LA UNE

Reportez-vous à la page culture

Jean Prouvé en Arles à l'Espace Luma, au Parc des activités : 21 octobre ouverture de l'exposition. Rejoignez-nous...

On ne peut que ressentir de la sympathie à l'égard de cet architecte pour qui l'on éprouve de la tendresse envers ses œuvres.  Jean Canal. Luma. 21 octobre 2017.  LIRE LA SUITE. 

ACTION FRANÇAISE

L’EXTRÊME DROITE EN FRANCE DURCIT LE TON. DES GROUPUSCULES PASSENT A L'ACTION. Leurs objectifs : hommes politiques et réseaux islamistes. Une contextualité qui risque d'accroître le ressentiment d'hostilité à l'encontre de certaines  engeances vouées à une attitude contraire à l'éthique républicaine ! La démocratie est-elle en danger ? Pas plus qu'en 1930... Jean Canal. 19 octobre 2017. 

i

L'Histoire de l'Extrême Droite en France révèle son vrai visage. Du Général Boulanger, en passant par les années noires de l'occupation nazi, jusqu'à l'OAS et aujourd'hui Marine le Pen, la France ne semble pas avoir fait fi de son passé honteux. Jean Canal. 19 octobre 2017.

 AGRICULTURE FRANÇAISE. Les conflits d'intérêt au sein de la polémique suite aux différents rapports des Agences de traçabilité sur les produits issus de l'agriculture. Le grand bandit de cette péréquation économique, Monsanto, sort encore impuni de ce qui ne sera jamais un procès. Le Glyphosate responsable du cancer, comme il est établi, ne semble toujours pas déranger certaines agences qui cautionnent le criminel américain trouvant des complices chez les agriculteurs français ! Évidemment ils plaident non coupables... Jean Canal. Revu et corrigé le 13 octobre 2017. Des nouvelles de Bruxelles.

 

L'ÉDITO. Des groupuscules d'extrême droite interpellés par les services de sécurité du territoire. Moyenne d'âge 20/30 ans. Ils veulent répondre par les armes aux islamistes de France ! Devons-nous considérer ce phénomène comme une manifestation ostentatoire de ce que les années trente ont connu avec la Cagoule ?! L'héritage de Charles Maurras ne se retrouve pas dans ces nouvelles méthodes qui tentent de rallier les déçus du régime démocratique. Qui se cache derrière cette apparence idéologique ? Jean Canal. 18 octobre 2017.

Ne manquons sous aucun prétexte le témoignage filmé de l'histoire contemporaine du XX° siècle dont nous dépendons par un héritage issu de la modernité sociale et industrielle. Un regard sur ce passé, sans le regretter, bien sûr ; quand bien même les produits d'antan étaient bio d'origine, laissant perplexe sur l'intelligence de notre évolution qui fabrique des maladies en laboratoire afin de diminuer un taux de population en excroissance permanente ! Fiction ou bien réalité ?! Le commentateur appuie son vocabulaire, en accentuant son reportage sur une explication exhaustive, au cas où, la France d'autrefois, ne comprît goutte de ce reportage très instructif sur le nationalisme français ventant les mérites de sa République (la Troisième) ! Le Curé, le pain et l'école ! Nous sommes entre nous, Français de souche et d'adoption qui nous sommes vendus les uns les autres pour des raisons idéologiques ! Jean Canal. Bien sûr. Et de concert, nous pouvons dire : "Vive la France."

