOIS FERMES. Mensonges, détournements d'attention sur des sujets de manipulation d'argent sale et tant d'autres griefs dont la Droite d'autrefois semble s'accommoder aisément, par une facétie de spectacle judiciaire produit en un exercice démocratique pratiqué depuis toujours, en politique. L'association de malfaiteur ne sera pas retenue par le pénal qui se doit de minimiser les peines encourues. 6 mois avec un bracelet conviendrait parfaitement à Nicolas Sarkozy qui entrera plus tard dans les statuts de repris de justice, comme tendent à le rappeler quelques flics et gendarmes peu scrupuleux de la déontologie. En attente des condamnations des accusés. L'affaire Bygmalion mise au jour avec grand apparat. Ils comparaissent devant la justice pour rendre des comptes. Médiapart accorde un intérêt particulier à traiter cette affaire d'argent aux provenances douteuses. Nicolas Sarkozy en est le principal inculpé. L'ancienne Droite française désignée comme le fief des escrocs politiques, à cette époque, a perdu son électorat au profit du Rassemblement National, dont Mariani. A suivre un jugement qui ne manquera pas d'étonner ! Jean Canal. 16/18 juin 2021. Lien utile : Le Monde.  Les dernières nouvelles fraîches de cette affaire cocasse d'une bande de notables qui ne s'embarrassaient guère de la morale politique ! Les financements occultes apparaissent désormais évidents en politique. Le Monde informe sur la situation des coupables. A lire l'article. Mis à jour le 20 juin 2021 à 7h.

Priorité aux élections régionales et départementales afin de déterminer la tendance politique du pays que représenteront les nouveaux élus. C'est seulement après ce résultat décisif dans la politique de la France que se dirigeront les français pour une présidentielle mûrement réfléchie ! Prendre des responsabilités civiques implique une résolution qui peut avoir des conséquences économiques importantes dans l'avenir des populations. Frappée par des crises aussi différentes les unes que celles dues au covid, la France semble paradoxalement accuser les coûts de revient des fonds alloués aux victimes de l'épidémie, notamment (les catastrophes naturelles bénéficient des aides européennes). Une gestion qui n'est pas pour plaire au pouvoir dont les récentes investigations ne suffiront point à lui donner une nouvelle majorité, convoitée par Le Rassemblement National : l'effet migration/violence impacte les mentalités ! Jean Canal. 27/04/2021. 

La Fayette et Washington, lors de l'abdication anglaise -humiliante défaite pour l’Angleterre, maîtresse du monde-. L'Amérique fut redevable à la France de la victoire de Yorktown, en 1781 qui donna définitivement l'indépendance aux américains !

Macron rencontre Biden sur les côtes de Cornouailles, à l'occasion du G7. Une entente cordiale est recouvrée avec l'homme le plus digne de représenter l'Amérique, aujourd'hui. Un souffle nouveau pâme l'atmosphère européenne qui tend à améliorer ses relations outre atlantique, plus particulièrement, sans tourner le dos à l'Est, là où règne Poutine ! Boris Johnson, très remarqué pour sa coupe de cheveux zazou, s'essaie dans un plaidoyer à l'anglaise, en un euphémisme de doléances à valeurs souveraines : traduisez : « nous vous devons de l'argent, mais aidez-nous plutôt à en gagner, et nous vous rembourserons incessamment sous peu (c'est-à-dire jamais).» La première veuve de Londres a fait le déplacement, en solo, maintenant qu'elle peut, enfin, disposer de son temps et de sa vie ! En bref ! Soyez rassurés, le monde de la finance est en train, pour la énième fois, de repenser les relations internationales au niveau économique, de sorte à gérer les finances mondiales équitablement. Quant aux chinois, ils filent du mauvais coton...et n'ont pas reçu de carton d'invitation !  Jean Canal ; bien sûr. 12 juin 2021.

Que sont devenus nos amis les arabes et la Palestine ?         Hommage rendu à Abdelkrim Al-Khattabi

  Le Revue Esprit réagit. Israël.... Il est erroné ce temps où celui qui critiquait Israël fut traité d'antisémite ! Même point de vue contre les dictatures arabes qui se présentent comme des démocraties religieuses (l'exemple des démocraties chrétiennes fut significatif dans l'utilisation de la religion à des intentions politiques), respectueux des peuples asservis ! Non ! Messieurs les donneurs de leçons européens sur les valeurs démocratiques, régulièrement bafouées par vos forces sécuritaires. La Gauche israélienne ne représente plus que 6% des voix électorales contre deux partis majoritaires la Droite soutenue par l'Extrême droite (les ultra religieux) ! Dénoncé par Human Rights Watch Israël est accusé de pratiquer un système d'apartheid contre les opposants israéliens aux politiques ségrégationnistes du sionisme ! Autant de griefs qui font les Palestiniens et une souche israélienne se révolter pour le respect de leur identité ! Et ce genre de valeur ne se négocie pas. L'article de la revue Esprit vous éclairera suffisamment pour vous construire votre propre jugement sur les antinomies qui animent la région, depuis l'arrivée des colons juifs d'Europe dits ashkénazes, en 1948. Netanyahu se sent légèrement froissé par une injonction onusienne de circonstance : il serait de bon ton d'envoyer des casques bleus orientaux sur les frontières qui desservent la Palestine d'Israël ! Jean Canal. 23/24/28 mai 2021.

Le 20 mai a marqué une trêve entre les belligérants à ce conflit qui ponctue l'histoire d'Israël. La population de cet état ne peut plus souffrir ce genre d'exaction qui ne fait toujours pas l'unanimité des israéliens, comme l'indique cette photographie d'une israélienne qui affiche une pancarte dont les inscriptions illustrent la pensée générale. Au 19 mai, il semblerait qu'un accord entre le deux populations sémites aient été contracté afin de conclure sur une fin du conflit meurtrier....Nul ne peut et ne doit sous prétexte de ne pas être concerné ou bien de se positionner du côté de son choix d'appartenance idéologique, religieuse, rester indifférent sur le sort des palestiniens, à l'heure actuelle, confrontés à un énième conflit meurtrier. Des innocents, palestiniens et israéliens y compris, sont derechef sacrifiés pour des ambitions territoriales sans fin et d'ordre idéologique en camouflé de la politique extrémiste que mène son Premier Ministre. L'expropriation continue de territoires et de propriétés privées n'a pour ainsi dire jamais cessé, dès lors que l'état d'Israël tend à "récupérer" sa terre d'exil, en chassant tous ces habitants non juifs ! On ne peut se masquer l'atteinte portée à l'humain, dans sa dignité jusqu'à l'amour propre blessé, humilié par cet affront commis en forme de pied-de-nez à la Communauté Internationale passive sur ce sujet gênant. On n'entend pas trop les pays du Maghreb manifester ostensiblement leur hostilité à ce genre d'exaction, eux qui ne manquent point de rappeler à la France des bavures de guerre vieilles de plus d'un demi-siècle (histoire de créer une espèce de conflit de génération) ! C'est aujourd'hui que le Monde arabe divisé doit frapper un coup décisif, afin de calmer les nations désunies sur ce thème ! et non demain ! La Paix définitive doit être imposée aux deux états, sans coup férir ! Lien L'Express. Jean Canal. 18/20/21 mai 2021.

EN BREF. BACHAR AL ASSAD réélu président avec 95,1 voix (le rêve de nos candidats présidentiables) ! Rien d'inattendu dans cet événement. On ne détrône point un dictateur ! Il se reconduit lui-même à la place de choix occupée par la lignée qui le précède : la Syrie se porte à merveille avec des espoirs de reconstruction et de militarisation du tissus social aux tendances belliqueuses (les morts reposent désormais en paix, eux !). Une guerre qui fit moins de victimes que le(la) Covid, et dont l'impact ne semble toujours pas émouvoir la Communauté Internationale reconnue, désormais, pour son inanité dans les affaires d'atteinte aux Droits de l'Homme en légère excroissance, France y compris. Une guerre en gomme une autre : le Rwanda réhabilité au cœur de la France qui bat toujours au rythme de la repentance tardive : une lourde charge émotionnelle qui s'épand toujours sur l'histoire française, ponctuée de Présidents cocasses en leur genre : les français ne sont pas en reste avec des options présidentielles opposées idéologiquement ! Le Hirak de l'Algérie s'estompe lui de même avec une lassitude de la part de la France de ne voir rien venir à l'horizon de cette Révolution pacifique attendue ! Quant au détournement d'avion pour récupérer un dissident, c'est considéré comme une peccadille dans un état comme la Biélorussie qui gouverne sous l'emprise d'un passé historiquement chargé en procédure illégale : cet ancien satellite soviétique cultive les méthodes staliniennes, sans ambages, de manière à démontrer que derrière le Rideau de fer, les dirigeants sont maîtres chez eux -la reconnaissance de Staline au cœur de la nation russe, conforte l'idée de pratiques qui sont propres à la dictature soviétique attribuée au prolétariat ! Jean Canal ; bien sûr. 28 mai 2021.