LE CAFÉ NOISETTE et les lectures du Monde Diplomatique. C'est tardivement que j'ai découvert le Monde diplomatique. En 1986, le journal me tomba dans les mains pour en lire les articles rédigés essentiellement par claude Julien. Le journal éditait en noir et blanc. La teneur des analyses et la critique constructive qui en ressortaient me convinrent du choix définitif de l'adoption de ce média papier comme référent entre autres de France Culture et de la Revue Esprit, découvertes à cette époque. Plus de trente années se sont écoulées et ma fidélité est entière à leur égard ; aucune déception que ce soit en lisant Ignacio Ramonet que Serge Halimi. Jean Canal. 6 octobre 2017.  Donc. Je ne saurai trop vous conseiller la lecture de l’article de Jean de Gliniasty, page 20, dans le Monde diplomatique d’octobre. Cité en préambule en première page de la rédaction dudit, l’article demeure une source d’informations qui renvoient à l’histoire diplomatique de notre état. La teneur de son analyse sur « Une certaine idée de la France » apprend beaucoup sur l’état actuel de notre pays, pour ceux, évidemment, qui se sentent concernés par son histoire et son évolution politique déductive de ces dernières décennies. Son auteur est directeur de recherche à l’Institut des relations internationales et stratégiques. En quelque sorte, il tire une conclusion sur les différentes politiques étrangères menées sous plusieurs mandats, en revenant sur la décolonisation entreprise par Charles de Gaulle. La suprématie de la France y est évoquée en laissant augurer, cependant, une alternative nouvelle qui pourrait surgir d’Emmanuel Macron confronté justement aux aléas des relations internationales dictant la conduite à tenir. A lire donc, avec assiduité, je vous prie, et analyse circonspecte personnelle de préférence, de façon à vous faire votre propre idée de la conjoncture actuelle et essayer d’augurer de la suite des événements politiques très complexes qui régiront le monde et l’Europe ; du moins son économie… Jean Canal. 2 octobre 2017. Toulouse.
QUE DE MAUVAISES FRÉQUENTATIONS. En quelques mots qui veulent abréger la situation nationale : la société devient infréquentable ! Jamais, elle ne fut autant réduite à un niveau inférieur dans une moyenne vacillante sur l'échelle des rapports sociaux ! Une généralité qui trouve ses causes dans une évolution essentiellement fondée sur le développement du progrès matériel comme référent unique. La preuve : cette agitation populaire qui tente en vain de détourner les directives des pouvoirs. Jean Canal. 12 octobre 2017.
OÙ ÉTAIT DIEU CE JOUR-LÀ ? «Mes enfants ont été tués parce qu'ils étaient juifs» Samuel Sandler prie toujours pour que quelque chose de bien, de bon arrive. Le tueur du 19 mars 2012  qui fit plusieurs victimes dont trois musulmans, assassina lâchement des enfants dont un avait encore la tétine dans la bouche lorsqu'il mourut. Lire la suite

 

L'affaire de Marseille !

L'effroi face à la peur de l'islamisme meurtrier ! Deux toute jeunes-filles, innocentes, tuées au nom de l'idéologie ! Comment vont réagir les français non musulman contre cette passivité, ce laxisme, cette impossibilité de circonscrire un mal ? En ayant prêté l'oreille aux conversations diverses, l'alternative de s'armer devient l'option de sauvegarde ! La Sécurité montre son impuissance confrontée à l'incommensurable activité meurtrière de malades puissamment déterminés ! Comment se sortir de ce bourbier ? Les armes vont certainement se retrouver dans les mains des futures victimes...qui en échange ne donneront plus leur vie !  Jean Canal. Revu le 6 octobre 2017.

Un pays difficile d'accès depuis toujours. Penchons-nous sur son Histoire et au regard que nous devrions lui porter, apparaîtra toute la clarté de sa complexité ! "La France, c'est pas la Gauche, la France. La France, c'est pas la Droite, la France...." Citation du Général de Gaulle, lors d'un interview journalistique dans les années soixante.  *"Le roseau plie, mais ne romps pas;" Jean de la Fontaine. Jean canal. 29 septembre 2017.

 