L'interview de Emmanuel Macron sur Zadig fait l'événement de la presse qui axe ses débats sur le fond de la pensée macronienne (existe-t-elle réellement, cette pensée ?). Une synthèse sur le point de vue du Président semble animer la controverse intellectuelle qui s'empare instamment du sujet à dessein d'en extraire le véritable fond qui fait le Président révéler ses sentiments à l'égard de la France ! Une déclaration d'amour pour ce pays qui l'attire des Pyrénées à sa terre de naissance. Un Président nostalgique de l'ancienne France, celle qui a complètement disparu du paysage rural morcellement défiguré, lui également, par l'exponentielle urbanisation des campagnes vouées à rejoindre les immenses agglomérations qui se gargarisent de posséder un nombre en constante excroissance de populations ! Triste bilan, effectivement, Monsieur le Président que celui de la France d'aujourd'hui ! Il faut enterrer ses souvenirs et caresser seulement le vieux rêve qui sommeille chez les nostalgiques du passé. Le corporatisme vous déplaît et vous eussiez voulu y mettre fin ? Leurre bien légitime de votre part, cher Président ; mais, vous touchez là à un pouvoir dépendant des élites non pas intellectuelles, mais effectivement productrices de la plus importante part de PIB qui permet, entre autres, de régler les factures d'état ! Cher Président, votre entretient sur Zadig a effectivement permis à cette presse singulière de sortir de l'anonymat populaire et de se placer, pour un temps comptabilisé par la tendance, au centre de l'actualité du moment vouée à disparaître dès la prochaine Une d'un média concurrent ! Les Présidentielles devront vous départager entre Marine le Pen et vous-même, de sorte à vous notifier, dans le cas échéant d'une défaite, que votre politique quinquennale n'a point répondu aux attentes des français, certes difficiles à vivre... Jean Canal. 27 mai 2021.

Mariani devient donc l'homme fort des PACA (Provence Alpe Côte d'Azur), contre toute les controverses des adversaires politiques à droite notamment. Joseph est sacrifié sur l'autel de Les Républicains qui déposent leur bilan désastreux, sanctionné par les français de l'ancienne droite. Ce sont tous les événements meurtriers qui se sont perpétrés durant ces dix dernières années qui firent opter une majorité populaire en faveur du durcissement de la politique sécuritaire en cette région. L'exemple Mariani servira aux présidentielles comme stéréotype pour des régions encore dubitatives sur l'idéologie à adopter. Il faut s'attendre à un durcissement en France qui des lois, qui des services de sécurité ; car les facteurs à risque, nettement en augmentation, gravitent autour de la Sécurité et de l'immigration. Des événements comme celui des migrants de Nantes, mis en lumière par la presse (600 migrants occupent la ville), ne font qu'illustrer un problème français de fond que la plupart des partis politiques ne voulait point traiter ! Jean Canal. 13 mai 2021.

Que reste-t-il de Les Républicains, un nom d'emprunt au RPR, à l'aune de la présidentielle encore en gestation ? PAR JEAN CANAL. L'aveu de faiblesse des partis politiques officiels, désertés par leurs adhérents séculiers qui désormais obvient vers le Rassemblement National, en dépit d'amélioration de la vie en France, refuge sécuritaire pour une vaste majorité d'électeurs déçus, se sentant abandonnés par les politiques adoptées ces deux derniers quinquennats ; cet aveu révèle l'échec de la gestion de la France. Diabolisé en ces circonstances défectueuses, par les leadeurs nationaux officiels de Les Républicains et de La République en Marche, le Rassemblement National s'impose, cahin-caha, au sein de l'élection présidentielle de 2022 ! Le bilan se solde par une cinglante défaite :  Echecs des politiques de sécurité, absence d'une paix sociale utopique et crises successives qui ont affaibli la politique républicaine sociale d'apparat qui a multiplié les erreurs ; ajoutant à ces déboires l'immigration désordonnée ! Complètement affaiblis Les Républicains de la région PACA, pactisent avec le LREM qui ne marche plus très bien, d'ailleurs. C'est une tentative simple appliquée afin de barrer la poussée du Rassemblement National qui exulte en cette région particulièrement connue pour sa tendance à connotation extrême droite, à savoir lepéniste. Renaud Muselier muselé par son propre parti semble débouté de sa position politicienne, défavorable à l'idéologie de la V° République ! Les alliances politiques admettent deux fonctions essentielles : celle de valoriser la politique en expectative de répondre aux exigences des français et celle de se préoccuper des privilèges partisans des grands leadeurs politiques en exergue de leur parti respectif ! Quant à la Gauche socialiste, elle cultive inlassablement la mémoire de 1981 -les disciples ne prévoient aucun pèlerinage à Jarnac dans l'immédiat, au cas où des manifestations telluriques se manifestassent ! Le 1er mai mouvementé au cœur de ses syndicats a marqué paradoxalement sa controverse au cours des manifestations populaires parisiennes, très agitées. Il semblerait que les prémices sonnent le glas de la syndicalisation générale en Europe. Inamovible en son statut de grand Leader de la Gauche radicale, demeure l'irréfragable Mélanchon qui combat les moulins de Don Quichotte, seul, isolé, dans la plaine désertée.., là, où les paroles du seigneur sont impénétrables dans une France aspirant à une existence tranquille, définitivement perdue ! La fièvre contestataire remonte sur le modèle de celle provoquée par le virus ! 3/4 & 7 mai 2021. Revu et corrigé, légèrement augmenté.

Les Régionales en juin indiqueront la tendance politique de la France qui semble se maintenir à Droite : un ancrage traditionnel qui connut quelques entraves, depuis cette glorieuse troisième République. Les français pourront, à nouveau, expérimenter une politique toute vouée aux préoccupations territoriales de circonstance qui n'auront guère de changement que les précédentes, reposant simplement sur son aménagement dans un soucis de répondre aux fantaisies coutumières des uns et des autres, enclins à formuler des préférences sur un environnement extrêmement dégradé et qu'il faut continuellement améliorer, dans l'instance que tout revienne à la normale ! La couleur des régions pasticheront la carte géographique d'un pays comme toujours divisé dont l'intérêt général est exploité à l'escient de chaque parti. On n'a guère vu une politique soucieuse de la vie des français. Fragmentés en leur fond sur des points d'achoppement qui ne prévalent nullement sur la pérennité d'une paix sociale toujours à conquérir, afin de pouvoir commencer quelques réformes sérieuses et salutaires, les partis politiques en lice, ne semblent toujours pas admettre que seul un consensus pourrait apporter une once de salut à une économie déclinante selon les rythmes des contextes fragilisés, relatifs au démantèlement des outils de travail nationaux. Effectivement, impérieux devoir institutionnel des partis en filigrane briguant le siège présidentiel, en 2022, que cette prise de fonction électorale, quelle que fût le degré de valeur politique visé. Elle se doit de répondre favorablement aux doléances des français dans leur vaste majorité si possible, en tenant toutefois compte d'une minorité risquant d'atteindre le Tiers...État ! La majorité suffisante à une élection ne l'emporte jamais sur la nation tout entière qui reste divisée (un signe de démocratie) dont une frange importante repose entre les voix des contestataires puissamment animés d'hostilité à l'encontre des élus. Quand bien même le pouvoir en place s'arrogerait-il toutes les prérogatives de gestion du pays, il est redevable des comptes de l'état au regard du contre-pouvoir qui représente un perpétuel adversaire politique impénitent ! Lire la suite de l'article.          Jean Canal. Revu corrigé au petit matin...16 mai 2021.

POLICE : "EXCELLENTE NOUVELLE",  selon les propos de David Le Bars, secrétaire général du Syndicat des commissaires de la police nationale, qui commentait l'arrestation des suspects de l'affaire du policier d'Avignon, tué en service commandé. Pour la police et les citoyens en général qui ont fait part de leur indignation devant cet acte odieux, "ce coup de filet" rassure sur l'efficacité policière, en de pareils cas. Ils sont quatre à devoir répondre de l'homicide. Jean Canal. 11/05/2021.  