« ...la satisfaction de donner toute la mesure de leur habileté et de leurs connaissances et de contribuer le mieux au bien-être commun. » citation de la Constitution Internationale du Travail (OIT). Cette citation incluse dans le premier paragraphe de l’article exceptionnel de Alain Supiot, Professeur au Collège de France, suffit à apporter la lumière sur les zones d’ombre qui obscurcissent intentionnellement les Réformes du travail et des lois qui le régissent. A priori, si l’on tient compte de l’article rédigé par cet éminent membre de l’OIT dans le monde diplo de ce mois, pages 22 et 23, on découvre les véritables intentions qui se cachent derrière des réformes présentées comme salutaires pour l’avenir des salariés ! On peut donc se passer aisément des explications fort exhaustives des uns et des autres encartés dans des syndicats et partis politiques dont les thèses tirent à hue et à dia un électorat indécis, désinformé et aveuglé par une idéologie politique orientée. Il fallait derechef l’intervention intellectuelle de penseurs, fût-il professeur au prestigieux établissement de France, pour que la raison l’emportât sur l’utopie collective des mouvements formés pour combattre des moulins ! Le danger est plus profond et s’insinue jusqu’aux abîmes de l’ultra modernité de la hiérarchisation virtuelle du travail ! Heureux celui qui de ses mains peut encore produire une réalisation artisanale ! Celui-là est sauvé des prises inaliénables de l’accaparement de sa pensée par le système d’exploitation des masses ! Il s’agit réellement de la concentration des forces de productivité dans le pouvoir de décision unique ! Soit la forme la plus épurée du capitalisme émancipé par l’ultralibéralisme ! Un article donc à lire, mais également à consigner dans ses propres archives de sorte à être prompt à pouvoir s’exciper vers autrui, au profane et tout autre individu persuadé d’avoir raison sur ses intentions de manifester pour une autre cause que celle évoquée dans les pages 22 et 23 du Monde diplomatique d’octobre. Jean Canal. 3 octobre 2017.
 
LA LETTRE DE lAURENT JOFFRIN               EMMANUEL MACRON.  L'amertume du pouvoir acculé à l'impuissance ! Emmanuel Macron confronté aux ambivalences des partis politiques ! La Droite brigue le pouvoir pour les prochaines élections ! Qui incarnera ce parti emblématique de la France révolutionnaire de 1993 ? L'homme présidentiable de demain est-il arrivé ? Une femme comme élue ?! Laquelle ? Le Front national est décimé ! LA Droite se recompose à nouveau avec du sang neuf ! Nombreux d'appelés, très peu d'éligibles ! Les critères d'élection doivent, désormais, reposer sur la probité ! Qui, dans quatre ans, sera à la tête d'un parti fragilisé par ses magouilles ? Jean Canal 29 septembre 2017. En direct de Toulouse.

 Le Sénat reprend la main sur son entité politique originelle. Ni les indécis de la politique, ni ceux qui ne votèrent pas à la Présidentielle 2017 et encore moins ceux qui se cherchaient une identité politique rénovée ne sont venus à bout de leur hésitation idéologique ! Autrefois, les plus têtus s'engageaient pour la vie : on était soit de Droite, soit de Gauche ! Désormais, les plus intelligents, c'est-à-dire une stricte minorité des français, saisissent l'opportunité d'essayer de changer les choses, quand un homme devenant politique tente de modifier un système social devenu obsolète . Mélanchon n'a point de solution politique hors des thèses communistes qui ne prévalent plus dans des sociétés mondialisées sous la coupole de l'ultra capitalisme contre lequel Karl Marx ne luttait point, mais prévenait de sa capacité à dévier des lignes prolétariennes consignées dans son système social ! La situation est complexe, puisque tous cultivent le libéralisme à des degrés différents ! Ce que veut nous faire comprendre le Président et son gouvernement repose dans des arguments gravitant autour de la nécessité de changer profondément et d'adapter notre société aux sociétés parallèles qui suivent un système que même les Chinois exploitent depuis une vingtaine d'années, tout en restant communistes... ( les anciens Gardes-rouge sont les nouveaux capitalistes des spoliations effectuées sur leurs victimes sous le régime de Mao !). Jean Canal. 18  septembre 2017. 