CIOTTI ERIC SE RANGE A DROITE. Il rejoins son camp d'avant garde : le Rassemblement National ! Effectivement, il existe un profil stéréotypé du militant (pacifique, mais engagé) LR. Il se caractérise soit par un statut de retraité, confortablement installé dans ses pantoufles, bien au chaud l'hiver et au frais climatisé l'été (les conséquences du chamboulement climatique ne s'affichent, chez eux, que par acquis de conscience : ils pratiquent le bio populaire), avec cette particularité qui sauve le reste des non élus audit parti des tricheurs, de continuer la collaboration de vichy, sous les aspects trompeurs de "citoyens vigilants", le tout orchestré par les polices/milices de proximité qui interviennent promptement à la moindre signalisation suspectée par cette Franc-Garde milicienne (la moindre flatulence émise au-dessus des décibels autorisés, attire immédiatement l'attention, non pas comme une effluve printanière des rares fleurs existant en ces lieux : béton/goudron prédominent -la Méditerranée de Braudel n'est plus !), comme c'est le cas sur tout le littoral, circonscrit par la côte d'azur, de Palavas les Flots jusqu'à Nice, ville pilote ! Tous, comme à l'époque quand la France criait "vive le Maréchal", adhèrent à cette conception de la protection civile légitime, en un milieu urbain dont les habitations se chevauchent les unes sur les autres, en un consensus de voisinage aux allures de promiscuité... C'est une garantie de la tranquillité qui n'endigue point le trafic de drogues dures qui se porte à merveille au bord de l'eau (la plupart en croque...), ayant cependant permis que l'on fumât, les plages jouissent d'une certaine liberté ! Un monde formé essentiellement de débiles utiles, cette fois-ci, qui constituent une manne pour tout un système consumériste, happant ces proies dociles, vieillies par la connerie de proximité que l'on cultive, ici, les pieds dans l'eau, évidemment polluée, avec jouissance accrue, au mieux un orgasme masculin, en essayant d'entretenir son anatomie déglinguée, moyennant des promenades en groupes où l'on échange des problèmes insignifiants que l'on se crée par manque de distraction intelligente ! Ajoutons à cette tare française, les déjections canines qui pullulent et abondent sur les trottoirs et le sable ! Vous l'avez compris, nous sommes chez les Cons ! Et de plus Ils sont heu-reux... Le Figaro enquête également sur ce cas de figure française qui attire l'attention des observateur sociaux autorisés à en déduire une critique. Jean Canal ; bien sûr. 7/8 mai 2021.

LE FEMINISME EXACERBE par les femmes. La modernité aurait dû présenter les garanties de l'équité de la femme par rapport au statut de l'homme. Les années deux milles leur confèrent un soupçon de reconnaissance identitaire, dans une espèce de considération qui leur donne des droits équivalents à ceux des hommes. Le mal du siècle repose sur une violence caractéristique toute relative à l'identité masculine qui rejette la vraisemblance de la féminité ! La femme est sacrifiée comme aux temps héroïques de son asservissement aux maîtres du moyen âge. Dans l'antiquité, une place secondaire lui fut assignée en respect des us et coutumes. A quoi le savoir et la connaissance ont-ils servi , dans une société où des citoyens se comportent toujours comme des barbares ? Les viescouples sont vouées à l'échec, sur le long terme, comme le confirment les études sociologiques. Les femmes se défendent-elles mâle ? Jean Canal. 11 mai 2021.   

Voilà un Régime sécurisé qui conviendrait à L'Europe ! Il ne s'agit plus d'une protection sociale, mais armée pour un espace européen qui ne peut se constituer une armée solidaire ! Fragile, la France l'est aux yeux de la Chine d'abord, qui pousse des pions sur toute la planète, l'Iran ensuite qui aspire à l'éradication d'Israël et enfin la Turquie qui fantasme sur la conquête européenne de l'Islam (une chance pour les Turcs, le mandat de Erdogan touche à sa fin ! Une réalité qui ne transparaît pas dans les rapports internationaux, tant que l'économie se maintient en équilibre. Notre regard de français qui se caresse le nombril à longueur de journée, serait de relativiser la situation actuelle qui ne semble point aboutir aux espoirs de paix éternelle, promise en 1945 avec le Président Truman ! La Russie est l'indéfectible amie de la France, n'en déplaise aux froissés du relationnel bon chic, mauvais genre : la France a définitivement perdue sa classe de Dame élégamment vêtue sur laquelle ce regard se retourne quand elle passe à proximité ; sa population s'est considérablement abrutie. Le pays est non seulement vendu, mais bradé ! A comprendre ultérieurement, le moment venu ! Jean Canal ; bien sûr. 10 mai 2021. 

Et, derechef, "l'on" se plaint que des mesures impérieuses ne soient point prises incontinent pour endiguer, qu'écris-je, éradiquer les phénomènes comme la pollution généralisée qui désormais se répand inéluctablement sur la planète. Quelques arbres sont plantés, cahin-caha, afin de justifier à ce peuple imbécile que des mesures sont prises contre la lutte du chamboulement climatique qui, n'en doutez pas, braves citoyens contribuables (puisque c'est vous qui réglez la note), sera ainsi maîtrisé, incessamment sous peu, selon l'avis de chaque acteurs de la scène qui se joue en politique ! Un leurre dans une utopie, certes de grande qualité, qui illustre des situations ubuesques dans la mesure où les déforestations continuent et la pollution n'a jamais cessé ! Un référendum solutionnera-t-il le problème ?, en engageant votre responsabilité directe, de sorte à attester que vous et nous avons entrepris une démarche salutaire pour sauver nos enfants et petits enfants du désastre incontournable que nous provoquâmes par notre connerie légendaire : fin de l'annonce ! Jean Canal ; bien sûr. 10/11 mai 2021.
SciencesPorcs démultiplie la parole et manifeste son ostentation pour se faire entendre et comprendre ! Les filles harcelées revendiquent leur droit de féminité libérée des abus des hommes ! Quelle justice pour éradiquer ce phénomène qui semble pérenniser depuis trop longtemps ? La gente féminine apparaît toujours victime au regard d'une société passive sur les atteintes en tout genre qui lui sont portées. Le Politique est seul responsable dans son inanité coutumière, malgré des femmes au Gouvernement.  Quelle leçon à retirer du récit de Michel Zecler ? Un réquisitoire contre la police qui, encore une fois dans son histoire, a su se distinguer par sa viscérale haine cultivée à l'encontre de la justice sociale ! Les affaires policières du XX° siècles illustrent ce qui se revit aujourd'hui : établir de faux rapports, parjurer sur son statut et enfin dispenser la violence sous les auspices de la haine ! Jean Canal. 28/01/2021. LIRE LA SUITE
L'option existe. Elle relève d'un choix délibéré que chaque individu doit prendre, en ayant conscience des conséquences d'un tel engagement à risque qui provoquerait inéluctablement des actes dangereux. Néanmoins, elle reste incertaine chez ceux qui, dubitatifs de nature, cultivent une manière ambiguë d'occuper deux places à la fois ! Situés généralement au Centre, prompts à rejoindre le parti le plus favorable à leurs intérêts personnels, ils hésitent sur la position finale à adopter, au moment de l'échéance électorale ; car il s'agit de politique. Réfléchissant à deux fois sur la finalité. Hé oui, Marianne ! Tu l'as encore une fois dans les fesses... Et je crois, connaissant les femmes, que ce n'est pas pour te déplaire ! Jean Canal. 11 avril 2021. Lire la suite article de presse
Dans le Diplo d'avril. 4945 mots consacrés à l'agriculture bio/conventionnelle. Une lecture d'un article signé Maëlle Mariette dont le travail de rédaction mérite, pour ce mois-ci, la prime place dans ceux qu'il faut lire absolument (mes humbles excuses à Serge Halimi pour la seconde place qu'il occupe). Le monde paysan est décrit avec une acuité toute relative à notre époque où les reconversions vers la terre (on comprendra l'agriculture), sont dépeintes avec force détails de sorte à ajouter audit récit une once d'analyse suffisamment fournie en exemples circonspects ! Abrégeons, afin d'éviter la redondance comme sur BFM, et concluons par une invitation à consigner cet article dans vos dossiers réservés au chamboulement climatique en tenant compte des réactions que ce dernier provoque au sein de gente bio ! Jean Canal ; bien sûr. 7 avril 2021.                 "Tout profite à l’extrême droite française : une économie en panne, un chômage dont la courbe s’envole au lieu de s’inverser, la hantise du déclassement et de la précarité, une protection sociale et des services publics menacés, un « projet européen » aussi savoureux qu’une gorgée d’huile de ricin, une vague migratoire que gonfle le chaos de plusieurs Etats arabes, des attentats de masse dont les auteurs se réclament de l’islam… Sans oublier, depuis près de trente ans, un Parti socialiste qui partage avec la droite à la fois la responsabilité de politiques néolibérales désormais cadenassées par les traités européens et le projet de se maintenir indéfiniment au pouvoir (ou, pour la droite, d’y revenir) en se présentant, élection après élection, comme le barrage ultime contre le Front national (FN)." Serge Halimi. Monde diplomatique de mars 2021

RETROUVEZ NOS ARTICLES LES PLUS RECENTS DANS NOS ARCHIVES