 MALADROITE POLITIQUE DES RÉPUBLICAINS A la recherche de la notoriété perdue. Le premier parti politique héritier du Général de Gaulle part à la conquête de ses propres idées nouvelles qui lui redonneraient une place majeure dans la politique à venir ; puisque celle d'aujourd'hui lui a ravi la primeur. Le principe politique est simple, il faut éliminer les éléments perturbateurs ; c'est-à-dire 89% (restons prudents le 100% serait prétentieux) de ses représentants ! Le défaut ? Le même que celui de Mélanchon qui véhicule des idées communistes révolues ! Les nouvelles générations aspirent à plus de pragmatisme et de résultats immédiats. Le discours fondé sur une rhétorique surannée ne prévaut plus au sein d'une jeune population délurée de la politique à papa !   Jean Canal ; bien sûr. 8 septembre 2017.
LES ADMONESTATIONS FORMULÉES SOUS LES ASPECTS D'UNE RÉVOLUTION MANQUÉE DE RUES. SEPTEMBRE SOMBRE POUR LES OPPOSITIONS POLITIQUES FRANÇAISES QUI FONT COALITION POUR DES CAUSES STRICTEMENT DIFFÉRENTES.
FRANCE CULTURE, hier débattit sur ce sujet, en apportant un peu plus de crédibilité aux problèmes, en invitant des personnes autorisées à discourir sur ce phénomène. Depuis que les villes sont atteintes de mégalomanie, elles se sont données comme objectif d'accroître la population, de développer ses infrastructures pour répondre "économiquement" aux nouveaux besoins matériels des populations intégrées dans la mégapole : Marseille, Toulouse, Montpellier et même Béziers n'ont pas réchapper à ces exigences modernes que le progrès justifie par la démographie ! Immeubles géants à Toulouse construits par les grands groupes comme Vivandi et Bouygues, rachats de vieilles toulousaines pour ériger des immeubles privés et construction d'une ville aseptisée ayant perdu son authenticité ! En attendant que le chamboulement modifie tout cela, de manière à en recomposer le paysage (puisque les campagnes reculent et sont envahies par les néo ruraux qui n'en ont que le nom). D'un point de vue intellectuel, l'observation nous révèle un suicide collectif qui se trame de jour en jour, à l'insu de l'insane raison ; et personne n'est coupable, parce que tout cela est légal : c'est-à-dire conforme aux normes, européennes, je vous prie ! Alors, comme le dit si bien encore Jean de la Fontaine, dans le chêne et le roseau :" mais attendons la fin." Jean Canal. En direct de Toulouse. 6 octobre 2017. 
Chamboulement climatique : la preuve par l'expérience! L'addition à régler sera lourde ! Pour lors aucun changement profond dans nos modes de consommations qui eussent eu une incidence notoire et prépondérante dans les conséquences du dérèglement du climat. Toujours autant de véhicules sur les routes et autoroutes ! Les villes sont doublement polluées et victimes de leur développement urbain, comme Toulouse, la Mégapole de Midi Pyrénées ! Cette fois-ci, tout le monde l'a compris ; excepté, bien sûr, les récalcitrants qui forment, par delà la planète, les négationnismes du climat. Ce qu'ils n'ont pas tout à fait compris, par contre est que ce phénomène va s'accentuer et se répandre sur des zones occidentales de l'Europe ; puisque nous sommes concernés, ici. Evidemment quelques signes ostentatoires caractérisés par des changements de températures inédits ont pu saisir l'attention des civilisations sujettes à ces légères perturbations. Si l'on en croit les scientifiques autorisés en la matière, lesquels surveillent et analysent des résultats inquiétants comme la fonte des glaces, le pourtour de la Méditerranée deviendra définitivement désertique dans X années ! L'eau deviendra un enjeu majeur comme le démontre l'eau que nous vendons aux espagnols depuis vingt ans déjà et une petite montée des eaux inondera  certaines régions du Sud. Quant aux autres états européens, comme la Hollande, entre autres, leurs terres seront en grande partie englouties. Bref un véritable scénario de science fiction... Y croire ou pas, le problème ne repose pas sur ce point de vue, mais plutôt sur la réalité des situations annoncées depuis plus de vingt ans. Etant tous responsables, en occident plus particulièrement, puisque nous avons pillé la planète et développer un consumérisme effrayant qui a déréglé le système, nous devrons (devons ?) faire face à des catastrophes mineures qui causeront des désastres sans précédent. Il n'y a rien de plus que nous puissions faire pour arrêter ce processus qui comme l'ont écrit les meilleurs scientifiques, est irréversible ! Jean Canal. 1 octobre 2017. Sans cynisme aucun, contrairement à ce qu'écriraient nos ennemis mal-pensant, le chamboulement climatique, inscrit dans un processus irréversible de l'évolution terrestre, sera t-il une opportunité pour l'homme de remettre en question la manière qu'il a d'appréhender la nature ? Les catastrophes vont se succédé, en modifiant profondément les structures sociales de sorte à se tenir prudemment dans des positions de plus en plus pragmatiques. La conscience générale n'étant pas encore acquise à ce sujet, malgré le lot des apparences, reste le geste qui sauve une parcelle d'espoir de la réalité conjoncturelle. La singularité de l'individualisme repose justement dans cette volonté de ne point appartenir à une idéologie quelconque, soit-elle politique, pour mettre à profit sa conscience au service de la collectivité !  Malgré les nombreuses victimes attendues, sans prendre en compte les dégâts matériels, comme c'est le cas aux Etats-Unis, en ce moment, il faut espérer que cette perturbation fera réfléchir sur un avenir proche qui s'annonce, effectivement, catastrophique. Jean Canal.  31 août 2017.  
MUSULMANS ET CHRÉTIENS DANS LA RÉCONCILIATION? Quel incidence sur marseille après la tuerie de la Gare Saint-Charles ? 

SAVEZ-VOUS LIRE CORRECTEMENT ?

HUMAN RIGHTS

   Le chamboulement climatique dicte d'ores et déjà sa loi ! Les nations sont acculées à des décisions déterminantes pour l'avenir de l'humanité. Les septiques seront convaincus de l'inanité de leur pensée au sein des sociétés gravement atteintes du malaise du XXI° siècle. Les tricheurs, comme les fabricants de voitures conformes à la législation européenne, notamment Audi, sont pris à leur propre piège. Le pillage de la planète à atteint son seuil de non retour ! Avez-vous cru un instant que l'on pourrait résorber le chamboulement climatique et freiner son processus reconnu comme irréversible ? La nature nous présente une addition partielle de ce que nous lui devons ! Il va falloir maintenant subir et faire subir à tous ces peuples innocents les erreurs que nous avons commises. Jean canal. 2 août 2017.                                      Les marques ostensibles du chamboulement climatique commencent à laisser des traces qui deviendront indélébiles dans le temps que ce dernier mettra à imposer ses nouvelles transformations à l'humanité. Le Texas frappé dans son orgueil ! Doit-on s'apitoyer sur un tel phénomène qui risquera de nous arriver ? Les États-Unis n'étaient-ils pas ceux qui polluaient le plus la planète ? N'étaient-ils pas les premiers consommateurs de biens terrestres ? Ne sont-ils pas à l'origine de l’homologation et la production de firmes comme Monsento ? Quels résultats escomptaient-ils après tant d'années de destructions massives au sein de la consommation ? C'est un juste retour des choses que de s'acquitter d'une dette : une facture que les pays occidentaux paieront chacun leur tour ; car le processus du chamboulement climatique est irréversible ! Et en tout a priori, rien de sérieux n'est entrepris pour résorber les pollutions ! Puis Trump ne veut point inscrire son programme dans une modification profonde de son système consumériste. Jean canal. Dimanche 27 août 2017.
 1 pays souverain de ses choix politiques : la France.

 

Alain Finkinkrault le cite à tout bout de champ. Il en a fait avec Lévinas, son penseur de chevet évoqué à chaque émission de France Culture, Réplique. Péguy aujourd'hui recouvre t-il une place dans la pensée contemporaine, comme ce fut le cas durant son époque ? Une lecture pour tous ! Assurément, ce penseur mort sur le champ d'horreur de la Guerre de 14/18, comme tant d'autres, nous a laissé une pensée humaniste très contemporaine. Jean Canal. 1er octobre 2017.
De gauche à droite, Samuel Forey, David Thomson, Tristan Waleckx et Matthieu Renier, ce mardi, lors de la remise du prix Albert-Londres. Photo Eric Feferberg. AFP

"Le vieux monde tarde à mourir emportant avec lui, dans la sépulture de la postérité, des années de gloires, de conquêtes intellectuelles et de reconnaissance spirituelle. Jean Canal. Lire la suite. La voix de l'étude intellectuelle au service de la collectivité sociale. Le principe du savoir est d'émanciper les êtres afin de les rendre libre et donc conscient de l'identité de l'autre... Jean Canal. La Revue mensuelle des Deux Mondes, fondée en 1829 présente un dossier sur Ernest Renan. Il serait inutile de présenter ce haut personnage de l'intellectualisme français qui a contribué au développement de la pensée collective en traitant des sujets vastes et variés sur des thèmes qui, en son époque, ne connaissaient point de polémiques comme aujourd'hui, avec la religion et sa pratique dévoyée. Jean Canal. Dans les organes de presses de référence qui ne peuvent souffrir d'analyses approximatives qui seraient réalisées à la hâte dans le but de répondre rapidement à l'attente des médias, certains, parmi les plus intellectualisés, comme La Revue des deux mondes, deviennent l'incontournable lecture régulière que les rédacteurs se doivent de consulter afin d'élaborer une éventuelle critique digne du sujet traité en des circonstances conjoncturelles déterminantes pour le pays ; en l'occurrence la France !Lire l'article.         Jean Canal. 24 Juin 2017. Lire la suite de l'article, ici.
POLICE SOCIALE       Polices de Montpellier, de Béziers et d'autres villes frappées par des tensions dues aux conjonctures actuelles qui se développent dans une violence accrue dans le sens épistémologique de la situation internationale entretenue, les services de sécurité du territoire en longue maladie. Et oui ! Les flics craquent ! Des gendarmes sont portés pâles ! Trop de stress, cumul des missions et regards torves et désobligeant à leur encontre, affaiblissent le caractère de l'agent de sécurité de la République.  Jean Canal. 27 août 2017. POLICE établit un état des lieux de leurs locaux professionnels. Un triste bilan échelonnant plusieurs années de dysfonctionnement d'un système obsolète. Rendue publique, la longue liste des appareils de service sont détaillés, photos et interviews de policiers anonymes ont été diffusées dans la presse pour aire valoir le droit à une amélioration dans leurs services. Pour quelle raison ce fait est-il mis au jour sous la présidentielle Macron ?!  Jean Canal. 18 août 2017.                                              
La Liberté du Peuple. En cas d'urgence de la privation des libertés citoyennes que l’État, par le truchement de la République, est censée garantir à ses sujets, quelle alternative nous échoit ? Ni la saisine des tribunaux pour faire valoir des droits devenus, de facto, caduques, ni la constitution en partis politiques arborant les couleurs de la fraternité et de ces concepts ne plaideraient en la faveur du peuple ! Les droits fondamentaux disparaissant sous la législation, la loi, en son entité, ne pourrait plus faire valoir que celle qu'elle a promulguée ! Des mesures insoupçonnées tacitement élaborées par les différents pouvoirs politiques en place, sont, d'ores et déjà prises, et seront appliquées à l'encontre de tout contrevenant aux lois en vigueur ; c'est-à-dire celles qui défendront, en les représentant, les intérêts de certains, au détriment de la communauté nationale que représente le peuple !      Lire la suite.

Contre les chrétiens

Le référendum en Suisse vient à bout des litiges sociaux sur des points brûlants de la démocratie helvète. Derechef, comme pour d'autres sujets épineux, les peuples suisses sont sollicités pour exprimer, par un référendum national, leur opinion concernant l'adoption de changements majeurs à leur vie en société. Les résultats de l'urne sont très clairs et majoritairement explicites : ils ont voté la fin du nucléaire en faveur des énergies renouvelables dans un calendrier proche des échéances à venir pour éradiquer complètement ces bombes à retardement ! Les Suisses vont d'ailleurs plus loin dans leur investigation : une forme de décroissance est adoptée au moindre coût ! Les contribuables s'acquitteront d'une modique somme pour réduire leur consommation...et transiter vers les énergies en question. Le pays qui vit naître Jean-Jacques Rousseau, le philosophe par excellence du socialisme qui inspira  Proudhon, n'a pas œuvré en vain dans sa philosophie sociale, déjà conceptuelle de la nouvelle société : la parole revient aux peuples ! Les Suisses se sont toujours tenus distants des autres sociétés européennes afin d'en observer au demeurant appréhender leur (dys)fonctionnement ! Pays tranquille qui connaît un train de vie paisible et suffisamment doté de protections sociales pour ses citoyens, la Suisse n'a rien à envier aux autres états ! Un tel référendum serait-il possible en France pour évaluer la tendance du nucléaire au sein de la population ? D'un point de vue des institutions, son recours est possible ; au regard des politiques, cette démarche démocratique solderait, aujourd'hui, le compte des centrales nucléaires qui jetteraient sur le pavé des emplois ! Tout le paradoxe est donc là : pas de sacrifice d'une minorité pour sauver la majorité européenne des risques de fissures de la matière...Jean Canal. 23 mai 2017. 

Dans l'antre des rédactions des médias qui diffusent en boucle une actualité présentée selon l'importance attribuée par des critères d'impacts sur l'audimat, on assiste, chez certaines chaînes, (nous n'en citerons qu'une) à une mise au pilori des ministres du gouvernement actuel. L'occasion est trop belle pour ne pas la saisir, en l'exploitant à l'escient des conjonctures qui se disputent  la responsabilité des sociétés confrontées à des crises de tout ordre et notamment celle de la défense de l'environnement ! Ou bien l'invitation d'une personnalité atteste de la volonté de transparence sur la chaîne en question , afin de démontrer la qualité du média ! On s'exprime d'ailleurs avec une liberté toute réservée cependant sur des points qui n'ont ni queue ni tête ; puisque, le contexte aura raison de l'oisiveté journalistique puérile qui n'encense que les rédactions. On se demande donc, comment un journaliste de BFMTV, fort loquace se permet-il de vilipender maladroitement Nicolas Hulot,  avec un acharnement qui traduit son animosité personnelle à l'encontre du Ministre soucieux de la santé publique ; interview suite aux rappels à la loi interdisant certains pesticides  ?! La raison collective est donc bafouée au profit de la productivité qui n'a cure de la santé publique ! Et le journaliste y va de sa verve insolente.  Sur ce reportage, la parole est également donnée à un agriculteur en betterave soucieux de ses rendements si on le prive de pesticides ; l'individu n'a cure de savoir si ses enfants, petits enfants subiront les conséquence de cette pollution industrielle instillée dans nos légumes ! Sans doute, ce dernier, comme tant d'autres, est-il persuadé que dès l'instant qui'il ne consomme pas de ces produits falsifiés à l'origine, il est à l'abri des conséquences qu'il génère sur le long terme. Le contraire fut déjà démontré et la leçon n'a pas suffit à instruire suffisamment ceux qui s'enferment dans des résolutions suicidaires ! Jean Canal. 27 juin.
Aurions-nous pu continuer à pratiquer une politique sociale héritée de 1936 et revue et corrigée en 1948, tandis que le visage de la consommation a changé de face ? Le monde ouvrier s'est considérablement embourgeoisé suite aux différents modèles sociaux qui ont succédé aux politiques durant la V° République et les classes sociales se résument, aujourd'hui, aux riches et aux pauvres ; quand bien même le "parvenu" serait-il persuadé appartenir aux premiers, il entretient un système boursier qui  le saigne comme un malade imaginaire de Molières ! La cause n'est point à rechercher dans les milieux capitalistes qui ne firent que fructifier leurs biens selon la participation du monde ouvrier à accroître la consommation ! Le néolibéralisme est a son apogée, pour ne pas dire à son déclin individuel. L'accumulation des richesse est et sera un lourd fardeau à supporter par toute la société qui n'en mesure pas encore les conséquences désastreuses pour les collectivités internationales.  Les Réformes très contestées par les partis belligérants à Emmanuel Macron et son Gouvernement sont légitimes, mais obsolètes devant un monde qui aspire à l'espoir de l'enrichissement personnel ! La fin de la CGT a signé l'abolition de la contestation ouvrière dont la majorité jouit des biens de consommation avec opulence. Jean Canal. 30 juillet 2017.
 

Chroniques

Ne plus contrevenir sur la consommation du cannabis, revient à le libérer des contraintes pénales qui alourdissaient les tribunaux. La Police, favorable à cette méthode prônait par le Gouvernement Edouard Philippe, rejoint l'idée première d'Emmanuel Macron de trouver une alternative à cette culture de la fumette qui se pratique dans tous les milieux sociaux. Un joint fumé dans la rue ne sera-t-il pas pris pour une provocation au sein de la Droite rigide, ne fût-ce, comme à son accoutumé, de réagir par contradiction traditionnelle à ce genre de réforme, taxant l'état de laxiste ?!  C'est un petit pas en avant sur le long chemin à parcourir pour éduquer tout une population déjà versée dans l'alcoolisme passif... Jean Canal. 26/05/2017.

Le monde tel qu'il voit le monde. L'image est délibérément choisie pour le pays qu'elle représente : les Etats-Unis. Remontons, si vous n'y voyez pas d'inconvénient, jusqu'à Lafayette qui à son retour de l'Amérique ayant chassé les Anglais et obtenue son indépendance, cru bon de rejoindre l'insurrection révolutionnaire en France. L'espoir qu'il nourrissait de reproduire une institution similaire à celle de l'Amérique s'évanouit quand il fut confronté  à la révolte sanguinaire et aveugle d'un peuple livré à la vindicte politique sous l'égide bourgeoise.  Certes, les années d'humiliation, de servitude et de misère justifieraient sans doute ce massacre de femmes, d'enfants et cette destruction de patrimoines qui paradoxalement appartenaient au peuple ! Des erreurs irréparables, autant qu'un crime condamnable, ne permit pas d'établir, dans l'immédiat une stabilité sociale dont le mot ne naquit qu'au XIX° siècle. Et pourtant, la France après deux siècles et plus suscite encore de l'intérêt outre Atlantique. Notre devenir inquiète avec Le Front national, en souvenir de Vichy, et rassure avec l'avènement de Emmanuel Macron, notre jeune Président de la République. La démocratie vient à bout de l'incertitude. Au fait, quel grief pourriez-vous retenir à l'encontre de ce pays qui se suffit à lui-même où la nature, bien que défigurée, préserve des lieux de beauté intacte. Quelle est pour vous la notion de vivre qui correspond à vos aspirations ? Suivre un système qui ne vous correspond pas ?! Aucune plainte n'est audible pour ce genre de plainte formulée en doléances auprès du Politique ! Jean canal.

 

L'Union européenne. C'est plutôt à titre d'Européen que ce lien est mis en ligne afin de pouvoir consulter rapidement la page relative aux Institutions. Comprendre comment fonctionne un système complexe qui régit les institutions. De fait, nous sommes donc devenus officiellement européens, même si nous le fûmes, avant le traîté de 1958. Un nouvel espace où nous avons des difficultés à se mouvoir et s'installer. Chevillés, pour la plupart, par des us et coutumes, il nous est délicat d'abandonner définitivement nos traditions et le lieu, les lieux où nous avons évolué. D'ailleurs, ceux qui partent reviennent sytématiquement au bercail...ne serait-ce pour recouvrer une sensation d'appartenance au passé. Aujourd'hui, l'Union Européenne fait l'objet de contestation au sein des partis extrémistes qui revendiquent une appartenance nationaliste de leur état ! En quoi, la France serait-elle privée de ses traditions, us et coutume, savoir-faire ancestral dans les domaines qu'elle maîtrise, tout en intégrant, comme elle le fait, l'Union Européenne dont elle est à l'origine de sa fondation ? Oublions le Général de Gaulle qu'il est inutile de citer en référence pour justifier une attitude politique, un parti qui s'en revendique tout en pratiquant des détournements de fonds publics et s'adonnant en toute impunité à des exactions financières connues de notoriété publique !  Vous avez cru que l'on viendrait vous voler votre patrimoine et vous enlever le pain de la bouche ? Il faudra au moins deux générations pour former l'Europe ; c'est-à-dire qu'il faudra que les nouveaux nés à venir soient imprégnés d'un esprit européen en pensant européen, tout en considérant son pays patrimonial comme une province de l'Europe. Tous les individus existant à cette heure ne représentent nullement cette Europe que nous espérons pour les générations futures. Jean canal.    Suite de l'article ci-dessus attribué à la Suisse. Pour qu'elle raison, la France ne suit pas la même initiative ? Parce que la France ne veut pas réellement sortir du nucléaire ; parce que la France pratique la consommation alimentaire industrielle ; parce que la France ne veut pas mettre un terme définitif à la pollution. les intérêts économiques sont un enjeu politique ! Jean Canal.

 

d'écrire un scénario sur ce sujet, de le mettre en scène et de produire Napoléon au cinéma muet en son temps, c'est effectivement que le thème historique présentât un intérêt cinématographique de grande importance !  Lire la suite. Vive l'Empereur ! Jean Canal. 1er octobre 2017. Toulouse.